La directive Bolkestein n’est pas enterrée, elle est appliquée près de chez vous !

Au moment du débat sur le Traité constitutionnel européen en 2005, un projet de directive avait choqué de nombreux citoyens, en France notamment. Il s’agissait de la « directive Services » proposée par le commissaire européen Fritz Bolkestein, selon laquelle une entreprise européenne pourrait proposer ses services dans un autre pays avec les prix et les salaires de son pays d’origine (et non du pays d’accueil). La directive Bolkestein avait été illustrée par l’affaire du « plombier polonais » : Bolkestein avait expliqué avec cynisme qu’il avait une résidence secondaire dans le nord de la France, et qu’il aimerait bien pouvoir trouver un plombier polonais, parce qu’il n’y avait jamais d’artisan disponible en France quand on en avait besoin…

Depuis 2005, on pensait que le principe du pays d’origine avait été définitivement abandonné. En fait, il n’en est rien ! De nombreuses entreprises n’hésitent pas à employer des travailleurs d’autres pays, avec des conditions de travail et des salaires ne correspondant pas du tout à ceux du pays d’accueil – la France par exemple.

Lire un reportage assez inquiétant, sur le site de l’hebdomadaire Marianne.

Tags : , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.