Le « modèle français » a du bon

Souvent critiqué par les libéraux, grands pourfendeurs de l’intervention de l’Etat… avant la crise, le « modèle français » semble retrouver des couleurs actuellement : forte protection sociale qui permet d’amortir les chocs et limiter les inégalités, équilibre entre les secteurs d’activité, services publics, prudence (relative) du système bancaire… Les Français aiment bien dire du mal d’eux-mêmes – et répéter ce que leur disent les experts de la pensée unique, sur les médias ou en politique : il faudrait plus de flexibilité, moins d’impôts, moins d’Etat… -, et pourtant, le « modèle français » n’a pas que des inconvénients.

Tags : ,

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.