Shigeru Ban

11 09 2011

 

Dans la tradition, la structure des maisons japonaises soutient le toit et rend les murs légers et mobiles, comme la Maison Sugimoto.

Shigeru Ban rend actuel cette tradition, grâce à de nouveaux matériaux.

 

>LE CONTEXTE

– les crises économiques, environnementales, les catastrophes naturelles

– un autre rapport à l’humain

– économie de moyen et préservation de l’environnement

– recyclage

– intégration au paysage

– regard sur les traditions constructives comme respectueuses et adaptées

Humaniste, fonctionnelle, ingénieuse, poétique, l’architecture de Shigeru Ban recycle des matériaux préfabriqués – containers, tubes de carton, textiles et redéfinit nos façons d’explorer l’environnement ou les modes d’habiter. Maison sans mur, façades escamotables, espaces flexibles, chambres à coucher mobiles… Le Japonais ouvre l’espace et crée des agencements modulables. Déshabille les maisons pour privilégier la lumière. Décline des espaces en plein air, abrités ou complètement clos. Et tisse des relations intimes entre intérieur et extérieur, entre paysage et habitat, entre espace public et privé.

Des enveloppes de carton

Shigeru Ban est notamment connu pour ses structures innovantes en tubes de papier ou de carton grâce auxquelles il a créé des habitats temporaires préfabriqués pour répondre aux situations d’urgence de populations privées de logement suite à des catastrophes.

http://www.habiter-autrement.org/24_abris/02_abris.htm

 

Paper Log Houses 

– Shigeru ban est connu pour ses abris économiques, légers et résistants, destinés à des populations déplacées par la guerre ou par des catastrophes naturelles –  Après les séismes de Kobe en 1995 et d’Istanbul en 1999, il réalise des maisons en carton pour abriter les réfugiés. L’architecte réunit lui-même les fonds pour financer chaque projet. Il contrôle le collectage des matériaux recyclables donnés par les entreprises et organise les chantiers de construction : avec l’aide des réfugiés, des étudiants en architecture, bénévoles, montent rapidement les abris grâce à la simplicité des notices, modifiant parfois des détails pour mieux se les approprier. Construits sur des casiers à bière en plastique remplis de sacs de sable qui en assurent l’étanchéité, les murs en tubes de carton sont reliés par des tiges métalliques boulonnées et portent une simple charpente soutenant une toile.

Vidéos Tracks sur les maisons d’urgence

.

.
.
Maison de carton,  Lac Yamanaka, Yamanashi, Japan, 1995
.
.
Maison de carton
Une maison secondaire dans la tradition japonaise
Une emprise réduite au sol sans étage et un espace ouvert
un plan au sol de 10 X 10 m fermé par des baies coulissantes
un tube indépendant marque l’entrée
un autre renferme les toilettes
un espace entre les tubes laisse filtré la lumière
Une structure porteuse, et des matériaux naturels
108 colonnes dont 9 porteuses disposé selon une arabesque
chaque tube est vissé à sa base sur un noeud cruciforme en bois
Une fluidité et une polyvalence des espaces de vie
un espace intérieur délimité par 74 tubes contient 2 unités  séparées par une cloison coulissante opaque
Une intégration dans le paysage environnant
 un espace  de la salle de bain délimité par un arc de 34 tubes débordant sur le jardin

« Maison membrane « 

maisonMurRideau

« Maison meuble »

BibliothequePoete

.
.
.

Shigeru Ban quelques réalisations en vidéo :  en anglais

Vidéo sur le centre Pompidou Metz : là

 

vidéo longue en anglais

 


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire