Qu’est-ce qu’être pauvre, selon les gens ?

mardi 23 mars 2010

Cette question est toujours compliquée. On cite souvent le seuil de pauvreté – correspondant à 60 % du revenu médian, dans les statistiques européennes, soient environ 850 euros par personne –  mais il faudrait aussi prendre en compte le niveau de vie : l’accès à certains équipements ou biens de consommation considérés comme indispensable.

Une enquête a été réalisée par l’INSEE  sur ces « standards de vie » : ses résultats sont rapportés sur le site Inegalites.fr ; ils montrent ce que les gens entendent par « être pauvre » – il s’agit donc d’une définition qualitative, qui va plus loin d’une simple évaluation monétaire.

Tags : ,

Le mal-logement, un fléau national dont les premières victimes sont les enfants

vendredi 19 mars 2010

La Fondation Abbé Pierre vient de publier un rapport sur le mal-logement des enfants en France : on compte 600 000 mineurs très mal logés, sur 3,5 millions de personnes connaissant de graves difficultés de logements. Mais la Fondation estime à 10 millions (1/6 de la population) le nombre de personnes mal logées en France. En Rhône-Alpes, 60 000 personnes n’ont pas de logement personnel ; le délai théorique d’accès à un HLM dans le Rhône est de quatre ans…

Pourtant, les constructions de logements sociaux sont très insuffisantes, et même en diminution en 2009 : il manque près d’un million de logements sociaux dans notre pays.

Les enfants  et les adolescents sont les victimes les plus vulnérables de la crise du logement. L’échec scolaire, ou certains problèmes de santé, sont directement liés au difficultés de logement ; et on peut tous les problèmes psychologiques entraînées par une expérience de déplacements, de séjours courts chez des tiers, où l’on n’est pas chez soi… Ce sont toutes les possibilités d’intégration dans la société, et d' »égalité des chances », qui sont compromises par cette question.

Tags : , ,

La justice selon Sen

vendredi 22 janvier 2010

Pour cet économiste et philosophe indien de renom, qui enseigne à l'Université de Harvard, aux Etats-Unis, l'analyse négative du rendez-vous climat est d'abord liée aux attentes démesurées qu'il a suscitées, particulièrement en Europe.  Photo:Raveendran/AFP

Depuis des années, l’économiste indien Amartya Sen – prix Nobel d’économie, et célèbre pour avoir inspiré la création de l’IDH – étudie la justice sociale et la lutte contre les inégalités. Qui faut-il aider en priorité, pour que la société soit la plus juste (ou plutôt la moins injuste) possible ? Cet économiste, sociologue et philosophe est considéré comme l’un des intellectuels les plus influents de notre époque.

Son dernier ouvrage vient d’être traduit en français : lisez-en le compte-rendu dans Libération, c’est très intéressant, à la fois en soi, et pour le bac ! 😉

Voici la fiche biographique de l’auteur (par le quotidien Le Monde) :

Né en Inde en 1933, Amartya Sen a enseigné dans de nombreuses universités en Inde, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Il est actuellement professeur à Harvard. Il a reçu le prix Nobel d’économie en 1998 pour ses travaux sur les causes de la famine, l’économie du bien-être et du développement et les mécanismes de la pauvreté. Egalement spécialiste des inégalités entre hommes et femmes, des inégalités face à la santé ou des inégalités de droits, il a contribué à l’invention de l’Indice de développement humain (IDH) du Programme des Nations unies pour le développement. Ses recherches se tournent depuis plusieurs années vers la philosophie sociale et politique. Comme l’ont montré notamment ses travaux sur le rôle de l’organisation de la distribution des produits agricoles dans la famine du Bengale, dont il fut le témoin en 1943, il relie de longue date les problèmes de justice économique et sociale aux questions d’ordre politique.

Tags : ,

« Ah ben ouais mais bon… »

samedi 19 décembre 2009

Ecoutez cette chanson terrible d’un groupe français d’il y a quelques années, les Wriggles, en étant très attentifs aux paroles : « Ah ben ouais mais bon »…  Et imaginez ceux qui dorment dehors en ce moment…

 

Sur ce, je vous souhaite de très bonnes vacances, et de joyeuses fêtes de fin d’année !

Rendez-vous en 2010 !

Tags : , ,

Des entreprises pas comme les autres

vendredi 11 décembre 2009

A l’occasion d’un Salon qui lui est consacré en ce moment à Paris, arrêtons-nous sur « l’économie sociale et solidaire », ou « tiers secteur » (en plus du secteur privé pur, et du secteur public), qui regroupe des organisations n’ayant pas pour but principal de faire un maximum de bénéfices :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2009/12/09/l-economie-sociale-et-solidaire-une-quete-de-sens_1278358_3234.html

Tags : ,

Comment votent les ouvriers aujourd’hui ?

mercredi 9 décembre 2009

Un institut de sondage vient de réaliser une étude sur le vote ouvrier, et son évolution récente : il s’agit d’une question intéressante et importante au plan politique, pour la gauche comme pour la droite.

En effet, les ouvriers représentent près de 30 % de la population ; plus généralement les catégories populaires constituent encore la majorité de la population (ouvriers + employés = 60 % de la population active) – contrairement à ce qu’on croit souvent, les « classes moyennes » ne dépassent pas un quart de la population totale, alors que les responsables politiques n’ont pensé qu’à elles ces dernières années, et se sont largement éloigné de leur électorat populaire…

Tags : , ,

Martin Hirsch fait le point sur le RSA

mardi 1 décembre 2009

Le Haut commissaire aux solidarités actives, dans une interview au Figaro, estime que « le RSA a atteint un quart de sa cible », et pointe les difficultés qui demeurent :

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2009/11/30/04016-20091130ARTFIG00680-le-rsa-a-atteint-un-quart-de-sa-cible-en-quatre-mois-.php

Tags : ,

La pauvreté remonte en France, et dure longtemps

jeudi 19 novembre 2009

Voici, tirés de la revue préférée des SES, Alternatives économiquesles derniers chiffres, et les dernières analyses sur l’évolution de la pauvreté : les statistiques montrent une remontée sensible de la pauvreté (qui, en pourcentage de la population, retrouve son niveau d’il y a dix ans), ainsi qu’une concentration et une reproduction de cette pauvreté dans certaines catégories de la population, ce qui reflète un blocage inquiétant de l' »ascenseur social »…

http://www.alternatives-economiques.fr/la-pauvrete-remonte_fr_art_859_43908.html

 

Tags : ,

Un économiste fait le point sur le RSA

dimanche 15 novembre 2009

L’un des meilleurs jeunes économistes, Thomas Piketty, fait un premier bilan critique du RSA (Revenu de Solidarité Active), ses avantages et ses inconvénients.

Le RSA devait entraîner une hausse de l’aide aux personnes concernées, en échange d’un travail de leur part. Piketty reconnaît la hausse de revenus, pour davantage de personnes qu’auparavant (avec la RMI et la Prime pour l’emploi qui récompensait ceux qui reprenaient un emploi) ; mais selon lui, le RSA favoriserait le temps partiel et « l’émiettement » du travail – défaut qui avait déjà été prévu par certains auteurs comme le sociologue Serge Paugam, lors du débat sur la création du RSA, il y a un an.

Piketty n’en parle pas dans son étude, mais on pourrait aussi s’interroger sur une éventuelle extension du RSA aux moins de 25 ans (comme l’a demandé Martin Hirsch, le Haut commissaire à la jeunesse), qui représentent près de la moitié des pauvres en France :

près d'un pauvre sur deux à moins de 25 ans

Tags : , , ,

Les pauvres ont de plus de plus de mal à se faire soigner

vendredi 16 octobre 2009

Demain 17 octobre, c’est la Journée mondiale du refus de la misère.

L’association humanitaire Médecins du Monde vient de publier un rapport sur l’accès aux soins pour les pauvres en France ; elle constate que celui-ci est de plus en plus difficile :

Parmi les causes de ce phénomène inquiétant, il y a l’attitude de certains médecins, qui refusent de recevoir les plus pauvres : par exemple, à Paris, un quart des médecins et dentistes refusent les bénéficiaires de la CMU (Couverture maladie universelle) !

 

De son côté, le président de l’association ATD-Quart Monde estime que le discours anti-pauvres se banalise.

Tags : ,