Texte libre de Julien, 4eE

… vivement la suite !

Le mois de la mousson arrive, c’est la fête. Tout le monde se réunit au centre du village pour invoquer les dieux afin qu’ils nous bénissent. Même les animaux du village ont l’air heureux. Nous avons attendu ce moment toute l’année et voilà qu’il arrive. Je vais enfin pouvoir aller me baigner dans le fleuve qui est complètement à sec. J’ai beaucoup de chance d’être arrivé jusqu’à cette saison : même des guerriers parmi les plus endurcis ont péri cette année. Nous avions un gobelet d’eau tous les trois jours et nous devions faire 10km par jour pour aller à la source qu’avait construite mon arrière grand-père l’ancien chef. Maintenant c’est mon père le chef du village. Mais beaucoup de personnes veulent prendre sa place, surtout mon oncle qui a défié 25 fois mon père et a essayé de le tuer 8 fois ; bien sûr il a toujours échoué. En ce moment il s’est calmé, les guerres ont cessé car ce soir notre mage nous a annoncé que demain les terres seront arrosées grâce à l’arrivée d’eau. Dans un mois, nous pourrons manger ce que nous voudrons. Ce soir il y a un festin, nous sommes tous réunis autour d’un grand feu où résonnent les tambours faits à base de baobabs. Mais moi je ne pense qu’à une chose : manger !

Julien.


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.