Grands calculs optimistes

6 11 2007

Pourquoi le projet mp3, pourquoi la vidéoprojection, pourquoi tous ces efforts pour exposer les élèves à de l’anglais et leur en faire produire ?…

On entend dire très souvent que le problème (car il y aurait un problème, dans la mesure où nos élèves ne parviendraient pas à apprendre correctement les langues étrangères), le problème donc viendrait du manque de contact des élèves avec l’anglais. Pas de films en VO, peu d’échanges linguistiques, bref il ne reste plus que la salle de classe.

L’idée n’est pas stupide en soi, mais j’ai voulu essayer de me faire une idée : combien de temps un élève lambda parle-t-il effectivement l’anglais au fil de sa scolarité ? (je parle d’anglais par commodité, on peut lire «LV1» si on préfère, j’imagine bien que les lecteurs profs d’autres langues ne m’en veulent pas…). Voici donc le résultat de mes brillants calculs, n’hésitez pas à me dire si vous voyez des failles dans le raisonnement !

Je vous livre aujourd’hui le calcul optimiste, demain ce sera moins gai…

Disons 35 semaines de cours/an, sur 7 ans. En collège 3,5h/semaine en moyenne, en lycée 2,5h/sem. Mes moyennes sont généreuses mais passons1. D’ailleurs on va parler en « séances » et non en « heures ».

On arrive pour le collège à 4 ans x 35 semaines x 3,5 séances = 490 séances de cours

Pour le lycée, 3 ans x 35 semaines x 2,5 = 260 séances

 

J’arrondis et néglige le fait qu’il est rarissime en lycée de totaliser 35 semaines de cours/an… Mais passons là encore! Total donc: 750 séances de cours

 

1°) CALCUL OPTIMISTE

Admettons que l’enseignant sollicite systématiquement ses élèves pour produire des énoncés complets (ce qui peut durer 10 secondes environ) à tous ses cours, et qu’il s’efforce d’aller vers tous ses élèves, même ceux qui ne veulent pas prendre la parole, et ce pendant 7 ans sans relâche ! On est encore assez optimiste… mais on peut espérer que chaque élève pourra ainsi s’exprimer 2 ou 3 fois par cours, avec à chaque fois une phrase de 10 secondes, disons donc 30 secondes par cours pour tous, en moyenne bien sûr.

30 secondes x 750 séances = 6,25h

Voilà, dans ces conditions « idéales » donc, on en arrive à une production totale de 6 heures et quart en sept ans.

Pour le lycée pris isolément, si l’élève reste dans cette moyenne optimiste, il est à 30 secondes x 260 séances, soit grosso modo 2h d’expression orale pour tout le lycée, soit encore 45 minutes par an

La suite demain.

 

1Généralement 2h/semaine en lycée, pour la Première et la Term. Seules les Secondes ont obligatoirement 3h/semaine/élève.