Forte dégradation de l’emploi en France

 Sur l’année 2009, on compte 500 000 chômeurs de plus en France, 2,6 millions au total, – au minimum, cad. sans compter les personnes à temps partiel qui souhaiteraient travailler davantage… – malgré un timide début de reprise de la croissance, et les mesures prises par les entreprises et le gouvernement pour limiter les destructions d’emplois : chômage partiel (les salariés perdent alors quelques jours de salaires), ou formation (pour que ceux qui sont privés d’emploi à un moment donné puissent en retrouver un rapidement). C’est en octobre notamment que les destructions d’emplois ont été particulièrement importantes

http://lemonde.fr/societe/article/2009/11/26/le-nombre-de-demandeurs-d-emplois-a-augmente-de-2-en-octobre_1272415_3224.html#ens_id=1115932

En tout cas, vu l’ampleur de la dégradation de l’emploi, on ne peut pas dire que les chômeurs sont des fainéants : il n’y a vraiment pas suffisamment d’emplois pour embaucher les travailleurs disponibles… et la reprise éventuelle de la croissance ou de la Bourse n’y changeront rien. C’est l’investissement des entreprises qui doit repartir de façon significative, afin de créer des emplois.

Tags : ,

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.