Alors que le concours se rapproche…

Bonjour à tous!

Le mois de Juin a déjà bien débuté… Pour vous, ce doit être le temps de la fin de l’année de terminale, des révisions du bac, et chaque personne ayant passé son bac sait que ce n’est pas le moment le plus amusant ou le moins stressant du parcours scolaire. Mais rappelons le: une mention très bien peut vous délivrer du concours. Il y a chaque année plus d’admis par MTB que par concours.

Mais en ce jour de 10 juin 2009, on est aussi à moins de trois mois de ce fameux concours. Trois mois, pour certains, ça peut encore paraître lointain, assez lointain pour ne pas être préoccupant vis-à-vis des révisions.

Détrompez vous! C’est le moment de faire le bilan de votre année d’éventuelles avancées dans la préparation du concours.

  • Ou en êtes vous, de manière générale?
  • Connaissez vous le programme d’histoire? Les grandes notions, dates? Qu’avez vous lu comme manuel en dehors de ceux du lycée? Pouvez vous écrire cinq ou dix lignes sur les Etats Unis dans les affaires internationales dans l’entre-deux-guerres? Savez vous qui est Maurice Couve de Murville?
  • Avez vous un niveau de langues au dessus de la moyenne de votre classe? Etes vous capable de lire un article de presse écrite sans problème? Pourriez vous citer 20 expressions journalistiques couramment utilisées?
  • Quels auteurs pensez vous connaître en philosophie politique? Qu’avez vous étudié en plus du simple programme de philosophie de terminale? Pouvez vous appuyer sur vos connaissances historiques pour appuyer les thèses de Hannah Arendt? Quels rapports entre les textes de La Boétie et de Machiavel?

Avec un peu de chance, j’en aurai déjà fait paniquer un certain nombre d’entre vous.

Ce n’est pas le but. Mais c’est bien le moment d’établir une stratégie, celle qui va vous conduire au succès lors du concours. Quel genre de préparation envisagez cet été? Deux mois à Honolulu à lire des fiches de temps en temps sur la plage? Une visite de tous les musées de votre ville?

Inutile d’y aller par quatre chemins, le meilleur moyen d’avoir le concours est de passer par une prépa. Ce sujet a déjà été évoqué sur le blog. Quelles prépas avez vous demandé? Quels dossiers avez vous envoyé, quels tests allez vous passer?

Mais vous pouvez aussi envisager un été en solo face aux bouquins. Certains ont réussi à avoir le concours sans passer par une prépa. Cette méthode requiert une force mentale bien plus importante, mais elle peut payer.

Quoiqu’il advienne, c’est le moment de faire un petit bilan et de vous demander ou vous en êtes. Peut être pouvez vous ralentir les révisions du concours au profit du bac; peut être devriez vous vous donner un gros coup de fouet dans la préparation du concours.

Arthur et moi restons ouvert à vos questions, prêt à partager notre expérience. A bientôt!

Nathan.

Dominique Strauss-Kahn remplacé à Sciences Po

Bonjour à tous,

Dominique Strauss-KahnLa star de la première année à SciencesPo s’en va. Dominique Strauss-Kahn, ex-ministre des finances (1997-1999) qui devrait être élu directeur général du FMI dans les prochains jours, ne continuera donc pas d’enseigner les « Concepts fondamentaux de l’analyse économique ». Cela se comprend aisément. Déjà, beaucoup avaient été surpris de voir DSK continuer son cours alors qu’il était candidat aux primaires du Parti socialiste l’an dernier. Certains avaient vu dans ce geste un aveu d’échec avant même le début de la campagne.

Il sera donc remplacé par Etienne Wasmer, économiste à l’OFCE, l’Observatoire Français des Conjonctures économiques, dirigé par Jean-paul Fitoussi. Il est réputé pour avoir un cours axé plus sur les mathématiques que Dominique Strauss-Kahn, notamment semble t-il à la demande de la direction. Il tient un blog, qui m’ a l’air très intéressant, et qu’il collabore au journal rue 89, vous pourrez retrouver ses articles ici.

Je vous entends vous plaindre d’ici. Certes vous ne pourrez pas vous la péter en disant que votre prof a été ministre de l’économie et tout. Mais je pense qu’au niveau qualité de l’enseignement vous y gagnerez. Le cours de DSK était souvent flou, peu clair. On avait surtout l’impression qu’il ne venait que lire un cours préparé par son assistante, Annick Stetta. Enfin, il faut aussi dire que certains points du programme étaient très intéressants, surtout au second semestre, en macroéconomie, et notamment lorsqu’il parlait de l’euro pendant plus d’une heure alors qu’il a été l’un des acteurs principaux de sa mise en place. Les avis restent mitigés.

On peut aussi peut-être regretter qu’il n’ait pas été remplacé par Jacques Généreux, dont les livres aident chaque année la grande majorité des étudiants de DSK à réviser leurs partiels, et qui était parmi les professeurs les plus appréciés alors qu’il occupait son poste.

D’autres pointures restent présentes à SciencesPo et ne manqueront pas d’impressioner ceux qui vous demanderont le nom de vos enseignants. On peut par exemple citer Pierre Moscovici, ou Olivier Duhamel. Quant aux plus désespérés d’entre vous, peut-être pouvez vous espérer  un retour de Strauss-Kahn à la fin de son mandat au FMI, s’il ne fait pas son grand retour sur la scène politique nationale.

Sujets des tests de Lakanal

Bonjour à tous,

 Les différentes sessions des tests de Lakanal vont avoir lieu dans les jours qui viennent. Afin d’aider vos camarades, et de satisfaire ma curiosité personnelle, je vous demande s’il vous serait possible de me dire ici, en commentaire, quels sont les différents sujets qui sont tombés dans les différentes matières, du moins ce dont votre mémoire vous permet de vous rappeler.

 Juste pour fixer les choses, ce n’est pas parce que vous allez indiquer ici vos sujets que vous allez favoriser les futurs candidats. Vous faites vos preuves par vos compétences, il est inutile de se mettre dans une ambiance détestable de concours, où chacun tente de démolir l’autre.

Soyez sport.

Je tiendrai à jour le billet pour tout regrouper et tout publier.

Merci beaucoup ! 

Lakshmi Mittal à Sciences Po, et interviewé en exclusivité par RSP (et par votre serviteur…)

Bonjour à tous,

Logo Club des TrenteC’était l’événement hier à Sciences Po : le Club des Trente, qui regroupe les managers les plus influents du moment, se réunissait, pour la première fois à Sciences Po, pour remettre son prix de la meilleure opération financière de l’année.

Lakshmi MittalOr ce prix a notamment été décerné à Lakshmi Mittal pour son rachat du groupe européen Arcelor en 2006. Il était accompagné de son ami, François Pinault (on imagine les conversations quand ils partent ensemble en vacances : « on prend mon jet ou le tien ? »). par ailleurs, l’amphithéâtre Emile Boutmy grouillait de grands patrons, comme Franck Dangeard, PDG de Thomson, et également président depuis cette année du Club des Trente.

François PinaultTrès peu d’étudiants de Sciences Po y ont assisté, une dizaine ou vingtaine en étant généreux, mais RSP était là, comme toujours, pour couvrir l’événement. Avec Emilien Crespo et Hadrien Bourrellis nous avons donc eu la chance d’interviewer Lakshmi Mittal, puis Franck Dangeard, ainsi que l’honneur de nous faire poliment rembarrer par François Pinault. Précisons ici que nous avons été les seuls à avoir cette interview, et que même Bloomberg s’est fait envoyer balader.

Surtout, nous avons eu la chance de goûter au cocktail servi en cet honneur, organisé en péniche, redécorée pour l’occasion, et dans le jardin, où une tente avait été installée, des lumières de couleur disposées sous les arbres et des lampions le long des allées…

Dès que tout le reportage sur cet événement aura été monté, je vous en informerai, évidemment. Entretemps, je vous invite à venir voir tout ceci sur le site de RSP.

Et, pour rigoler, je vous invite également à venir écouter la chronique mystère « Qui est ce coureur ? ».

Création d’un magazine culturel des étudiants de Sciences Po sur LaPéniche.net

Bonjour à tous,

 Après de nombreuses demandes en ce sens des étudiants, cette fois-ci c’est fait : le webzine des étudiants de Sciences Po, LaPéniche.net, a mis en ligne aujourd’hui un magazine culturel, que tous peuvent consulter.

 Le principe est simple : on y parle de tout, tant que c’est apolitique (pour une fois me direz-vous) : musique, concerts, sport, littérature, expos, danse, opéra, j’en passe !

Tout cela, évidemment, rédigé par des étudiants de Sciences Po, qui ont tous la possibilité de s’y exprimer. La grande innovation de ce magazine c’est que les associations reconnues par Sciences Po peuvent également y mettre des articles, tant qu’elles sont apolitiques. Ainsi, il semblerait que Cuisine et Cie. ne tarde pas à mettre un article…

 Bon, je l’avoue, je fais un peu ma pub : je devrais écrire régulièrement dans ce magazine, dans la catégorie spectacles, sur tout ce qui touche à l’art lyrique, à la musique classique et à la danse. J’arrête là l’autopromo.

Bonne navigation à tous (pour que les francophiles acharnés ne me reprochent pas de dire « bon surf »)

Ouverture prochaine d’un cycle délocalisé consacré à la Chine et d’un cycle délocalisé en banlieue

Richard Descoings a annoncé il y a quelques semaines l’ouverture prochaine d’un nouveau cycle délocalisé consacré à la Chine. On l’a appris par le Figaro, et l’information est reprise sur Lapéniche.net.

Continue reading Ouverture prochaine d’un cycle délocalisé consacré à la Chine et d’un cycle délocalisé en banlieue

René Rémond est mort

Bonjour à tous,

René RémondSciences Po est en deuil. Vous l’aurez entendu dans les médias, René Rémond est décédé dans la nuit de vendredi à samedi, d’une maladie. Il avait présidé la Fondation Nationale des Sciences Politiques (qui forme, avec l’IEP de Paris, Sciences Po) de 1981 à 2007. Jean-Claude Casanova l’avait remplacé en début d’année, René Rémond prenant le titre de président d’honneur.

C’est une figure à Sciences Po, un mythe. Tout le monde connaît René Rémond. D’abord on a tous vécu ses discours soporifiques au début de la première année, pendant la rentrée solennelle. Il nous expliquait l’histoire de notre école, nous racontait la vie d’Emile Boutmy, et nous, nous tentions de ne pas dormir sur les bancs de l’amphithéâtre éponyme.

Ensuite, tout le monde connaît ses livres. Ils sont innombrables et constituent, pour la plupart, des références en la matière. Tout étudiant de Sciences a, à un moment où à un autre de sa scolarité, utilisé les écrits de ce grand historien. Continue reading René Rémond est mort

Jean-Claude Casanova remplace René Rémond à la tête de la FNSP

Jean-Claude CasanovaAprès avoir présidé la Fondation Nationale des Sciences Politiques, qui forme Sciences Po avec l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, depuis 1981, René Rémond cède sa place, après l’élection de Jean-Claude Casanova à ce même poste.

René Rémond a été nommé Président d’honneur de la FNSP.

Jean-Claude Casanova est diplômé de l’IEP de Paris, il est professeur émérite des Universités, et a longtemps enseigné à Sciences Po.

Un nouveau tandem de direction donc pour Sciences Po, après dix ans de Rémond-Descoings, voici Casanova-Descoings (je ne sais pas pourquoi, mais je sens que les jeux de mots vont fuser).

Et pour mieux connaître ce nouveau président, voici une courte biographie wiki.

Suppression de l’admission à bac+1

Bonsoir à tous !

 Je suis porteur de mauvaises nouvelles, mais je viens d’apprendre, et ce de la bouche même du directeur des Premiers cycles de Sciences Po, Cédric Prunier, que le Conseil de direction de Sciences Po vient de voter, aujourd’hui, la suppression de l’admission à bac+1.

Si vous êtes déjà en 1ère année d’études supérieures, cela ne vous concerne pas. Par contre, pour ceux qui sont encore au lycée, dont ceux qui passent le bac et le concours cette année, ils n’auront qu’une chance, et devront, en cas d’échec, attendre le master, à bac+3, pour retenter leur chance.

Cela devrait tout de même signifier une légère augmentation du nombre d’admis à bac0, mais au vu de l’inflation des inscrits au concours, cela ne devrait pas forcément se traduire par une augmentation des taux de réussite. 

L’objectif reste l’admission à bac0, pour tous ! Alors bon courage, accrochez-vous, bossez à fond, et venez poser vos questions et faire part de vos inquiétudes ou de vos témoignages ici !

Pour info, j’ai appris ça vers 19h45, je viens tout juste de rentrer chez moi (et oui, à Sciences Po les cours peuvent avoir lieu de 8h à 21h15 ! ).

A très bientôt !

Edit : voici les compte-rendu du conseil de direction du 27 janvier 2007, qui a voté la mesure, des trois principaux syndicats étudiants représentés à ce conseil :

Le compte-rendu de l’UNI

Le compte-rendu d’Interzaide FacVerte

Le compte-rendu de l’UNEF

Attention : aujourd’hui date limite de dépôt des dossiers d’entrée en Master

Bonjour à tous,

Je vous signale que ce soir, jeudi 25 janvier à minuit, est la date limite de dépôt des dossiers de candidature pour les élèves souhaitant intégrer Sciences Po à bac+3, en master. Ils ont jusqu’à minuit ce soir, le cachet de la Poste faisant foi, pour l’envoyer, ou le déposer directement au service inscriptions de Sciences Po, square de Luynes.

Je vous signale au cas où, pour les parisiens, que La Poste du Louvre (avenue du Louvre) est ouverte 24h/24, et pratique donc pour déposer à la dernière minute un dossier.

Bon courage et bonne préparation à tous !