S.F.S. News

Le journal du collège Saint François de Sales, groupe Colysé, Dijon

UNSS

L’UNSS a été crée le 23 juin 1938.

L’UNSS est une association sportive qui veut dire « Union Nationale du Sport Scolaire».

L’UNSS c’est tous les mercredi au collège on peut y faire du handball, (du football), du volley-ball, du badmiton, golf et du VTT( Vélo Tout Terrain).

Lucca, Amédée.

posted by sfsnews in 3e,4e,5e,6e,Vie au collège and have No Comments

Les collégiens s’amusent en maths

Un concours de mathématiques entre les collégiens est organisé le 11 mars au collège Saint François de Sales.

Le collège Saint François De Sales organise chaque année un concours nommé le Rallye des Maths pour mieux comprendre les maths tout en s’amusent en même temps et se challenger.

Le Rallye des Maths consiste à organiser une compétition entre plusieurs élèves du collège de la 6e jusqu’à la 3e. Chacun a des motivations différentes : certains veulent avoir une récompense , d’autres veulent tester leur intelligence ou veulent passer du temps entre amis(es).

Les règles de la compétition sont très simples. Les élèves se retrouvent en équipe de 3 à 4 élèves tous de la même classe qui se rejoignent dans la salle du CDI ou la salle d’étude ,puis les professeurs(es) vont donner des petites fiches où l’on va devoir réfléchir en équipe.

Lorsque on leur demande si elles pensent gagner, elle répondent :

«On est les winneuses du Rallye des Maths !»

Nous encourageons les participantes Marie HEYDACKER,Chaima CHBOUREG et pour finir Elisabeth GIOVANELLI-DURFELD.

posted by sfsnews in 3e,4e,5e,6e and have No Comments

La nourriture à la cantine, qualitative ?

Nous avons interrogé des élèves venant d’autres écoles, et la plupart nous ont dit que la nourriture à la cantine est meilleure que dans leur ancienne école.

Mais si on se déplace sur le terrain on peut facilement entendre des personnes se plaindre du mauvais goût qu’a la nourriture…

Alors on peut en conclure que la nourriture de la cantine n’est pas si mauvaise mais que les exigences des élèves restent très haute.

« La nourriture de la cantine n’est pas si mauvaise, mais les exigences des élèves restent très haute. »

Par rapport aux restrictions sanitaires données par le Ministère de l’Education, la cantine du collège St François de Sales en est largement supérieure (avoir au moins 5 plats à disposition des élèves, avoir des repas équilibrés, mais aussi tables désinfectés tout les jours et bien nettoyés, conformes aux règles par rapport au COVID-19).

En conclusion, la cantine est bien équilibrée et bien conformes aux restrictions sanitaires, et nous pouvons en être fier !

Maxime et François

posted by sfsnews in 3e,4e,5e,6e and have No Comments

LES JEUX OLYMPIQUES AU C.D.I

Pour la semaine des jeux olympiques et paralympiques, les élèves de 6ème ont créé des affiches sur les J.O. Le concours s’est déroulé au cdi la semaine du 24 au 28 janvier 2022. Les résultats seront dévoilés lors de la semaine de la presse. Il y avait des questions sur les jeux olympiques auxquels les élèves devaient trouver les réponses. Ils sont tous ambassadeurs du Paris 2024. 24 élèves font partie du C.D.O.S (Comités Départementales Olympiques et Sportifs).

Les gagnants du concours sont :
– 1ère place : Juliette Pourret 6ème A
– 2ème place en groupe : jules couret , Timéo gerbod , Axel Chofardet et Arthur Massias Jurien de la graviere 6ème C
– 3ème place : Gabin Larue 6ème F.

Voici une interview de Leonie Randonnet 6ème E qui a participé auconcours :

Est-ce-que tu as aimé participer au concours ?
– « Oui j’ai beaucoup aimé participer »
Qu’est-ce que tu as aimé dans le concours ?
– « J’ai beaucoup aimée créer avec mes amies et découvrir des
choses »


Sources : madame Mézière
Article de Maëlys et Noemie

posted by sfsnews in 6e and have No Comments

Interview de Madame Gaud

Vous connaissez sûrement Madame Gaud, professeure d’anglais au collège Saint-François, mais saviez-vous qu’elle écrit des livres ?

Nous avons réalisé une petite interview pour découvrir sa vie d’auteure !

1. Comment avez-vous eu l’idée d’écrire un livre ?

Il y a un peu plus de 10 ans, j’ai été malade et obligée de rester à la maison pendant 3 mois sans trop bouger… J’en ai profité pour écrire une histoire qui me trottait dans la tête.

2. Au début, ce livre était juste pour vous ou vous aviez déjà envie de le faire partager ?

Je pensais déjà à le partager

3. D’où vous vient cette imagination ?

J’ai toujours beaucoup lu, depuis toute petite, et du coup, on s’imagine très vite des tas d’histoires et d’aventures

4. Pourquoi avez-vous décidé de faire des romans assez fantastiques ?

J’aime beaucoup le fantastique. C’est un domaine où tout est permis. On peut faire vivre à ses héros des choses incroyables…

5. Vous êtes professeure et auteure mais avez-vous quand même le temps de faire d’autres activités ?

Oui, je bricole beaucoup, je peins, je sculpte (entre autre à la tronçonneuse), je fais du théâtre. J’ai du mal à rester sans rien faire.

6. Est-ce que dès le début de l’écriture de vos livres vous aviez les grandes lignes ou vous aviez improvisé ?

En général, j’ai l’idée de départ, puis j’improvise au gré du moment. Je ne suis pas très organisée pour faire un plan de déroulement d’intrigue

7. Avez-vous regretté la fin d’un livre après sa sortie ?

Non, j’ai décidé que tous mes livres se finiraient bien !

8. Pouvez-vous nous résumer un de vos livres ?

Le dernier qui n’est pas encore paru. Il est chez l’éditeur. Une classe rentre de voyage scolaire avec 3 professeurs. Le bateau sur lequel ils se trouvent se retourne et fait naufrage au large de la Grèce. Les élèves et leurs professeurs se retrouvent coincés dans une poche d’oxygène dans la cale…

Je n’en dis pas plus, sinon, je dévoile l’intrigue.

9. Pour finir, lequel de vos livres avez-vous le plus aimé écrire et découvrir en librairie ?

C’est toujours le premier roman qui touche le plus quand on le découvre. J’en suis à 12 livres, et même si c’est toujours un plaisir de découvrir la version papier, c’est le premier qui reste le plus marquant.

Certains livres de Madame Gaud sont disponible au CDI du collège ! Merci à elle pour sa participation et merci à vous d’avoir lu cet article jusqu’au bout !

Valentine et Enora

posted by sfsnews in 3e,4e,5e,6e,Vie au collège and have No Comments

Cambridge

Cambridge est un cours d’anglais animé par Amy Bracknall et David Haas et proposé en plus de l’enseignement habituel.

Ce sont des cours qui restent ludiques mais sérieux avec des tests réguliers dans l’objectif de préparer un examen de fin d’année.

Nous avons interviewé Amy Bracknall, responsable pédagogique Cambridge, ainsi que des élèves assistant au cours d’anglais.

Interview d’élèves de cinquième et de quatrième

Depuis combien faites-vous des cours Cambridge ?

Nous faisons des cours de Cambridge depuis la 6 ème. D’autres ont débuté cette année

Pour certains d’entre nous, cela fait depuis 4 ans, depuis le CM2.

Aimez- vous les cours Cambridge ?

Nous adorons ces cours car cela nous apporte plus de connaissances et c’est intéressant.

Interview d’Amy Bracknall, responsable pédagogique Cambridge

En quoi consiste Cambridge ?

Cambridge Assessment English est une filiale de l’Université de Cambridge en Angleterre. Les professeurs de Cambridge English sont formés pour préparer les élèves aux examens de différents niveaux. La méthode Cambridge est une façon ludique d’enseigner l’anglais, en focalisant sur l’oral. 

Y a-t-il des examens?

Il existe un examen pour chaque niveau d’apprentissage, du débutant au apprenant expérimenté (Pre A1 au C2). Les épreuves écrites Cambridge sont corrigées par un jury externe basé à Cambridge. Les épreuves orales ont lieu en face à face avec un membre du jury Cambridge. Chaque étape validée facilite le passage du niveau suivant, avec comme but d’atteindre le niveau B2 en fin de terminale. Certains lycéens atteignent même le niveau C1 et l’utilisent pour rentrer dans une université à l’étranger.

Est-ce que tout le monde peut s’inscrire aux cours ?

Oui, les cours sont ouverts à tous, sous réserve de bon comportement et investissement lors de chaque séance.

Depuis combien de temps enseignez- vous Cambridge ?

J’enseigne la méthode Cambridge depuis 10 ans à tous les niveaux, en primaire, collège, lycée et aux apprenants adultes. 

Pourquoi faite vous ça ?

Je suis passionné par ce métier. J’adore voir les élèves réussir, les voir franchir les étapes et s’améliorer à l’oral. L’étape ‘collège’ est cruciale dans l’apprentissage d’une langue. Trop d’adultes arrivent vers moi avec des lacunes. Si je peux permettre aux enfants d’avoir plus de confiance en eux…cela serait beaucoup plus simple pour eux à l’avenir.

Est-ce que cela aide les élèves ?

Oui. Clairement le fait d’avoir ‘un but’ aide les élèves à canaliser leurs efforts. Les enfants qui font le parcours Cambridge ont beaucoup de vocabulaire, ont l’habitude de lire les consignes en anglais, écouter les consignes et participer à l’oral.

Interview d’élèves de cinquième, quatrième

Depuis combien faites vous des cours Cambridge ?

  • Nous faisons des cours de Cambridge depuis la 6 ème, d’autres ont débuté cette année

  • Pour certains d’entre nous, cela fait depuis 4 ans, depuis le CM2

Aimez-vous les cours Cambridge ?

  • Nous adorons ces cours car cela nous apporte plus de connaissance et c’est intéressant

Jade et Célia

posted by sfsnews in 3e,4e,5e,6e,Vie au collège and have No Comments

L’exposition sur la Première Guerre Mondiale au C.D.I.

Madame Horem et Madame Mézières nous ont offert une exposition magnifique sur la Première Guerre mondiale à l’occasion de la célébration de l’armistice le 11 novembre. Nous avons vu des casques français et des casques allemands qui ont été prêtés par M. Gillot-Rouillard. Ce sont des objets de famille. On pouvait aussi voir une canne en bois sculptée par un soldat. Il y avait aussi des cartes postales et une balle de fusil. Partout dans le C.D.I. ont été disposés des livres racontant la guerre ou expliquant ce qui se trouvait dans les vitrines.

Eléa et Camille

posted by sfsnews in 3e,4e,5e,6e,Vie au collège and have No Comments

Interview M. Hauberdon

  1. Avez-vous commencé par un autre Métier ?

Oui, j’ai fait technicien commercial mais peu de temps.

  1. Avez-vous été enseignant avant ?

Oui, pendant 15 ans j’ai été enseignant en économie.

  1. Pourquoi avez-vous voulu faire ce métier ?

Je ne l’ai pas voulu, on me la demandé. J’ai accepté parce que je suis très curieux.

  1. Depuis combien de temps faites-vous ce métier ?

    Je fais le métier de directeur depuis 14 ans.

  1. Quelle étude avez-vous faite pour devenir directeur ?

Il n’y a pas d’étude pour devenir directeur, il faut avoir le diplôme d’enseignant et suivre une formation pour devenir directeur.

  1. Aimez-vous votre métier ?

Je l’adore. Je le trouve épanouissant. Il n’y a pas un matin où je ne me dis pas : « chic je vais apprendre. ».

  1. Que faites-vous en temps que directeur du groupe Colysé ?

    Mes dossiers principaux en ce moment sont :

– les travaux et projets : Les gros travaux qui se font pendant les grandes vacances

– conseil de direction avec notamment Mme Parisot…

– collège et lycée : conseil de classe, formation des professeurs,

gestion des professeurs…

– gestion des ressources : fournitures, personnels … Je m’en occupe jusqu’en janvier où il y aura quelqu’un pour s’en occuper.

– sécurité : vigipirate (attentat), usines (pour les produits toxique), tremblement de terre. Vous aurez une simulation le 14 décembre.

– conseil d’administration : les personnes en haut de moi, je dois

avoir leurs autorisations pour les gros projets.

– les comptes du groupe de Colysé : argent, dépenses…

  1. Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier de directeur du groupe Colysé ?

Il y a plein de choses. J’aime bien la direction pour le bien des élèves. Mon projet éducatif est basé sur l’évangile. Je m’en inspire.

  1. Comment trouvez -vous le collège (le bâtiment et les élèves) ?

    Je vous trouve très poli, respectueux des règles, des adultes et des règles sanitaires.

  2. Quels sont vos projets pour le collège ?

    Je continue les projets qu’il y avait avant. Mais nous avons un nouveau projet de faire un gymnase dans les années à venir. 2 à 3 ans

  3. Arrivez-vous à gérer le collège et le lycée dans cette période de crise sanitaire ?

    Je trouve que ça va très bien pour la sécurité. Ils ont tous été contaminé en dehors du collège. Mais c’est pestant.

  4. Qu’avez-vous fait ou installé pour limiter les contaminations ?

1ère chose, les gestes barrières

2ème chose, isoler les cas contact : 1 à 2 semaines par nombre de cas

Samuel et Arthur J.

posted by sfsnews in 3e,4e,5e,6e,Vie au collège and have No Comments

Madame CONVERT : Un professeur passeur de savoirs, de compétences et d’humanité

1/ Depuis combien de temps êtes-vous professeur de catéchisme ?

J’enseigne la catéchèse depuis 2011, soit depuis 9 ans.

2/ Pourquoi avez-vous décidé d’être professeur de catéchisme ?

C’était une période où il était important pour moi de donner un sens à ma vie professionnelle. L’ancien directeur m’a proposé de suivre une formation au CUCDB (université catholique de Dijon) pour m’occuper de la pastorale au sein du collège Saint François et du lycée Notre-Dame. Désormais, je ne m’occupe que du collège.

3/ Qui vous enseignait le catéchisme lorsque vous aviez notre âge ?

A votre âge, je vivais les cours de Catéchèse au sein du collège. Je dois avouer que je n’ai pas beaucoup de souvenir : c’est dommage ! J’ai alors apprécié de faire une formation pour grandir dans ma foi d’adulte et pour pouvoir la transmettre aux autres.

4/ Êtes-vous une ancienne élève du collège Saint François de Sales ?

Non, je n’étais pas au collège Saint François, car j’habitais à Toulon.

5/ Qu’apprenez-vous aux élèves dans le cadre des cours de catéchisme ?

Lors des cours de catéchèse, j’essaie de faire vivre aux jeunes une vraie rencontre avec Jésus-Christ à travers des enseignements, des temps de prières, des temps d’échanges et des actions caritatives (ces dernières étant toutefois proposées à tous).

6/ Quelle période de l’histoire du catéchisme préférez-vous enseigner ? Quelle est celle que les enfants préfèrent ?

J’aime parler de Jésus dont l’histoire se trouve dans le Nouveau Testament (Bible), et faire découvrir que Jésus aime chacun de nous, tels que nous sommes. Pour les chrétiens, le Christ est le centre de notre foi.

7/ Combien avez-vous d’élèves ? Avez-vous d’autres élèves que ceux du collège ?

Il y a environ 210 jeunes inscrits au catéchisme en 6ème, 5ème et 4ème que j’ai la joie de retrouver toutes les semaines (sauf les 4ème tous les 15 jours). Cette année, j’ai une équipe de 5 intervenants : 5 messieurs (4 pères de famille et un diacre) qui donnent de leur temps pour témoigner de leur foi auprès des jeunes.

8/ Quel est votre meilleur souvenir avec les élèves ?

J’ai beaucoup de beaux souvenirs avec les jeunes : des échanges, de belles rencontres… Vivre la profession de foi et les baptêmes reste toujours des temps forts que je partage avec chacun.

Sinon, il y aurait beaucoup de petites anecdotes…

9/ Est-ce votre seule activité professionnelle ? Ou avez-vous une autre ou des autres activité(s) ?

C’est ma seule activité professionnelle, et j’y tiens car c’est beaucoup plus qu’une activité professionnelle. C’est une mission qui a tout son sens pour moi dans ma vie : aller annoncer la bonne nouvelle à tous : Jésus, le fils de Dieu est né (Noël), a souffert, est mort (la Croix) et est ressuscité. Il est vivant (Pâques) pour nous sauver du mal et du péché.

Louis Patriat Tissier et Jossua

posted by sfsnews in 3e,4e,5e,6e,Vie au collège and have No Comments

Spirit Week

Afin de créer un certain esprit d’équipe, à l’instar des écoles américaines, a été proposé à toutes les classes de collège une « SPIRIT WEEK ».

Ella z lieu la semaine du 12 au 16 octobre.

Thèmes de la « Spirit Week »

Lundi 12 octobre : « Blue, white and red day  Ne porter que des vêtements bleus, blancs et rouges.

Mardi 13 octobre : « Flowersday » Porter des vêtements et / ou accessoires à fleurs.

Mercredi 14 octobre : « Hat day » Porter un chapeau.

Jeudi 15octobre : « Crazy socks day » Porter des chaussettes fantaisies.

Vendredi 16 octobre : «  Twin Day » S’habiller de façon identique à son binôme.

Inès et Juliette

posted by sfsnews in 3e,4e,5e,6e,Vie au collège and have No Comments