Résumé du cours sur la Méditerranée médiévale

Plan du cours :

I – Quelles sont les caractéristiques des trois grandes civilisations méditerranéennes ?
II – Des civilisations méditerranéennes qui s’affrontent.
III – La Méditerranée, un espace d’échanges et de cohabitation.

Introduction :

= > Faire le tour du sujet : Où ? Quand ? Qui ? Quoi ?

* La Méditerranée, unie sous l’Empire romain, est divisée au Moyen-âge (époque médiévale).
=> Trois grandes civilisations se côtoient en Méditerranée.

Définition de civilisations : ensemble de peuples ou de sociétés qui se distinguent des autres par des caractères, essentiellement culturels, propres.

* Le cours portera essentiellement sur les XIème et XIIIème siècles.

  • L’Occident Chrétien (ensemble des royaumes de l’Europe de l’ouest qui succèdent à l’Empire romain d’occident, disparu en 476)
  • L’Empire Byzantin (ancien Empire romain d’Orient (Capitale = Constantinople fondée au IVème siècle par Constantin 1er)
  • Le monde musulman(à partir du VIIème siècle, dans le sud et l’est de la Méditerranée).

Problématique : Comment se sont affrontées et influencées les civilisations méditerranéennes au Moyen-Âge ?

Travail à la maison : réaliser la carte des aires de civilisations méditerranéennes (à partir de la carte page 59)

I – Quelles sont les caractéristiques des trois grandes civilisations méditerranéennes ?

Un point commun : monothéisme.

A) L’Empire byzantin : l’héritier de l’Empire romain d’Orient.

A survécu aux invasions barbares du Vème siècle (Perte progressive de l’Occident au profit des barbares. L’Orient résiste mieux aux invasions).

* Géographie au début du XIIème siècle :
Carte page 58  : au Nord-est de la Méditerranée autour du Bosphore. A cheval sur l’Asie et l’Europe (Asie mineure + Grèce).
Est en déclin à cette époque. Il subit les attaques des Normands, des Turcs et des arabes.
Sa capitale : Constantinople (fondée en 324 par l’empereur Constantin 1er).

* Ses caractéristiques politiques :
Qui dirige cet empire ?
Ses institutions sont celles de l’empire romain : L’empereur appelé Basileus (« roi » en grec) détient tous les pouvoirs et s’appuie sur une administration centralisée.

A NOTER : La langue administrative n’est plus le latin mais le grec.

=> Le Basileus est un magistrat, un chef militaire (imperator) et un chef religieux.
L’empereur est un personnage sacré = Il est considéré comme le représentant de Dieu sur terre.

Etude du doc 2 page 61 : Basile II (960-1025). => Son couronnement par Jésus et les anges, ainsi que la prosternation de ses sujets [proskynèse] montrent ce pouvoir théocratique. Il est aussi auréolé.

=> Il s’agit donc d’une théocratie : définition page 60.
• Il gouverne le pays
• Il dirige l’armée
• Il contrôle l’Église

* Ses caractéristiques religieuses : Il s’agit d’un empire chrétien.

Les pratiques et les croyances des chrétiens d’Orient (Empire byzantin) s’éloignent de celles des chrétiens d’Occident.

Différences entre les chrétiens d’Orient et ceux d’Occident :

  • Les Orthodoxes vénèrent des images, les icônes – Ce sont des iconodoules : Relatif aux théologiens du VIIIe et XIe siècle à Byzance, justifiant le culte des images saintes, contrairement aux iconoclastes (destructeur des images).
  • Les prêtres peuvent se marier
  • Les saints ne sont pas fêtés les mêmes jours.

Le patriarche de Constantinople n’a pas de rôle politique ou religieux important, à la différence du pape (évêque de Rome), car ces fonctions sont assurées par l’empereur.

B) Un monde musulman en essor mais divisé.

Laisser un commentaire