Feuilletons épistolaires – 4e

Suite de la nouvelle historique sur la Chine de Mao Zedong, écrite par Margot, Soline, Flora et Coraline, merci à elles ! :

LETTRE 4

Le 5 Juillet 1950,
Ni hao Bù Làng Dòng,

Jia Ké et moi t’écrivons du Tibet ; la veille du passage de mes examens, j’ai reçu une lettre d’intégration à l’armée. J’ai donc dû partir au plus vite pour le Sud Ouest de la Chine, et par chance je me suis retrouvé dans la même section que Jia Ké .
Nous ne sommes ici que depuis quelques jours et déjà la faim nous tenaille. Les nuits sont courtes et fraîches et les journées difficiles. Il faut s’accrocher au combat, même si la partie semble déjà gagnée. Nous nous sommes liés d’amitié avec quelques soldats ; et malheureusement l’un d’eux, ù Shiang, a été fusillé. La souffrance ici plus qu’ailleurs se ressent.

Toutes nos amitiés,Jia Ké et Da Wei

 

 

LETTRE 5

Le 23 Juillet 1950,


Bonjour Ràng Xi Là Ké,

Je sais que cela est très risqué, mais je devais vous tenir au courant pour Da Wei et Jia Ké. J’ai peur, les conditions là-bas, à l’armée sont très difficiles. Cependant, ils gardent espoir et se soutiennent moralement. Sinon, votre femme et votre fille sont à l’abri.
Je ne peux vous en dire plus pour notre sécurité à tous.
Je fais passer cette lettre par l’intermédiaire d’un ami à moi gardien de prison.
Bon courage,

Bù làng Dong .

LETTRE 6

Le 10 Aout 1950,


A la famille de Jia Ké,

Camarades, votre fils Jia Ké ainsi que le soldat Da Wei sont recherchés et seront condamnés à mort pour désertion de l’armée communiste chinoise.
Si vous avez quelque information, vous avez le devoir de nous en faire part.
Votre fils est un traître à la nation, si nous découvrons que vous êtes impliqués dans cette affaire, vous serez, vous aussi, exécutés.


Zhou Enlaï,
Premier Ministre.

 


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.