La crise, « c’est pô juste »

L’éditorialiste des Echos Jean-Marc Vittori compare la crise à une classe où certains élèves auraient été punis, alors que les véritables cancres resteraient à l’abri, et continueraient à envoyer des boulettes de papier…

Un article clair, pédagogique… et agaçant, sur les « dindons de la crise » : http://www.lesechos.fr/info/analyses/020131080786-les-dindons-de-la-crise.htm

Tags : , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.