Sophia en français

Enfants d'aujourd'hui, jeunes de demain!

Pour ceux qui aiment la musique française a ici une Annie Villeneuve et The Raimbows

No Comments »

La chanson choisie

Voici la chanson choisie par un groupe de 9°A :

 

Et voici les paroles :

Insensé, insensible, tu l'aimes mais pourtant tu la fuis
Insensé, insensible, tu l'aimes mais pourtant tu la fuis

Pardonne-moi pour tes insomnies à répétition
Pardonne-moi pour le files d'attentes, tes clashs à l'inspection
Pardonne-moi pour les garde-à-vue, les perquisitions
Pardonne-moi d'être parti si tôt d'être devenu musicien
Toutes les fois où j'ai oublié de répondre à tes messages
Toutes les fois où je devais venir te voir entre deux-trois dates
Toutes les fois où j'ai dû te mentir pour éviter que tu me frappes
Toutes ces fois, je n'ai jamais douté de ta bonne fois

Ta mère est une fleure rare que t'abreuve par ton amour
L'en priver c'est la tuer donc n'abrège pas son compte à rebours
Dis-lui que tu l'aimes que tu regrettes ta manière d'être conflictuel
Elle a du mal à s'évader car tes grands frères ont pris du ferme
Est-ce mes rides qui m'empêche de lui sourire
Je veux pas rester en vie jusqu'à la voir mourir
Tes larmes piquaient mes plaies, j'aimerais te contenter
À jamais je maudit ce jour où on t'enterre

[Refrain] (x2)
Et même quand tout le monde est contre toi
Elle reste ta meilleure amie
T'aimerais lui dire ce qu'elle représente pour toi
Avant qu'elle ne perde la vie
Mais tu n'oses pas, tu n'oses pas, tu n'oses pas lui dire
Mais tu n'oses pas, tu n'oses pas, tu n'oses pas lui dire

Je suis sûr qu'elle aimerait juste entendre un maman je t'aime
À la place des cris du daron qui menace de te jeter
Je suis sûr qu'elle craque au bout d'une semaine passée sans toi
Et que ton absence lui ferais plus mal qu'une chute du haut de son toit
Je suis sûr qu'elle aimerait que tu la prennes dans tes bras
Exactement comme elle le faisait durant tes 12 premiers mois
Je suis sûr que l'amour t'as rendu myope
Au lieu de le porter à ta mère tu le portes à une idiote

Des heures au phone avec ta meuf afin de mieux vous rapprocher
Quand ta mère t'appelle tu veux vite raccrocher
Devant tes potes tu lui tiens tête tu veux lui donner des leçons
Mais t'oublies que cette tête elle l'a tenue quand quand elle te donner le sein
Crois-moi sur paroles on peut remplacer des poumons mais surement pas une daronne
T'as habité en elle, t'as habité sous son toit
C'est la seule personne qui prie pour quitter ce monde avant toi
Au commissariat pour elle, t'étais jamais coupable
Mais pour moi tu l'es car t'es bronzé alors qu'elle est toute pâle
À par elle personne supporte ton égoïsme permanent
T'es pas le nombril du monde mais t'es celui de ta maman

[Refrain]

Je ne suis jamais parti
Je n'ai jamais changé
Si ce n'est ma voix et ma taille
Oh Maman
C'est moi
Je veux que tu valides ma fiancée
Réconforte-moi comme quand je tombais
Maman où t'es passé oh
Regarde-moi

Simplement te serrer dans mes bras
Te serrer très fort te dire je t'aime une dernière fois
Repose en paix
Pour nous t'as donné corps et âme
Si j'ai plus d'encre tant pis je continuerai avec mes larmes
Aujourd'hui Maman n'est plus là
Je suis tombé de haut mais je pourrai pas tomber plus bas
Poto fais pas l'enfant de la DASS
Si t'en a une fais lui plaisir dis-lui que tu l'aimes avant qu'elle parte

À tous ceux qui ont encore une mère
Même si la mort n'arrête pas l'amour
Dîtes-leur que vous les aimez
Avant qu'elles partent

No Comments »

Chants de Noël

Voilà des chansons de Noël :

Joyeux Noël à tous!

No Comments »

Mc Solaar-Caroline

Un rappeur très connu en France : Mc Solaar Sa chanson : Caroline.

Les paroles :

J'étais cool, assis sur un banc.
C'était au printemps.
Il cueille une marguerite : ce sont deux amants.
Overdose de douceur.
Ils jouent comme des enfants.
Je t'aime un peu beaucoup à la folie passionnément.
Mais à la suite d'une douloureuse déception sentimentale,
D'humeur chaleureuse, je devenais brutal.
La haine d'un être n'est pas dans nos prérogatives.
Tchernobyl.
Tcherno-débile.
Jalousie radioactive.
Caroline était une amie, une superbe fille.
Je repense à elle, à nous, à nos cornets vanille,
A sa boulimie de fraises, de framboises, de myrtilles,
A ses délires futiles, à son style pacotille.
Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur...
L'as de trèfle qui pique ton cœur...
L'as de trèfle qui pique ton cœur...
Caroline...

Comme le trèfle à quatre feuilles, je cherche votre bonheur.
Je suis l'homme qui tombe à pic... pour prendre ton cœur.
Il faut se tenir à carreaux.
Caro, ce message vient du cœur.
Une pyramide de baisers, une tempête d'amitié,
Une vague de caresses,
Un cyclone de douceur.
Un océan de pensées.
Caroline, je t'ai offert un building de tendresse.
J'ai une peur bleue.
J'suis poursuivi par l'armée rouge.
Pour toi j'ai pris des billets verts, il a fallu qu'je bouge.
Pyromane de ton cœur,
Canadair de tes frayeurs,
Je t'ai offert une symphonie de couleurs.
Elle est partie, maso, avec un vieux macho
Qu'elle avait rencontré dans une station de métro.
Quand je les vois main dans la main fumant le même mégot,
Je sens un pincement dans son cœur, mais elle n'ose dire un mot,
C'est qu'je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur...
L'as de trèfle qui pique ton cœur...
L'as de trèfle qui pique ton cœur...
Caroline...

Claude MC prend le microphone, genre love story raggamuffin
Pour te parler d'une amie qu'on appelle Caroline.
Elle était ma dame, elle était ma came, elle était ma vitamine,
Elle était ma drogue, ma dope, ma coke, mon crack, mon amphétamine,
Caroline...
Je repense à elle, femme actuelle, 20 ans, jeune et jolie.
Remet donc le film à l'envers, magnéto de la vie.
Pour elle, faut-il l'admettre, des larmes ont coulé.
Hémorragie oculaire.
Vive notre amitié.
Du passé, du présent, je l'espère, du futur,
Je suis passé pour être présent dans ton futur.
La vie est un jeu de cartes,
Paris un casino.
Je joue les rouges, cœur,
Caro...
Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur...
Caro
L'as de trèfle qui pique ton cœur...
L'as de trèfle qui pique ton cœur...
Caroline...
Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur...
L'as de trèfle qui pique ton cœur...
L'as de trèfle qui pique ton cœur...
Caroline...

No Comments »

Maman

Une nouvelle chanson du club pour dire merci à nos Maman!

C’est une chanson de Fleur. Vous pouvez la suivre sur facebook

 

MAMAN - FLEUR

Hey hey hey maman, tu veux pas me prêter ta chemise
T'inquiète je te la rendrai demain, ou peut-être jamais
Hey hey hey maman, tu ressembles à la tour de pise
Tu penches plus qu'avant mais je sais que tu tomberas jamais

Hey hey hey maman, tu veux pas repasser ma chemise
J'ai vraiment pas le temps je suis déjà en retard comme jamais
Hey hey hey maman, sois honnête, faut vraiment que tu me dises
C'est vrai que les parents ils aiment leurs gosses quoi qu'ils aient fait

Hey hey hey
Hey hey hey
Hey hey hey

Hey hey hey maman, si on échangeait nos yaourts
Je les aime pas tellement ceux avec les morceaux de cerise
Hey hey hey maman, quand il ne reste plus qu'un seul yaourt
C'est jamais toi qui le prend, sauf quand il est à la cerise

Hey hey hey
Hey hey hey
Hey hey hey

Hey hey hey maman, je sais que tu regardes la télévision
Mais écoute un moment, ma toute dernière chanson
Hey hey hey maman, ok, je veux bien que tu sois honnête
Mais si tu trouves ça chiant, moi je me jette direct par la fenêtre

Hey hey hey
Hey hey hey
Hey hey hey

Le temps file à tout vitesse, oh lala
Pas de bile on serre les fesses, mais voilà
Quand je viens à la maison
Je te pique la seule paire de chaussons

No Comments »

Dans Ma rue – Féfé

Et voilà les paroles :

Loin du bonheur et des îles
Où la misère prend ses aises.

Près du hall où l’oppressé
Se console avec des « Si »

Plus de chemins, plus de repères, que des raccourcis
Pour la plus part piégés, piégés, piégés

Quand se nourrir est un film
Et nourrir les tiens ton rôle

La rue te donne quelques scènes
Tirées de mauvais scénarios.

Pour le coup elle peut te fournir tous les plans possibles
Mais pour demain qui sait, qui sait, qui sait

REFRAIN
J’veux du soleil woy woy woy woy
J’veux du soleil du pays woy woy woy woy
J’veux du soleil woy woy woy woy
Sur le bitume tant chéri

(x2)
Rien de neuf dans ma rue
Juste une allée d’aléas, pas d’avenir
Qu’est ce qu’est ce qu’est ce qu’ est ce qu’elle y connait RIEN
Qu’est-ce qu’elle y connait RIEN
Qu’est-ce qu’elle y connait RIEN RIEN RIEN

Quand on a rien d’autre à faire,
On la pratique par défaut
Y’ a que ceux qu’ont pas touché le fond
Qui en parlent comme d’un trophée.

Ni de première, deuxième, place ici
Plus tu y es plus tu perds, tu perds, tu perds.
Quand elle est tout ce que l’on a
On rêve d’autre part.
Quand elle a tout ce que l’on est même éloigné d’elle on l’aime

Elle nous grandit, nous en dit long sur ce qui est à venir.
Tout pour mieux la quitter,quitter, quitter

REFRAIN

No Comments »

Je t’aime, Je t’aime, Je t’aime – Emilie Simon

Une chanson d’Emilie Simon qu’on a écouté au club.

Le clip est composé d’extraits du film « Quand je serai petit » de Jean-Paul Rouve ( acteur français)

 

Voici les paroles :

Je t'aime Je t'aime Je t'aime
Voilà les seuls mots qui me viennent
Le long des heures je sème ce doux poème, cette prière.
(refrain)
Je t'aime Je t'aime Je t'aime

Des jours et des semaines
Des mois ont passé et puis des années
Je te cherche quand même dans ce royaume que tu m'as laissé.
Le long désert,
Je sème pour toi ce doux poème
(refrain)
Je t'aime Je t'aime Je t'aime

Je t'aime Je t'aime.

No Comments »