Onze banques françaises lourdement sanctionnées pour non-respect de la concurrence

Onze banques viennent de recevoir une amende de près de 400 millions d’euros de la part de l’Autorité de la concurrence, pour s’être entendues entre elles au sujet de la tarification des chèques.

Cette décision relance la question de la nécessité de lois, voire d’un contrôle strict de l’Etat, pour éviter que les établissements financiers ne nuisent à l’économie « réelle », celle des consommateurs, des employeurs, des emplois… comme on a pu le voir au moment de la grande crise financière de 2008, qui a entraîné une crise économique majeure dont les pays développés ne sont pas encore sortie. Ce qui n’empêche pas les banques de refaire de nouveau d’énormes profits en 2009 – par exemple, 5,9 milliards d’euros de bénéfice net pour la seule BNP-Paribas…

 

Tags : ,

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.