Les ouvriers frontaliers sont des immigrés comme les autres

Pour alimenter le débat sur l’identité nationale – auquel je n’arrive pas à m’intéresser, désolé, peut-être parce que je suis fils d’immigrée – je vous invite à lire cet article sur les ouvriers lorrains allant travailler au Luxembourg  , et qui subissent à leur tour des discriminations : eh oui, les Français sont parfois des Arabes comme les autres…  🙂

Cet article permet de sortir de l’opposition classique Français-étrangers, « intégrés-non intégrés », et de voir autrement le débat sur l’identité nationale. Ainsi, le racisme trouve généralement ses origines dans les situations économiques et sociales, et non dans des prétendues incompatibilités culturelles et religieuses : ce sont en réalité des personnes défavorisées qui rejettent d’autres personnes défavorisées. A la fin du XIXe s. et au début du XXe s., le racisme était très violent en France contre les Italiens et les Polonais…

Et pour sourire un peu – « l’humour est la politesse du désespoir », a dit un auteur, mais on ne sait pas vraiment qui : Boris Vian ? Oscar Wilde ? -, voici une petite vidéo datant d’il y a deux ans, montrant Nadine Morano, figure montante de l’UMP, sur un marché… Morano se veut proche du peuple, naturelle, sans « langue de bois », c’est plutôt une qualité dans le monde politique, mais elle ne brille pas ici par la subtilité de son analyse. Comme je me méfie de mes réactions spontanées d’intello 😉 – il serait peut-être trop facile de crier au populisme, voire au racisme, de dire que Morano est idiote, etc., puisque ses idées sont partagées par des millions de personnes que je n’ai pas envie de mépriser -, et que j’hésite entre enrager et rigoler, je préfère en rigoler… 🙂  Vous pouvez réagir, votre avis m’intéresse…

Tags : ,

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.