Que vaut la France ?

Question simple, mais la réponse est peu connue : en 2008, la valeur du patrimoine de la France (le total du capital des ménages, des entreprises et de l’Etat, à ne pas confondre avec le PIB, réalisé chaque année, qui est la somme des valeurs ajoutées) est de 12 513 milliards d’euros – il a doublé (en termes réels, cad. en annulant la hausse des prix) depuis trente ans.

Pour se faire une idée, c’est le quart du patrimoine des Etats-Unis, mais comme la population américaine est plus que quatre fois plus importante, le patrimoine moyen par ménage est plus élevé en France qu’aux Etats-Unis (190 000 € par ménage, contre 130 000 aux Etats-Unis) : nous n’avons donc pas à rougir, nous sommes plutôt plus riches qu’eux…

Bien sûr, ce calcul porte sur des valeurs uniquement monétaires, et ne prend pas en compte certains éléments pourtant importants dans la « valeur » de notre pays : nature et paysages ; culture et qualité de vie ; solidarités et bénévolat, etc… tout ce qui est gratuit et qui pourtant n’a pas de prix.

La Banque centrale américaine (Federal Reserve) a calculé qu’en 2008, le patrimoine des ménages américaines, à cause de l’éclatement de la bulle financière et la crise économique qui a suivi, a diminué de 8000 milliards d’euros ; si l’on ajoute les pertes de patrimoine des entreprises, on peut dire que les Etats-Unis ont détruit en valeur l’équivalent de presqu’une France ! C’était de l’argent virtuel, mais tout de même, ça fait bizarre…

Tags : , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.