Premier contact avec le TBI

25 10 2007

Je découvre cet outil au moment de sa pose! J’avais bien tenté, depuis que je sais que nous en avons obtenu un au titre de la section d’anglais, d’en connaître le nom, la marque… histoire d’aller fouiner sur le Net et de commencer à creuser la question.

Mais mes questions sont restées sans réponse, j’ai eu plein d’autres choses à faire et j’ai laissé traîner en me disant qu’on verrait bien.

Du coup me voilà aussi vierge que la sainte du même nom, face à ce tableau déjà en place, qui m’attire et m’impressionne pas mal aussi.
Tableau Blanc Interactif
Je vais le voir dans la classe, la mise en route est simplissime, je me contente de lancer le PC et d’allumer le vidéoprojecteur. Il y a des stylets qui me permettent de faire réagir le tableau comme si j’étais devant un écran tactile géant. La taille de l’écran me surprend un peu, c’est nettement plus petit que nos tableaux blancs habituels (longueur diminuée de moitié). Donc je triture un peu les fonctions de base, j’ouvre un navigateur pour afficher une page Web, un programme de traitement de texte (jusque là, rien de plus qu’un rétroprojecteur). Puis j’essaie de prendre un surligneur dans les outils latéraux -magique, je peux surligner le texte en direct sur le tableau, sans devoir rester collé à mon bureau!

J’essaie aussi la fonction « tableau blanc », je prends une image de fond que j’annote un peu au stylet, les choses ont l’air assez intuitives. Une surprise: le stylet n’est pas toujours bien raccord avec le trait qu’il effectue, je dois utiliser une sorte de fonction de recadrage à plusieurs reprises. Bug ou mauvaise utilisation?

La question se pose aussi pour la connexion avec mon ordinateur portable; en effet, celui-ci dispose du système Bluetooth, ce qui devrait permettre au TBI de le repérer. Mais pour l’instant je n’établis pas de connexion, c’est donc à voir.

On m’a remis une sorte de tablette graphique, je n’avais pas du tout pensé à ça, je l’emporte chez moi. Je commence tout de suite à en voir l’intérêt: au cours de mes premiers tests, je suis resté collé au tableau, tout près des commandes, et ce ne sera pas l’idéal pour la gestion de la classe… avec la tablette mobile, je devrais pouvoir faire la même chose, mais à distance. Très intéressant!

Plein de questions donc, mais un premier contact plutôt facile, avec des fonctions déjà disponibles, et l’envie d’en découvrir davantage!