Conseils de préparation et de forme pour les épreuves du concours

Bonjour à tous,Planchage d'élèves pendant un concours qui n'est pas celui de Sciences Po, puisque je n'ai pas trouvé de photo de la maison des examens d'Arcueil !

 

Les épreuves du concours de Sciences Po demandent à ce que certaines règles de forme soient scrupuleusement respectées. En effet, il faut bien considérer que les correcteurs des épreuves sont très peu nombreux alors que vous, candidats, l’êtes, ce qui suppose un nombre exceptionnellement inimaginable de copies à corriger en un temps limité : votre copie doit donc être aguicheuse, ou, comme le dit si bien Hugo Billard, « votre copie doit être sexy ».

 

Je vous guide en premier lieu vers la vidéo faite par Hugo Billard sur le sujet, sur son blog Histoire Le jardin des retours. Comme cela concerne le bac, je vais reprendre ce qu’il nous y dit en l’adaptant aux exigences du concours.

 

Pour aguicher le correcteur, vous devez soigner la présentation de l’introduction : il ne doit y avoir aucune faute d’orthographe, aucune rature, aucun blanco, aucune trace d’effaceur, et elle doit être bien écrite. Cela veut évidemment pour le reste de votre copie, mais avec une certaine tolérance. Si votre introduction n’est pas suffisamment « sexy », le reste de votre copie court le risque de ne pas être lu. Ce qui signifie un petit 4, voire moins. Il est donc absolument nécessaire de rédiger intégralement son introduction au brouillon, d’y apporter toutes les modifications nécessaires, de corriger les fautes, puis la recopier.

 

Vous devez écrire lisiblement, faire des paragraphes aérés, faire des alinéas etc. Votre plan, pourtant invisible (on n’écrit pas sur une copie « I- » ; « A- » etc.) doit se voir : les différentes parties doivent pouvoir être aisément distinguées, par un saut de quelques lignes, et les sous-parties par des paragraphes distincts (sans sauter de ligne, chaque partir constitue une unité). Ainsi votre copie respire, et elle est beaucoup plus agréable à lire. Plus votre copie sera facile à lire, moins le correcteur aura de difficulté à le faire, et plus grande sera sa propension à vous mettre une meilleure note.

 

La gestion du temps est essentielle. En fonction de votre manière de fonctionner, de votre rapidité pour écrire, entre autres, sachez avant même le début de l’épreuve combien de temps vous allez consacrer à chaque étape de votre composition : lecture du sujet, analyse du sujet et problématisation, recherche d’idées, rédaction de l’introduction et de la conclusion, mise en place du plan détaillé, rédaction du développement, et enfin, relecture. Gardez-vous quinze ou vingt minutes à la fin de l’épreuve pour vous relire, corriger toutes les fautes d’orthographes, vérifier que vos phrases ont un sens (après 3heures d’épreuves, une erreur d’inattention est vite arrivée). Ne sortez pas avant la fin de l’épreuve, chaque minute peut vous permettre de voir une erreur. Si vous sortez avant, cela signifie que vous avez mal utilisé votre temps, et que vous n’aurez pas la meilleure note que vous auriez pu avoir.

 

La veille de l’épreuve, détendez-vous, travailler est inutile, et même contreproductif : faites un squash, un golf, nagez, bronzez, courez, voyez des amis, faites du shopping, que sais-je encore ? Mangez équilibré, léger, pas trop sucré, cela vous aidera à mieux dormir et vous serez dans les meilleues conditions le lendemain. Privilégiez les sucres lents au dîner. Le soir, couchez-vous tôt, sans regarder la télé, ce qui excite le cerveau et nuit à la qualité du sommeil. N’utilisez pas de calmants ou de somnifères si vous êtes stressé, il vaut mieux être un peu fatigué le matin que totalement abruti par des médicaments. Le matin, levez-vous en avance, pour passer du temps dans la salle de bain, vous préparer tranquillement, et vérifier que vous avez tout sur vous. Prenez un bon petit-déjeuner, avec tout ce qui vous fera plaisir : jus de fruits, croissants, oeufs, etc.

 

Un dernier petit conseil, faites-vous quelques jours avant un post-it avec tous les papiers et le matériel que vous devez amener. Ainsi, vous avez encore ces quelques jours pour vous souvenir de quelque chose que vous avez oublié, et le matin de l’épreuve vous aurez un pense-bête pour avoir tout ce qu’il vous faut sur vous. Par ailleurs, repérez à l’avance le trajet jusqu’à la maison des examens d’Arcueil, calculez le temps qu’il vous en prendra, et gardez une marge. Essayez d’arriver quinze ou trente minutes en avance.

 

Mince, il me restait une dernière recommandation : si vous avez fait du shopping la veille du concours, inutile de porter le jour des épreuves les escarpins Dior à talons de 12cm. Personne n’y fera attention, et vous serez tellement gênée que cela vous déconcentrera. Cet exemple était pris au hasard, cela vaut éventuellement pour les mecs. Alors, on y va décontracté, vous ressortirez vos escarpins pour la rentrée de Sciences Po !

Précision : la photo mise dans cette article ne représente pas une épreuve du concours de Sciences Po. Puisque je n’ai pas trouvé de photo de la maison des examens d’Arcueil, où a traditionnellement lieu le concours. J’ai mis ça rien que pour vous faire flipper. Ne vous inquiétez pas, le concours de Sciences Po est beaucoup moins austère, et plus cool.

Published by

Arthur

RSP.fm, la radio des étudiants de SciencesPo, vous propose un blog regroupant des conseils pour entrer rue Saint Guillaume. Nous sommes deux à tenir ce blog : - Arthur Richer, étudiant en 4ème année, en Master Marketing et Etudes, créateur du blog en 2006. - Nathan Sigal, étudiant en 1ère année, et habitué du blog depuis 2006 N'hésitez pas à poser vos questions et à nous suggérer des idées d'articles !

11 thoughts on “Conseils de préparation et de forme pour les épreuves du concours”

  1. Nan mais ca va pas de mettre des photos pareilles? Ca fait vraiment peur, genre usine de fabrication de copies d’éptreuves

    Sinon ca arrive souvent que le correcteur ne lise pas la copie ? cause de l’introduction? Les profs de lycée nous embêtent tous ? nous dire que ca arrive au bac mais c’est pas vraiment le cas, mais peut être qu’a Sciences po…

  2. Est-ce que ton excellent texte est un exemple d’écriture aérée?

    Merci.

  3. Je n’aurais pas cette prétention. En plus ceci est un article tapé, il est donc beaucoup plus aisé d’écrire de manière aérée.

  4. La photo fait vraiment flipper. xD
    Au juste, « somnifère » s’écrit avec un « f ». ^^

  5. Eh ben… je ne savais pas qu’une trace d’effaceur pouvait vexer le correcteur, vraiment 😐

  6. Quand on n’a vu que ça pendant toute une journée, je pense que oui, ça a des raisons de mettre de mauvaise humeur, surtout quand l’exigence est si forte.

  7. bonjour
    j’ai la prétension d’intégrer sciences po à aix à la fin de l’année et je voudrais avoir , si cela est possible sans occasioner de contrainte a qui me répondra, quelleques précisions sur:
    – la possiblilité de passer plusieurs concours la méme année et le cas échéan de quelle maniére.

    – la méthode de travail ,afin de préparer ce concours, à adopter chez soi.

    – certains ouvrages dont la lecture vous apparait comme , si ce n’est sinequanone, intéressante.

    merci d’avance

  8. Salut
    Ca n’a pas grand chose avoir avec l’article (dsl) mais je voulais savoir si tu (on se tutoie?) avais des infos pour passer le concours à la Reunion. Je ne suis qu’en 1ere mais bon ca me tracasse quand même un peu.Y’a ptr peut de chance mais j’esper qui tu pourra m’aidé.
    Merci d’avance

    En passant, fresh l’idée duu blog, t’a l’air d’être un bOn!…merci)

  9. Je suis dans le même cas que Faîdat. Si tu avais des informations, elles me seraient très précieuses.
    Merci.

Laisser un commentaire