Nov 10 2010

La vie cachée des choses (2/2)

Publié par Christelle dans Activité ludique, Fictions-Sélections jeunesse, Lecture d'images, Littérature de jeunesse, Ressources auteur-illustrateur      

Après les illustrations de Christian Voltz réalisées à partir de matériel de récupération, voici celles de Gilbert Legrand, illustrateur, sculpteur et peintre, auteur du récent Le grand show des petites choses paru aux éditions Sarbacane.

Le point commun entre leurs créations : le recours aux objets du quotidien (ustensiles de cuisine, robinetterie, outils…) pour y introduire de la vie et de la fantaisie.
« J’essaie de mettre de la vie dans l’univers des objets inertes, explique-t-il. Je les
récupère et je les transforme en personnages gags, par une sorte de
quiproquo visuel et amusant. ».

Mais, tandis que le premier se sert de matériel de récupération pour recréer personnages et décors, le second remanie et détourne via l’informatique les objets qui constituent en soi les personnages. Designer de formation, il a ainsi conçu plus  de 300 pièces uniques, à partir d’ustensiles, d’outils ou d’objets du quotidien.
Autre différence : du texte et des histoires chez le premier, des photos qui se suffisent à elles-mêmes chez le second.

Dans les deux cas, un imaginaire riche et une poésie du quotidien qui force l’admiration… et devrait délier les langues de nos petits élèves !

Regardez donc cette vidéo sur la technique utilisée :

Découvrez Le sculpteur Gilbert Legrand recycle l’art du quotidien à Blagnac sur Culturebox !


Nov 3 2010

La vie cachée des choses (1/2)

Publié par Christelle dans Activité ludique, Fictions-Sélections albums, Lectures à voix haute _ Animations lecture, Littérature de jeunesse, Ressources auteur-illustrateur      

Du fil de fer pour le visage, des yeux en boulons, un nez en cigare, des cheveux en laine : voici deux personnages typiques de l’univers de Christian Voltz, qui a écrit et illustré de nombreux albums de littérature jeunesse publiés entre autres aux Éditions du Rouergue, au Seuil, et Didier jeunesse.

Un album de Voltz déborde d’imagination pour créer des personnages et des univers à partir de matériel de récupération : fil de fer, papier, tissus, bois, caoutchouc, boutons, paille, ficelle, tapisserie, journal…
Quelques objets pris en photo pour le décor : tabouret, lunettes, valise, poubelle… Et le tour est joué : de vraies maisons de poupées qui recréent des intérieurs familiers.

Au final, des albums plein de fantaisie et de poésie…
Des supports idéaux pour faire s’exprimer les enfants sur les histoires et leur scénographie, avec des jeux systématiques sur la typographie qui change de taille et de couleur en fonction des situations qui donnent envie de passer à une lecture à haute voix…

*** Exemple d’une séance en CE2 (8 ans) durant laquelle les enfants doivent répertorier les différents éléments utilisés par l’auteur : les techniques d’illustration

Comme les albums, les affiches valent également le coup d’oeil ici.

—————-


Outre les activités de lecture et d’expression autour des albums, bibliothécaires comme enseignants peuvent lancer les enfants sur des activités de création !

Voici quelques exemples de réalisations « à la manière de Christian Voltz«  :

COMME D’HABITUDE : Film d’animation réalisé par des élèves de l’école Jules Vallès à Valence (26), adapté d’un livre de Christian Voltz (Comme chaque matin)

PIQUE-NIQUE : Une animation réalisée par des enfants de 6 à 12 ans et inspirée des collages de Christian Voltz :

Bonnes créations !


Jan 16 2010

Coup de coeur pour Zeina Abirached

Publié par Christelle dans Fictions - Sélections BD      

Coup de coeur pour le graphisme, les formats et les contenus…

38, rue Youssef Semaani

Rue Youssef SemaaniUn bien bel objet que ce drôle de livre publié en 2006 par les Editions Cambourakis

Vous mélangez un peu de l’esprit de Georges Perec (La vie, mode d’emploi) avec un style graphique proche de celui de Marjane Satrapi et vous obtenez cet ouvrage poétique, drôle et mélancolique tout à la fois relatant la vie des habitants d’un immeuble de Beyrouth dans lequel est née et a grandi l’auteure Zeina Abirached pendant la guerre civile du Liban.

Le livre de forme allongée se déploie sur trois bandes horizontales qui elles-mêmes s’ouvrent sur cinq strips qui présentent chacun un habitant de l’immeuble.
Les portraits brefs et humoristiques des 15 personnages permettent de dresser un état des lieux du Beyrouth d’aujourd’hui.

b

b

Un livre-objet qui incite à la parole (description des personnages et des lieux), à l’écriture créative (« et dans votre immeuble » ?), à la création plastique, idéal par exemple dans le cadre d’une simulation globale sur l’immeuble (« créer son immeuble en 2D ou 3D »)…

—————-

A découvrir également ses trois autres opus, tous publiés chez Cambourakis, chacun dans un format bien particulier au travers d’une voie et de voix différentes. Mais toujours une même finalité : transmettre souvenirs et émotions…
Sobrieté en même temps que souci du détail, je suis fan :

Mini mini livre intimiste…
A découvrir également en ligne.

Beyrouth, années 80, au 38 de la rue Youssef Semaani, dans l’entrée de l’appartement du premier étage, la pièce la plus sûre de la maison : tous les voisins sont là aussi…

et le tout dernier-né :

A se procurer d’urgence 🙂

——————

Pour en savoir plus :

Interview de l’auteur au festival d’Angoulême 2009

Une autre interview

Le court-métrage « Mouton » de 3 minutes
L’histoire d’une petite fille, qui après quelques malheureux clic-clic de ciseaux, est contrainte d’héberger un mouton sur sa tête…