A l’intérieur de Fleury-Mérogis

La période précédant Noël est l’occasion pour chacun d’entre nous de tenter de regarder en face des misères que nous fuyons généralement : pauvreté, maladie, solitude… Nourrie des valeurs de la réussite individuelle et matérielle, de la compétition, de la performance, notre époque est impitoyable envers les handicapés de la vie, les exclus, les non-conformes…

A l’heure où l’on parle beaucoup d’emprisonnement (pour les mineurs de moins de 13 ans, pour les malades mentaux… en réalité, on sait qu’une bonne part des détenus des prisons avaient des troubles mentaux en y entrant !), je vous invite à une visite virtuelle de la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), la plus grande prison d’Europe. Les détenus ont été condamnés pour avoir enfreint la loi, ou bien sont en attente d’un procès avec de fortes charges pesant contre eux, nous sommes d’accord. Mais ce sont avant tout des êtres humains, qui doivent être traités décemment dans un pays développé et démocratique… et depuis des années, de nombreux observateurs ont montré que c’est loin d’être le cas en France.

Tout d’abord, lisez la présentation de la prison, sur le site de la mairie de la commune.

 

Puis regardez un document rare et étonnant : une vidéo tournée clandestinement par des détenus dans la prison, pendant plusieurs mois, et dont un extrait vient d’être mis en ligne par le quotidien Le Monde.

 

Passez d’excellentes fêtes de fin d’année !

Tags :

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.