On a eu une animation pédagogique l’an dernier en maths et j’ai eu envie de tester 2 dispositifs (merci à mes conseillères péda !). J’avais déjà testé la promenade mathématique et l’an dernier, j’ai également testé le journal du nombre. Je récidive cette année.

Ceci est l’illustration du cahier de mes élèves. Mais je vous montre quelques extraits de l’intérieur, juste après quelques explications. En gros, le journal du nombre, c’est un peu comme un cahier d’écrivain mais pour les maths : on fait des maths pour le plaisir d’en faire, pour le plaisir de jouer avec les nombres et de les fréquenter. Mais c’est aussi un moyen de m’appuyer sur les connaissances du moment de mes élèves. Evidemment, chacun fait à son rythme, avec ses possibilités. Le dispositif n’est pas de moi mais de l’ACE (documents en lien plus bas dans l’article).

  

Chacun à son rythme, jeu des différentes écritures (productions d’élèves non corrigées). 

Je regarde chaque cahier tranquillement, je ne corrige pas dessus pour ne pas décourager les élèves, mais je note des écritures intéressantes sur lesquelles je peux m’appuyer pour lancer une mini leçon de calcul mental,  ou revenir sur une erreur récurrente chez tout le monde. En fait, ce journal des nombres individuel me permet de relever les conceptions des élèves, leur raisonnement. Il n’est donc pas évalué mais consulté régulièrement.

Repérage des conceptions du moment (production d’élève non corrigée).

Attention, c’est un apprentissage construit : je n’ai rien inventé, mais pour être sûre d’explorer plusieurs domaines et de faire progresser mes élèves, je me suis servie du document sur les incitations pour le cycle 3. En fonction de mon programme du moment, j’ai essayé de travailler en suivant les incitations suivantes : jeu d’imitation, jeu des représentations, jeu des transformations, jeu des différentes écritures, jeu des signes, jeu du faire voir un nombre dans un autre. Après échanges autour d’un exemple, les élèves sont invités à produire avec leurs propres nombres, sur ce modèle.

Jeu d’imitation, production d’élève non corrigée

Les premiers temps, j’imposais les jeux et on mettait en commun avec les élèves volontaires pour donner des idées aux autres. Puis, j’ai proposé aux élèves de choisir leurs propres jeux par imitation des précédents et d’inventer leurs propres calculs par analogie. Les élèves ont aussi tendance à refaire des activités qui ont été faites en classe récemment, mais seuls, et ce réinvestissement est intéressant et participe à la consolidation des connaissances.

Jeu de transformation en autonomie, sans modèle (productions d’élèves non corrigées)

Ce que j’aime dans cette activité, c’est de rendre les élèves acteurs de leur apprentissage et de permettre un parcours individualisé. On en entend beaucoup parler et là, on voit clairement comment le faire. C’est aussi une façon de favoriser le calcul mental ou réfléchi. Et enfin, cela encourage la créativité de mes élèves (de la créativité en maths ^^ !)

  

Jeu de représentation des nombres, les fractions (productions d’élèves non corrigées)

Je fais cela 2 fois par semaine en autonomie pendant 10mn environ, en restant avec un groupe d’élèves différent chaque fois, et je ne fais pas un retour immédiat pour me laisser le temps de regarder et d’analyser. Ne pensez pas que cela prenne du temps, car vous n’avez pas à corriger, même si c’est faux. Ce n’est pas cela que vous venez chercher dans ces cahiers, comme vous l’aurez compris.

Jeu d’imitation, en autonomie, sans exemple (production non corrigée)

D’autres documents en ligne pour en savoir plus :

un powerpoint sur le journal du nombre au cycle 2

la présentation détaillée du journal du nombre

un document de présentation par la recherche ACE à l’origine du journal des nombres

mon article sur mes rituels, afin de commencer les fractions en début d’année

Jeu d’imitation sur les décimaux, avec exemple (production non corrigée)

Vous trouverez d’autres activités et dispositifs intéressants dans le guide MHM et Maths en vie, dont je parle ici.

Commander la MHM CM1 CM2

Commander le guide des principes de la MHM

Et vous, vous vous êtes lancé(e) dans le journal du nombre ?

Sylvie Hanot, Cafipemf LVE et généraliste.