Cours n°6 (2ème partie) Les types de fuselage

28 10 2008

Les structures donnent ses formes à l’avion. Elles doivent être légères et capables d’absorber les contraintes. Il existe trois solutions classiques

Les structures type « treillis »: C’est la première et la plus ancienne des structures, qui consiste à fabriquer un squelette à l’aide de poutres. Il s’agit d’un assemblage de « longerons » reliés entre eux par des « traverses » pour donner la forme souhaitée. S’ils sont en bois ils seront collés, s’ils sont métalliques ils seront soudés. Le revêtement (toile ou tôle mince) est souple. On dit qu’il est non travaillant.treillis

Initialement, les fuselages en treillis n’étaient même pas recouverts, ce sont les progrès des études aérodynamiques qui ont amené à recouvrir le treillis de toile.

Les caissons en structure dite semi-monocoque: les « cadres » sont assemblés entre eux par des « longerons » et des « lisses » (ou raidisseurs) pour donner la forme souhaitée. Les lissent raidissent le revêtement. Les cadres absorbent les efforts de torsion, les longerons ceux de flexion. Le revêtement, préalablement mis en forme, est vissé ou riveté sur cet effort et participe à la transmission des efforts. Il est dit travaillant.caisson semi-monocoque

Les caissons en structure dite monocoque: il n’y a plus de longerons ni de lisses. Le revêtement est directement vissé ou riveté sur les cadres et participe à la transmission et à l’absorption des efforts. Le revêtement participe très fortement à la rigidité de l’ensemble. Il est travaillant.

monocoque

Il est également fréquent que le fuselage d’un avion soit construit de plusieurs tronçons de structures différentes. Cela permet d’optimiser le poids de l’appareil en choisissant la structure en fonction des contraintes appliquées sur telle ou telle partie du fuselage. (cf Airbus A300-600ST Belouga)fuselage beluga Airbus A300-600 ST Belouga

Tags : , , , , , , , , ,

Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire