A quoi servent les économistes, s’ils se trompent toujours ?

La question est volontairement provocatrice, mais beaucoup de gens se la posent : un économiste avait d’ailleurs déclaré il y a longtemps que ses collègues sont les spécialistes des « prévisions a posteriori »… Et le contexte actuel de crise économique n’arrange rien – on vient par exemple d’annoncer l’indicateur de confiance des consommateurs américains, et il est très inférieur aux prévisions des économistes…

Mais non, les économistes ne se trompent pas toujours, et ne sont ni inutiles ni malhonnêtes… Ils utilisent le mieux possible les outils dont ils disposent, et fournissent de nombreuses analyses indispensables à la compréhension de la réalité – pour peu qu’ils prennent le temps de travailler, sans suivre aveuglément le « consensus » au sein de la profession (c’est ce « consensus » qui est observé par les chefs d’entreprise et les gouvernements, et qui a tendance à instaurer une « pensée unique » qui exclut les analyses non-conformistes).

Un bref article du quotidien Les Echos pour discuter de cette question :

 http://www.lesechos.fr/info/analyses/4813056-ne-tirez-pas-sur-l-economiste.htm

Tags : ,

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.