Tous les billets de août 2009

Délit d’initié de Forgeard : ça valait le coup

Dimanche 23 août 2009

 

Vous avez peut-être entendu parler de l’affaire Forgeard, ancien PDG d’EADS et ancien coprésident d’Airbus, qui avait profité d’informations confidentielles sur la future chute du cours de bourse de l’action EADS (à cause des retards de production de l’A380) pour vendre ses propres actions (stock-options) avant tout le monde, faire profiter sa propre famille de ces infos, et ainsi empocher plusieurs millions d’euros – en plus de son « parachute doré » de 8 millions d’euros, touché à son départ, pour le récompenser d’avoir échoué avec Airbus…

Avec ces gens-là, il est inutile de parler de morale, d’honneur et d’autres valeurs de ce genre ; Forgeard dans ses interviews déclarait ne pas comprendre ce qu’on lui reprochait. La plupart de ces grands patrons sont absolument sûrs de leur bon droit et pensent appartenir à une élite, une caste en dehors du reste de la population, au-dessus des lois au besoin… Cela a peut-être toujours été ainsi, en tout cas ce sentiment de supériorité et d’impunité n’évolue guère dans le bon sens (on le voit avec le rétablissement des bonus exorbitants dans les banques), et l’on ne doit se faire aucune illusion sur une éventuelle « moralisation » des comportements individuels.

Une approche plus originale consiste à comparer la sanction demandée par l’AMF (Autorité des marchés financiers), le « gendarme » de la Bourse française, contre Forgeard – 5,4 millions d’euros d’amende – aux risques qu’il a pris et à ses gains… Un économiste fait ce calcul pour Les Echos : avec un raisonnement microéconomique, purement individualiste et utilitariste (auquel les élèves sont initiés en SES en première), il montre que la sanction est en réalité très légère, et le délit d’initié « valait le coup » : comme disait Coluche, « bien mal acquis ne profite qu’après »…

Tags : , , ,

Créer sa propre monnaie ? C’est possible !

Samedi 22 août 2009

Un article intéressant dans Le Monde, notamment pour ceux qui entrent en terminale et qui donc vont pouvoir revoir un thème important de première en SES… : il s’agit d’une banque suisse qui depuis 1934 gère sa propre monnaie ! Et ils ne sont pas les seuls… En théorie, c’est possible pour tout un chacun, à condition de constituer un réseau et d’inspirer suffisamment confiance…

Tags :

Fruits et légumes : des profits juteux pour la grande distribution

Vendredi 21 août 2009

étalage de fruits et légumes

Il est temps de s’interroger sur l’écart énorme entre les coûts de production des fruits et légumes en France (et dans les pays européens les plus développés), les coûts dans d’autres pays beaucoup moins avantageux pour leurs salariés (ce qui entraîne une concurrence déloyale sur le marché européen), et le prix finalement payé par le consommateur…

Lire cet article très riche, très « SES » (nombreuses notions et mécanismes, interaction de l’économique et du social…) :

http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/08/21/quel-est-le-juste-prix-des-fruits-et-legumes_1230495_1101386.html

Tags :

Le célèbre modèle social suédois remis en cause

Vendredi 21 août 2009

Durant des décennies, la Suède fut synonyme de protection sociale très avantageuse et d’emplois stables pour les travailleurs (grâce à des lois contraignantes pour les entreprises). Il faut se rendre à l’évidence : c’est de moins en moins le cas, et les Suédois vont devoir s’aligner sur la flexibilité et l’insécurité sociale, dominantes dans tous les pays développés :

http://www.lemonde.fr/europe/article/2009/08/21/le-gouvernement-suedois-veut-assouplir-le-marche-du-travail_1230524_3214.html#ens_id=1230604

Tags : , ,

Sur le « volontariat » des salariés les dimanches et jours fériés

Jeudi 20 août 2009

caissiere

Les économistes et dirigeants politiques d’inspiration libérale considèrent que l’État doit interférer le moins possible dans le fonctionnement « naturel » du marché. Vous avez souvent dû entendre le président de la République expliquer que les salariés devaient être « libres de travailler plus pour gagner plus »… Selon la nouvelle loi sur le travail le dimanche, seuls les « volontaires » travailleraient le dimanche.

Un cas concret permet de mieux comprendre la réalité de ce volontariat dans les entreprises. Les salariés d’un magasin BHV à Paris ont été tout simplement convoqués pour travailler le samedi 15 août (jour férié), sous peine de sanction. Il est probable que la procédure sera identique pour le travail le dimanche… Je ne critique pas cette situation en elle-même (le travail dominical est un autre débat, avec des avantages et des inconvénients), mais il faut être lucide sur le monde du travail :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2009/08/19/au-bhv-a-paris-nous-vous-demandons-de-bien-vouloir-etre-a-votre-poste-le-15-aout_1229857_3234.html

Tags : ,

Violente campagne anti-Obama

Mardi 18 août 2009

Obama fait actuellement face à une campagne déchaînée contre son projet de réforme du système de santé américain – près de 50 millions d’Américains n’ont aucune couverture maladie.

Le quotidien Libération reprend les déclarations les plus fracassantes, avec des documents vidéo.

http://www.liberation.fr/monde/0101585729-derapages-en-serie-sur-la-reforme-du-systeme-de-sante-americain

Tags : , ,

Deux pistes raisonnables pour limiter les salaires des traders

Lundi 17 août 2009

Pour limiter les salaires et les bonus (ou boni) des traders, il ne suffit de fixer arbitrairement un niveau maximum. Tout revenu est le résultat d’un rapport de forces entre partenaires, et il faut donc jouer sur le rapport de forces entre traders, actionnaires des banques et Etat. Dans un blog d’économistes du quotidien économique Les Echos, un professeur de finance de HEC, David Thesmar, propose deux pistes intéressantes :

http://blogs.lesechos.fr/article.php?id_article=2890

Tags : , , ,

Tu sais que tu as fait ES si…

Dimanche 16 août 2009

UNE PAGE FACEBOOK A ETE OUVERTE CONCERNANT LE BAC ES, par d’anciens élèves.

Description :
Pour tous ceux qui préparent ou qui ont eu un Bac ES !

Il y a déjà près de 40000 membres inscrits !

On y trouve notamment une liste de phrases que j’ai trouvées marrantes :

« Tu sais que t’as fait un bac ES si : « 

· Quand on te dit «Smith» tu penses pas à Will mais à Adam

· Quand tu parles avec un S tu te sens toujours obligé de dire que ES
c’est quand même un BAC dur…

· Tu sais (enfin tu crois…) qu’il y a une différence entre production et productivité

· Faire un plan pour une question de synthèse n’a plus de secret pour  toi…

· «K» et «L» ne sont pas de simples lettres pour toi mais Capital et Travail..

· A chaque fois qu’on te demande ce que t’as comme cours tu réponds  «j’vais en éco»

· T’as déjà fait une disserte juste 2 heures avant de la rendre

· T’as déjà dit que le Bac ES était le plus difficile parce qu’il  fallait être bon partout

· Toi aussi t’as zappé d’apprendre le chapitre introductif de SES pour le bac

· Tu sais que la consommation l’investissement et les exportations
sont les 3 moteurs de la croissance économique… et tu t’en contrefous !

· Dans tes prises de notes tu remplaçais systématiquement
«croissance» par une petite flèche vers le haut

· Tu as l’impression de voir ton prof d’éco un peu trop souvent…

· Tu sais qu’il y a un lien entre progrès technique et emploi

· T’as rigolé la première fois que t’as entendu le nom de Joseph  Schumpeter

· Tu trouvais jamais d’ouverture dans la conclusion de tes dissertes.

· Tu mettais parfois sans le faire exprès des notions un peu trop
économique dans tes devoirs de philo

· T’as déjà calculé des «taux» de toutes sortes

· T’as l’impression de mieux comprendre les infos à la télé depuis
que t’es en ES

· Tu te sers des heures de philos pour finir tes devoirs d’éco

· T’as déja entendu le fameux exemple sur la manufacture d’épingle.

· Tu sais qu’une divison horizontale ou verticale c’est pas des maths !

· Tu as déja écrit « Bourdon » en mélangeant Bourdieu et Boudon !

· Tu as déjà plaint tes potes qui avaient choisi spé éco pour ce fameux  coef 9

· Quand un S te parle de physique tu te rend compte à quel point tu
est soulagé de ne plus en faire..

· T’as déjà entendu parler du magazine « Alternatives économiques » que tu
appelais pour faire genre « Alter-éco »

. Quand tu as 2 heures d’éco à la suite  » une pause s’impose  » entre  les deux….

. Tu sais ce qu’est la concurrence pure et parfaite…

. Tu sais qu’une table de mobilité ne bouge pas en vrai…
_____________________________________________________________________

07/02/09 => 10 000 membres !
20/02/09 => 20 000 membres !
19/04/09 => 30 000 membres !
Aujourd’hui => 35 168 membres

Pour visiter ou rejoindre ce groupe (et d’autres concernant la

défense/promotion des SES <http://www.facebook.com/profile.php?id=1661841978#/group.php?gid=49316376641> 

 

J’en ai trouvé d’autres : 

– Tu sais qu’une introduction doit toujours avoir trois parties

– C’est toi qui expliques à tes parents les mécanismes de la crise
financière, ou des délocalisations

– Tu achètes de plus en plus de produits du commerce équitable

– Tu ne confonds pas les « pour cent » et les « points », et tu remarques
quand les journalistes font de telles erreurs.

– Tu as entendu parler au moins 25 000 fois en cours, de John Maynard Keynes

– La seule fois que tu as eu la moyenne en maths depuis l’école primaire, c’était au bac…

A vous !  😉

Tags : ,

Jusqu’où les médias doivent-ils aller ?

Dimanche 16 août 2009

Voici un court-métrage très dur, je vous préviens, mais très beau et qui vous fera réfléchir sur le travail des photographes de guerre, et plus généralement des médias : les photographes doivent-ils tout montrer ? comment réagissons-nous face aux horreurs quotidiennes montrées dans les médias ?

http://www.youtube.com/watch?v=5kRXteKX6Z0&feature=related

Tags :

Les singes connaissent aussi le marché

Samedi 15 août 2009

Une recherche vient de révéler que certains singes avaient un système qu’on peut qualifier de marchand, avec un échange de richesses rares et l’équivalent d’une monnaie – je vous laisse découvrir de quoi il s’agit, dans l’éditorial de Jean-Marc Vittori, pour Les Echos :

Les singes dans l’enfer du marché
[ 13/08/09  ]
http://www.lesechos.fr/info/france/02099724860-les-singes-dans-l-enfe…
Jusqu’à présent, le marché était considéré comme l’apanage de l’être  
humain. La preuve de sa capacité unique à inventer des mécanismes  
merveilleux et parfois diaboliques. Et pourtant, des chercheurs du  
CNRS et de l’université néerlandaise de Tilburg ont montré que le  
mécanisme de l’offre et de la demande peut aboutir à un prix  
d’équilibre dans une communauté de singes verts. Evidemment, ils ne se  
sont pas contentés de leur donner des bananes et des billets de  
banque. Ils ont dû recourir à une méthode plus sophistiquée, déjà  
testée auprès des macaques à longue queue, montrant que   « le  
toilettage fonctionne comme un marché biologique gouverné par la loi  
de l’offre et de la demande » .
Le toilettage est aux primates ce que l’or fut aux hommes – une  
marchandise et une monnaie. Une marchandise, parce que c’est une  
activité nécessaire mais rationnée – il n’y a pas que ça à faire dans  
la jungle. Une monnaie, car les primates troquent des séances  
d’épouillage contre une autre séance d’épouillage, ou l’autorisation  
de s’approcher d’un nouveau-né, un soutien en cas de conflit, voire  
l’accès à un partenaire sexuel. Le temps de toilettage dépend de la  
hiérarchie sociale : un « dominant » a toujours droit à un épouillage  
plus long qu’un « subordonné ». Sauf si ce dernier peut faire valoir  
un nouvel atout. C’est l’expérience qu’ont réalisée les éthologues, en  
donnant à une seule femelle subordonnée le pouvoir magique d’ouvrir  
une boîte remplie de morceaux de pommes, dont raffolent ses  
congénères. Dès lors, cette heureuse cobaye a bénéficié d’un  
toilettage plus long que les autres. Ils ont ensuite introduit une  
seconde boîte, en donnant le sésame à une autre subordonnée. A ce  
moment, la durée de toilettage accordée à la première a été divisée  
par deux ! Conclusion : les singes « ont montré que chaque échange de  
toilettage permet de négocier le juste prix d’un service et que  
l’effet de marché(…) fait partie intégrante de leur répertoire  
comportemental ». Il serait peut-être utile que les éthologues du CNRS  
aillent évangéliser des partis politiques, voire certains économistes  
français apparemment persuadés que le marché est une invention des  
vilains capitalistes pour s’enrichir aux dépens du peuple.

Tags :