Feuilletons épistolaires – étape 3

Publication aujourd’hui des « suites » de « suites » des nouvelles épistolaires, en particulier celle du groupe bleu ; souvenez-vous, Gilerme avait quelques soucis sur Terre avec le froid, les zombis et les plagases …

Lettre 7 :

Échange [email protected]: Gilerme à Abdé et Hans :
J’ai reçu votre message et me suis rendu dans le laboratoire pour y chercher de la nourriture et un moyen de protection. Les seuls vivres que j’ai trouvés ne sont pas comestibles ; en revanche j’ai réussi à dénouer l’énigme des codes inscrits sur les calepins correspondant aux codes des ordinateurs, ce qui m’a permis de trouver des seringues-antidotes cachées dans un coffre-fort. Cependant je ne suis pas à l’abri d’éventuelles attaques de zombis même si je suis en possession d’un fusil que j’ai trouvé au même endroit que les antidotes.

Gilerme
Lettre 8 :

Échange [email protected]: Abdé et Hans à Rachelle :
Est-il possible que tu nous viennes en aide car nous avons réparé le train d’atterrissage provisoirement mais nous ne pouvons pas secourir Gilerme. Nous nous trouvons à la frontière entre le Canada et le Groenland. Fais au plus vite car Gilerme nous attend, et risque de nous quitter à tout moment. Munis-toi de vêtements chauds et de provisions afin de tenir jusqu’au retour.

Abdé et Hans

 

Lettre 9 :

Échange [email protected]: Gilerme, Abdé et Hans aux Secours Extragalaxes :
Nous sommes sur Terre, plus précisément au Groenland et nous vous envoyons ce message car l’une de nos amies qui est venue nous rejoindre pour nous aider, Rachel, a été attaquée par des zombis. Sa peau commence à se décoller de la chair , il lui manque une jambe et un oeil et elle a une fracture ouverte sur le crâne. Depuis quelques temps elle gonfle de partout malgré l’antidote que nous lui avons injecté. Venez munis de vos armes laser pouvant vaincre ces créatures mais aussi de votre matériel de secours. Soyez très vigilant et ne soyez pas trop brusques car ils sont très agressifs et attaquent tout ce qui bouge depuis qu’ils ont goutté du sang. Faites attention aux insectes car ils sont porteurs de plagases et provoquent visiblement des mutations après piqûre. Nous avons oublié de vous dire que les zombis sont porteurs de virus et le seul moyen de protection contre eux est d’être des leurs ou être en possession de l’antidote qui est avec nous.
Gilerme, Abdé et Hans

 


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.