Cela fait un moment que je suis l’actualité de [email protected] avec l’idée de me lancer dans l’aventure. Et j’ai attendu la fin de l’année, parce que j’étais plongée dans la rédaction du tome 2 pour le cycle 2 d’Enseigner l’anglais à partir d’albums, pour Retz. On ne peut pas tout faire !

J’ai testé la promenade mathématique : vous savez, celle où les élèves vont prendre des photos, dans leur environnement proche, de situations qui pourraient inspirer des problèmes mathématiques. Ceci leur montre que les maths sont partout autour d’eux.

C’est ce que j’ai fait avec mes élèves, avec une thématique : les calculs de durées (mais la thématique n’est pas obligatoire, bien au contraire). 

J’aime le passage où la maîtresse doit aller rendre son colis Amazon : du vécu !

A partir des photos, les élèves ont travaillé en groupes pour trouver des questions qui poseraient des problèmes. Une contrainte supplémentaire était de répondre aux questions pour voir si cela est possible. Car l’objectif final était d’échanger les productions avec les autres groupes, pour leur faire résoudre les problèmes rédigés. Il fallait donc avoir préparé de quoi corriger, expliquer, argumenter.

Il y a eu beaucoup de questions orientées sur la lecture d’informations ou le calcul de prix, ce qui était déjà pas mal, je trouve. Puis, un groupe a commencé à trouver des questions induisant des calculs de durées. J’ai donc interrompu le travail pour le faire passer à l’oral, afin de donner des idées aux autres. Si ce groupe n’avait pas trouvé, j’aurais suggéré quelques questions. Le travail que je vous présente est d’ailleurs voué à être enrichi et amélioré concernant la syntaxe et la formulation de certaines questions. J’espère qu’il ne reste pas d’erreurs, avec toutes les corrections de la journée, j’ai la vue qui flanche. 

Dans le diaporama ci-joint, je vous présente quelques productions et je vous donne la marche que j’ai suivie. Les élèves ont tellement aimé qu’on envisage des prolongements, notamment la création d’une banque de problèmes sous forme de photos-problèmes, suggérés sur le site de [email protected] Cela nous permettra ensuite de classer les problèmes car le but est avant tout d’améliorer les résultats en résolution de problèmes, soyons clairs ! Et cela a bien servi car il a fallu refaire le point sur le calcul des heures étudié quelques jours auparavant en classe. Là, j’avais vraiment toute l’attention de mes élèves.

Télécharger mon diaporama promenade mathématique

Maintenant, je ne peux plus me passer du fichier [email protected], parce que finalement, les problèmes sont bien plus concrets et motivants ! Je suis comme mes élèves, je n’en pouvais plus de résoudre des problèmes de robinetterie qui coule pour trouver le volume d’eau, de courses d’athlétisme autour du lac, de gagnants à la loterie (à moins que cela nous concerne !) ou de compter le nombre de pattes dans un zoo ! Là, au moins, c’est du concret, ça leur parle, et à moi aussi ! Régalez-vous à votre tour avec le classeur. Moi, c’est décidé, il est adopté l’année prochaine dans ma classe ! Si le prix vous semble élevé, pensez que les activités vont de la Maternelle au CM2, cela peut être un investissement d’école …

Commander [email protected]

Sylvie Hanot, Cafipemf généraliste et LVE