Comment les riches creusent le déficit de l’Etat

Radiozapping du mercredi 30 septembre. | Flickr/Nieve44/La Luz

Pour expliquer l’important déficit du budget de l’Etat – l’an prochain, près de la moitié du budget de l’Etat sera financé par l’emprunt ! – on parle beaucoup de la nécessité de réduire les dépenses de l’Etat, de diminuer les aides sociales, ou le nombre de fonctionnaires,  etc.

Mais ce dont on parle moins, ce sont les mesures de baisses d’impôts et tous les cadeaux fiscaux aux ménages les plus riches et aux entreprises, qui affectent les recettes du budget (et contribuent donc au creusement du déficit). La première mesure prise par M. Sarkozy à son arrivée au pouvoir en 2007, le « bouclier fiscal », touchant surtout les plus riches, coûte plus de 10 milliards d’euros chaque année. L’an dernier, l’Etat a versé des aides (sous forme de prêts) de 20 milliards d’euros aux banques françaises (alors qu’aucune d’entre elles ne risquait la faillite) – ce qui est logique quand on sait que le président de BNP-Paribas, Michel Pébereau, conseillait personnellement Nicolas Sarkozy…

 Certains groupes de pression (lobbies) patronaux sont très actifs auprès des parlementaires et du gouvernement. Ces grands patrons – les petits patrons de PME, eux, partagent avec leurs salariés les conséquences désastreuses de la crise – sont parvenus ces derniers mois à obtenir des avantages représentant plusieurs milliards d’euros… dont le budget de l’Etat sera privé.

Alors, « faut-il augmenter les impôts des riches ? » : un excellent économiste, Thomas Piketty, spécialiste des revenus et de la fiscalité, pose la même question que moi dans une interview audio A NE PAS MANQUER pour Libération, en partenariat avec la non moins excellente revue Alternatives Economiques (qui a pris ce thème comme couverture du mois d’octobre).

Piketty rappelle un fait important : les Smicards paient proportionnellement plus d’impôts que les riches (entre la TVA, les taxes sur l’essence ou le tabac…), alors qu’on essaie actuellement de les faire passer pour des assistés !

Tags : , , , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.