Archive de mars, 2007

L’influence de l’homme sur les peuplements Mercredi, 14 mars 2007

 

Dans notre environnement, nombreux sont les endroits aménagés et utilisés par l’homme, villes, terres agricoles, voies de communication, carrières, ports et constructions en littoral. Cet aménagement ne s’est pas fait sans conséquences sur les équilibres naturels entre la faune et la flore..

L’homme a une influence directe sur le peuplement d’un milieu

Par ses choix de politiques industrielles et commerciales, l’homme influe directement sur le peuplement des milieux. Par exemple lorsque l’homme pratique la déforestation pour l’agriculture, il modifie l’environnement et supprime ainsi des milieux de vie de nombreux animaux. Lorsque l’homme rejette dans des fleuves ou des rivières, des eaux dont la température est supérieure à celle du milieu, il modifie les conditions de vie et influence ainsi les peuplements

Son influence peut-être aussi directe lorsqu’il prélève des animaux, par la chasse et la pêche non contrôlées. Il modifie également l’équilibre d’un écosystème en introduisant de nouvelles espèces, par exemple le loup dans les Alpes.

L’homme a une influence indirecte sur le peuplement d’un milieu

Par ses choix de politiques d’urbanisation et d’environnement, l’homme influe indirectement sur le peuplement des milieux.

Lors des grands travaux des voies de communication, autoroutes, TGV, l’homme modifie des milieux de vie et ainsi influence indirectement sur les peuplements des milieux.

L’homme en polluant, modifie localement le peuplement des milieux, pollution par rejet des usines dans les fleuves et rivières, pollution par l’emploi de pesticides et d’engrais, pollution urbaine. L’apis millifera en est un bon exemple, elle tend à disparaître suite à l’utilisation des pesticides en agriculture.

L’homme doit maîtriser de plus en plus ses besoins, modifier son comportement et ses habitudes de consommateur et de producteur afin de préserver l’équilibre des écosystèmes et assurer à ses enfants des ressources suffisantes. C’est le défit du développement durable, le défit du troisième millénaire !!!

Pour aller plus loin

Une nouvelle expo EEDD Mercredi, 7 mars 2007

58,5% des Francais ont déjà entendu parler de Développement Durable
Seuls 16% d’entre eux savent réellement ce qu’il signifie.
(Sondage Louis Harris, juin 2005)

le site : http://www.ledeveloppementdurable.fr/