Feuilletons épistolaires – étape 3

Voici la suite des aventures de Alex, Scara et Gabriel :

Lettre 7
journal intime d’Alex
Le 12 Mai 2009

Cher journal,
Je n’ai pas de mots assez justes pour décrire cette bataille alors je me contenterai de ceux que je connais, même s’ils ne sont pas toujours dans le vrai.
L’offensive a débuté le 29 Avril et nous avons été totalement pris de cours. Gabriel qui s’inquiétait de plus en plus pour Scara, moi aussi d’ailleurs, était déboussolé et moi, en faible petit humain, je n’ai pu que regarder .
Cela s’est passé dans cette même forêt, celle où nous nous étions abrités . Ce jour-là, elle paraissait sombre et les feuilles des arbres touffus obstruaient le ciel à toute heure de la journée, d’une manière que l’on se croyait quasiment toujours en fin d’après midi. Le manque de visibilité ne semblait déranger que moi, car les semblables de Gabriel et Scara nous avait rejoints et avançaient comme en plein jour , et cela à n’importe quelle heure .
Plus tard, quand la nuit commença à tomber, l’ennemi attaqua ; d’après ce que j’ai pu entendre, ils étaient plus nombreux et mieux armés, notre victoire ne tenait qu’à un fil. Ils arrivaient de tous les cotés en poussant des cris forts et désagréables à mes
oreilles. Les nôtres eux aussi s’engagèrent dans la bataille, sauf Gabriel qui restait près de moi pour me protéger en cas d’attaques, car il l’avait promis à Scara.
C’était sanglant. Je n’avais jamais vu quelque chose d’aussi horrible de ma vie. Je n’aurai jamais cru que la guerre, c’était ainsi : des cadavres, des plaintes de douleur, des cris et cliquetis d’armes. Et toujours aucune nouvelle de Scara. Mais heureusement cette guerre a été un succès pour nous et on m’assura que l’espèce humaine n’était plus en danger.
Scara n’est toujours pas revenue. Gabriel, lui, est toujours blessé et cela m’inquiète.
Bon je te laisse mon journal et à bientôt j’espère.

Alex

Lettre 8


Le 31 Mai 2009
Gabriel ,
Je suis sur le chemin du retour et j’y ai rencontré Luka. Il demande ton pardon, Gabriel.
Je sais que cela doit être difficile pour toi , mais fais-le, s’il te plaît, pour ton bien.
Tu te meures Gabriel, rends-toi compte de ce fait !
De toute façon je le ramène, avec ou sans ton accord.
A bientôt ,
Scara
PS : N’oublie pas ce lien de sang qui vous unit. Ce lien de fraternité …
 

Lettre 9

Le 3 Juin 2009
Mon journal,
Depuis la dernière fois, plusieurs choses m’ont été expliquées. Entre autres, que la «race» de Gabriel, Scara et Luka, est différente de la nôtre. Mais ça, tu le comprendras plus tard dans cette lettre.
Première chose, Gabriel est toujours mourant, et Scara est sur le chemin du retour.
La guerre est donc finie, et Luka cherche le pardon de Gabriel. Je te dis ça comme ça, parce que ces deux éléments sont liés. Gabriel et Luka. Deux frères…
Enfin, pas tout à fait, ils sont demi-frères.
C’est Gabriel qui me l’a dit hier. Il paraissait plus blanc que d’habitude, sûrement à cause de ce lien qui le détruit d’instant en instant à cause de cette haine. Car lorsque le sang commun existe entre deux personnes, dans leur monde, un lien impossible à briser se crée. Ce qui fait que quand deux êtres comme Luka et Gabriel se haïssent, ils se meurent. C’est donc pour ça qu’il ne se rétablira pas tant qu’il n’aura pas pardonné à son ennemi. Mais cet idiot refuse de le faire. Pour une unique raison, une rivalité sans fin dans leur jeunesse déjà loin. Ils s’étaient ignorés pendant un bon moment pour qu’aucun ne souffre. Mais Luka l’a trahi une nouvelle fois, tandis que Gabriel lui avait donné une seconde chance. Gabriel préfère mourir que de pardonner à Luka, alors il se retrouve dans une impasse.
Même si jusqu’ici je ressentais une certaine animosité envers Luka, maintenant je me rends compte qu’il vaudrait mieux que je mette ma rancœur de côté pour Gabriel.
Les démons. Une horrible race à laquelle ils appartiennent. Ou à laquelle ils sont censés appartenir. Au fur et à mesure de leur existence sur Terre, ils sont devenus pacifiques. Donc, des démons gentils. C’est nouveau ça ! Tu ne trouves pas, mon journal, que ceci est bizarre ? Bref, voilà leur véritable nature. Je dois te dire au revoir, je crois que Scara est de retour.
Au revoir mon journal.
Alex

 


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.