Budget de l’Etat 2011 : la rigueur, surtout pour les ménages

Le gouvernement promettait une forte remise en cause des « niches fiscales » (réductions d’impôts pour certaines catégories de la population). En réalité, le retrécissement des niches fiscales est très limité, et le budget est marqué par la « rigueur », surtout aux dépens des ménages, et en épargnant au maximum les entreprises et les plus riches (pas de suppression du fameux « bouclier fiscal », ou d’autres avantages qui ne touchent que les ménages les plus aisés).

Parmi les champs d’intervention qui vont souffrir le plus, il y a le logement social (alors qu’il manque 900 000 logements sociaux, selon la Fondation Abbé Pierre), l’Education nationale (qui connaît environ 15000 suppressions de postes par an depuis cinq ans), ou encore l’écologie, avec des niches fiscales moins intéressantes sur les équipements énergétiques et un budget en baisse (- 4 % pour le Ministère de l’Ecologie, ce qui est un peu curieux alors qu’on parle beaucoup de développement durable de nos jours).

Un commentaire d’une journaliste du Monde :

http://www.dailymotion.com/video/xf07oc

Tags : ,

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.