Pack n° 4 : mp3 = musique !

1 04 2008

64
Pour les élèves, un lecteur mp3, c’est fait pour écouter de la musique ! D’ailleurs, il a fallu être très clair en début d’année pour éviter que les lecteurs prêtés deviennent des espaces de stockage des derniers albums à la mode…

Dans le cadre du cours, on peut très bien revenir à cette fonction première des lecteurs, dans le cadre d’une séquence sur la musique… du coup, l’essentiel du quatrième « pack » remis aux élèves est constitué de morceaux de musique, en plus de textes d’anglophones qui parlent des types de musique qu’ils écoutent, et dans quelles circonstances.

C’est un thème tout ce qu’il y a de plus traditionnel avec les adolescents, et qui fonctionne toujours très bien si on veut les aider à exprimer des goûts (ils sont souvent assez tranchés en la matière…), et leur proposer des découvertes tout en se basant sur un langage commun qui est celui de la musique.

Le thème de la séquence sur laquelle nous travaillons actuellement est donc la musique, et plus précisément le tube signé McCartney/The Beatles : « When I’m 64« . C’est un classique des cours d’anglais, avec son refrain qui reprend la structure difficile When + présent simple ; on espère donc mieux faire avaler cette pilule-là par le biais d’une chanson entraînante, aux paroles bien claires et qui racontent une petite histoire de façon assez organisée.

L’idée est de proposer une tâche finale de création d’un petit magazine, dans lequel chaque élève pourrait proposer un article sur un des thèmes que nous aurons travaillé au fil de la séquence. Pour améliorer l’aspect final du magazine, nous utiliserons le générateur du site BigHugeLabs qui crée de très belles choses.

Parmi les supports, on devra forcément avoir des morceaux de musique, et il peut être intéressant de les fournir sur les lecteurs mp3 pour qu’un travail de comparaison et de critique puisse s’opérer à partir d’éléments concrets. C’est ce que je fais en allant chercher des reprises de When I’m 64, de qualités et de styles très variés, pour les proposer à la sagacité (?) de mes critiques musicaux en herbe.

La renommée de la chanson rend ma tâche facile : elle a été reprise des centaines de fois, par des centaines de gens, et les comparaisons devraient sauter aux yeux. Finalement je sélectionne une version très rock ‘n’ roll, une autre plus jazzy en piano-voix, une version reggae… et je laisse les élèves écouter et bien sûr décrire, commenter et critiquer comme le feraient de véritables critiques rock.

Ces versions sont notamment disponibles sur le site-hommage whenim64.info dont le webmestre, à ma demande, m’a gentiment indiqué que nous pouvions librement exploiter les ressources mises à disposition. Pas de problème de droits donc, et les élèves pourront avoir les titres sur leurs lecteurs.

On peut donc travailler d’abord en classe à partir de l’original, et ensuite chacun pioche à sa guise dans les ressources offertes sur les lecteurs pour en faire une base de description/commentaire.

Ce que je trouve intéressant ici, c’est l’approche qui consiste à ne pas considérer les lecteurs mp3 uniquement comme des supports de monologues ou dialogues qu’il faudra comprendre, mais aussi comme des supports sonores au sens le plus large. On pourrait même envisager un travail sur du non-verbal, avec des enregistrements de sons sans paroles distinctes, et qui pourraient servir de base à une expression ou à une discussion.

Notons enfin que ce travail peut correspondre à plusieurs descripteurs d’objectif du Cadre Européen, mais il est intéressant de noter que la critique musicale est à peine prévue !

Je cite par exemple ces extraits du CECRL (lien vers un PDF) : Peut écrire une critique de film, de livre ou de pièce de théâtre. (Écriture créative, niveau B2, p.52) et aussi : Peut exprimer sa pensée sur un sujet abstrait ou culturel comme un film, des livres, de la musique, etc. (Interaction Orale Générale, B1)


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire