Incroyable : General Motors en faillite

Conséquence pour le moins surprenante de la crise – bien que prévisible depuis plusieurs mois déjà : General Motors, qui fut durant plusieurs décennies la première entreprise du monde, qui incarna l’industrie automobile (avec de très nombreuses marques), cad. l’Amérique elle-même, GM a aujourd’hui déposé son bilan, faute d’avoir pu trouver un financement de sa dette. C’est la plus grosse faillite industrielle de l’histoire du pays : pourtant l’entreprise n’est pas définitivement perdue, elle peut repartir à condition de suivre un plan de redressement, sans doute douloureux pour les salariés. L’Etat fédéral américain va récupérer 60 % du capital du groupe, et après avoir déjà injecté 20 milliards de dollars, il ajoutera 30 milliards pour le relancer…

Voici quelques films publicitaires, datant de l’époque de la gloire du groupe…

 

Opel, qui n’est autre que la filiale européenne de GM (installée en Allemagne, comme on sait), va être récupérée à la fois par un équipementier canadien, Magna, et un constructeur automobile russe, GAZ (associé à une banque russe Sherbank), qui cherchait à se moderniser… : nul ne sait ce qu’il adviendra exactement de cette marque.

Tags : , , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.