Aérodynamique n°4 stabilité latérale et transversale de l’avion

23 01 2009

I-                    Stabilité latérale de l’avion

Cette stabilité a pour effet de conserver la voilure dans un plan horizontal parallèle à la ligne d’horizon. Les oscillations de l’avion autour de l’axe de roulis se traduisent par le balancement d’une aile sur l’autre. Pour les limiter, le pilote actionne les ailerons. Afin de doter les avions d’une stabilité latérale propre, il faut utiliser le dièdre de la voilure.

Selon le type de dièdre utilisé, les avions obtiennent des caractéristiques différentes.

II-                  Stabilité transversale de l’avion

Un appareil est stable autour de l’axe de lacet ou de giration lorsqu’à la suite d’une perturbation l’écartant de sa trajectoire, il revient de lui même à celle ci. La stabilité latérale est assurée par une bonne répartition des surfaces verticales situées en avant du centre de gravité et des surfaces verticales situées en arrière du centre de gravité.

Ces surfaces comprennent :

– La ou les surfaces de la ou des dérives

– La projection verticale du fuselage

– La projection verticale de la surface portante (cas de dièdre prononcé)

L’ensemble de ses surfaces soumises à un vent relatif possède un point (foyer latéral) CPL auquel on peut appliquer la résultante générale de toutes les forces de poussée latérale.

Le Centre de Poussée Latérale doit toujours être situé en arrière du centre de gravité, plus la distance est grande plus le moment de retour sera important.
Tags : , ,

Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire