HISTOIRE en VIDEO pour le BAC
HISTOIRE sur le WebPédagogique

LE PLAN MARSHALL 1947

En 1947, Le général Marshall, secrétaire d’état américain, lors d’un discours à l’université de Havard, propose aux européens une aide de plusieurs millards de $ pour la reconstruction de leur pays.

Pourquoi les USA font-ils cette proposition extrêmement généreuse?
– L’Europe, détruite et ruinée par la 2°guerre mondiale, peut très difficilement, relancer son économie par elle-même.
– Les USA produisent à l’époque la moitié du PIB mondial. Ils ont besoin d’exporter…Or dans l’état actuel, l’Europe est insolvable. Qui d’autre pourrait acheter les produits américains?
– L’économie européenne étant en ruine, le chômage, la misère, le rationnement règnent….favorisant la progression des partis communistes, déjà fort bien implantés en France et en Italie….Pour les américains, il n’est pas question que ces pays basculent dans le camp soviétique! Le plan Marshall est donc un des éléments de la politique du « containment »: éviter à tout prix l’avance soviétique, même si cela coûte des milliards de $!

Quelles sont les conditions?
L’aide est proposée à tous les pays…mais
– Les pays européens acceptant l’aide devront se regrouper au sein d’une organisation: OECE (Organisation Européenne de Coopération Economique) pour se répartir les $.
– Ces pays devront accepter et suivre le modèle américain: démocratie libérale et capitalisme….

Quelles sont les conséquences?
– Les pays de l’Europe de l’ouest finissent par accepter malgré les manifestations voire les émeutes organisées par les partis communistes qui refusent l’influence américaine.
– Les pays de l’Europe de l’Est reçoivent l’ordre de Moscou de refuser ces $
=> L’Europe est divisée en 2: Le plan Marshall fut l’une des cause de la bipolarisation

Pour plus d’information voir: www.cours-seko.com

 

 

 

 

 


Publié par seko le 15 mai 2008 dans 1945-1962,Guerre froide
Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre site.

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.