Les consommateurs prennent en charge la croissance française

Un chiffre étonnant vient de tomber, celui de la consommation des ménages, qui est en hausse ce dernier trimestre de l’année – une bonne nouvelle pour la croissance du PIB, qui comme vous le savez résulte de trois croissances : celle de la consommation (surtout les ménages), de l’investissement (surtout les entreprises), et les exportations (à l’étranger, mais pas grand-chose à attendre de ce côté-là en ce moment…).

http://www.lesechos.fr/info/france/020235331942-la-consommation-des-menages-fait-toujours-de-la-resistance.htm

Récapitulons : en période de prospérité, les profits des entreprises s’envolent (mais pas les salaires, ni les investissements des entreprises, insuffisants depuis des années…), et en période de crise, l’Etat soutient les entreprises avec l’argent des contribuables – avec par exemple, récemment, la suppression de la taxe professionnelle -, et ce sont encore ces contribuables qui sont invités à consommer au maximum, pour faire repartir la croissance, alors qu’ils souffrent de la crise et du manque d’emplois, et doivent de plus en plus payer pour le logement et la santé (les dépenses de santé des ménages ont augmenté de moitié depuis 2001 !)http://www.lesechos.fr/depeches/medecine-sante/afp_00204301-le-cout-de-la-sante-pour-les-menages-a-augmente-de-40-a-50-depuis-2001.htm

Dans le même temps, les profits des banques s’envolent de nouveau ; mais leurs salariés n’en profitent guère – ce qui entraîne actuellement des grèves : http://www.liberation.fr/economie/0101604840-dans-les-banques-aussi-les-salaries-font-greve ). Comme disait l’économiste Daniel Cohen l’an dernier, les banques nous disent : « pile, je gagne, face, tu perds »…

Et si les entreprises – notamment les plus rentables, comme les banques – prenaient un peu leurs responsabilités, dans la reprise économique ? L’amélioration du pouvoir d’achat des ménages n’est-elle pas le principal pilier de la croissance à venir ?

Tags : , , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.