Des Didapages en classes Ulis

10:48 Didapages, Ulis

Hasard des mutations : me voilà contrainte de quitter mon lycée et de retourner dans un collège. Dois-je renoncer à ma veille économique pour les BTS ? Pas sûr…Mais , comme mon nouvel établissement  accueille une classe Ulis, ce sera l’ occasion  de reprendre ma  veille sur les thématiques de l’autisme, des élèves TED, du handicap et des apports du numérique pour pallier les difficultés liées  au handicap.

Des didapages en classes Ulis ? En voilà  quelques-uns, trouvés hier soir au cours d’ une navigation mode : Quoi de neuf?

On commence par Aladin et la lampe merveilleuse, réalisé par la classe Ulis du collège de la Robertsau à Strasbourg : une sortie scolaire à la Cité de la musique et de la danse.

http://www.col-robertsau-strasbourg.ac-strasbourg.fr/images/stories/ULIS/didapages/Livre-Didapages-Aladin/Aladin%20index.html

Commentaires : le livret a  été réalisé par les élèves!Avec l’aide des enseignants, non?  Et il est  dommage de trouver une faute d’ orthographe : Milles et une nuits, par exemple au lieu de Mille , invariable.Pour les images : sont-elles toutes libres de droits ? Les affiches de films par exemple? J’exprime quelques doutes, quelques réserves…Une réalisation soignée, à mon avis peu significative  de l’apport personnel des élèves. L’enquête auprès des élèves ne s’affiche pas sur mes pages. Bug informatique ?

On passe à Invictus :

http://www.col-robertsau-strasbourg.ac-strasbourg.fr/images/stories/ULIS/didapages/Livre-Didapages-Invictus/Invictus%20index.html

Là encore : des photographies du film, des affiches… mais est-ce bien respectueux des droits de la propriété intellectuelle? Sans compter les images non  » sourcées », non légendées..Ou alors des images copiées sur des blogs!Et Wikimédia Commons ou les BILD? L’aide des adultes a visiblement été primordiale. Dommage parce qu’ à la fin de livre, on trouve les réécritures des élèves, d’ un poème.

Bon, je doute qu’ ils aient réalisé le travail seuls. Mais pourquoi ne pas raccourcir l’ introduction ( 30 pages ) et réaliser un livre plus court , centré sur les réactions des ULIS?

On continue avec Le sang  des  étoiles : une  sortie scolaire à l’ Opéra.

http://www.col-robertsau-strasbourg.ac-strasbourg.fr/images/stories/ULIS/didapages/Livre-Didapages-le-Sang-des-Etoiles/Le%20sang%20des%20Etoiles%20index.html

Contellation? Non, constellation : il faut toujours se relire! Sans compter:  » et qu’est-ce qui t’as le moins plu? » Mêmes remarques que pour le Didapages 1 : enquête élèves trop sommaire, sources qui ne sont pas toujours précises, rédaction soignée, pour un livret qui ressemble à de nombreuses publications académiques.

Didapages 4 : sur le chemin de l ‘école. Une sortie au cinéma. Là encore : des photographies intégrées au Didapages sous copyright, etc. Mais où est le prof-Doc comme disent les collègues!!!Bon, c’est plus intéressant pour les enregistrements des élèves bien que tous ne soient pas fonctionnels. Sur certaines pages, impossible de démarrer la lecture. les mystères de l’ informatique…

http://www.col-robertsau-strasbourg.ac-strasbourg.fr/images/stories/ULIS/didapages/Livre-Didapages-Sur-le-chemin-de-l-ecole/lecteur.swf

Quittons l’ Est de la France pour lire le compte-rendu d’ une sortie à Bouvines, près de chez moi. Il ya des élèves du collège Camille Claudel, à Villeneuve D’ascq, qui ont participé  à la  sortie : mon futur établissement où j’ officierai  en tant que prof-Doc! Le livre relate la participation au tournoi Awalé.

Dommage que  le lecteur n’ait pas plus d’  explications sur les défis. Allez : c’est  sympathique, mais je reste sur ma faim.

http://194.2.175.12/rimbaud.vascq/spip/IMG/didapages/bouvines2/index.html

On passe à un vieux livre, daté de 2012.  Heureux qui comme Ulis. Livre plus intéressant : portraits des élèves de saint-Pierre, description de leurs stages, photographies des sorties : mais pourquoi ne pas légender? Et les tags ?  Nom de l’oiseau photographié, lieu, dates, commentaires. Par exemple : Le  dodo léla,c’est sympa, mais j’aimerais que l’ on m’ explique Keskecé, le Dodoléla?

Bref, peut mieux faire mais des portraits attachants. Mais les légendes, les légendes!!!

http://college-ravinedescabris.ac-reunion.fr/IMG/didapages/Ulis2012/index.html

On passe à Ulis, les p’tits bavards. Au début, les commentaires des enseignants , longs, surchargent les pages. Le défaut des Didapages : la lecture efficace ne devrait pas dépasser 20 secondes ou un peu plus.

La présentation des élèves et de leurs stages est hélas reléguée à la fin du livre. Absence de photographies des élèves, peu de personnalisation de leur portrait, et des textes trop longs et peu lisibles sur les pages. Dommage.

http://www.lycee-verne.fr/Journal/

Le petit dernier de ma sélection n’a pas de titre! Ou alors serait-ce mon navigateur qui me joue des tours? Il a été réalisé par la classe Ulis du collège de Martigues en 2011/2012. Enfin, un Didapages aéré et lisible!!!Un joli conte, dans le cadre du concours 10  mots. Un livre réalisé avec l’aide de la documentaliste, ça se voit, et oui. Et intégralement écrit  et dessiné par les élèves des Ulis, ce que je crois bien volontiers. Verdict : premier prix.

http://www.ecoledeslettres.fr/concours-des-dix-mots-2012/2/index.html

En Deux  : le livre des réunionnais, mais bon sang késkecéledodoléla?

Vous trouvez que j’ai la dent dure ? Il n’ empêche. Je publie  des liens vers des publications parues sur des sites académiques, mais qui ne respectent pas les notions de droits de l’image, et j’en ai des sueurs froides. Bref, une belle  réussite, un essai à transformer.

Laisser un commentaire