Archive de mars, 2011

Le bourdon attaqué par un Cordyceps… Mardi, 29 mars 2011

C’est le printemps, j’ai repris mon appareil photographique pour partir contempler le monde qui nous entoure…

Au bord du canal sur une fleur de pissenlit, j’ai trouvé un bourdon, rien d’extraordinaire, un simple bourdon. Mais à la réflexion, et surtout avec une observation plus précise, il m’apparu intéressant

J’ai d’abord cru que ce dernier s’était coincé entre ses antennes des étamines… Mais, à la vue des photographies, il semblait que mon hypothèse ne tenait pas la route, j’ai alors pensé à une mutation du type antena-pedia, mais ici sans les pattes…

Pour m’éclairer je fis alors appel à M. Alain Ramel, professeur retraité de Sciences Biologiques et Agronomiques. Je reçu la réponse très vite, « cela ressemble sur la tête à un champignon type Cordyceps avec ses sporanges au bout » !

————————————————————————————————————————

Un champignon qui attaque les insectes… en voilà une découverte personnelle …
Le Cordyceps qui pousse partout et sait même contrôler le cerveau des insectes pour… ensuite, se développer à l’intérieur. Le cordyceps est un genre de champignon, qui aime à se développer sur la végétation en décomposition. On en compte 400 espèces dont certaines sont des sources de substances biochimiques avec d’intéressantes propriétés biologiques et pharmacologiques.

—————————————————————————

Un peu de recherche sur le net et voilà ce que j’ai déniché, une petite merveille de vidéo que je vous livre :

—————————————————————————————————————————

http://www.youtube.com/watch?v=RuopJYLBvrI&feature=player_embedded#at=120

—————————————————————————————————————————

C’est le printemps, et pour une découverte, ça c’est une découverte….

Earth Hour, une idée lunineuse ! Samedi, 26 mars 2011

Ce samedi 26 mars 2011 de 20h30 à 21h30 Éteignons nos lumières pour y voir plus clair !

“ Earth Hour est LA manifestation mondiale en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.”

Serge Orru – Directeur Général du WWF-France

🙂

Il s’agit juste d’éteindre nos lumières, ordinateurs, écrans

Pour consommer moins d’électricité et par là diminuer nos rejets dans l‘atmosphère qui contribuent au réchauffement climatique.

😉

L’idée est lumineuse… au delà de réduire les rejets, nous allons tous contribuer à économiser nos réserves, de gaz, de pétrole… et le pétrole il en sera question mercredi 30 mars dans le prochain dossier sur le recyclage du plastique.

Toutes les info sur le site : http://earthhour.fr/

Séisme du Japon 11 mars Samedi, 12 mars 2011

Vendredi 11 mars, la Terre nous a rappelé qu’elle pouvait être dangereuse !


Le Japon a connu un des plus gros séismes enregistrés par les sismographes, ces appareils qui enregistrent l’onde qui se propage à la surface de la Terre, onde générée au foyer lors de la libération d’énergie. Une partie du Japon a été ensuite recouverte d’une vague haute par endroit de plus de 10 métres, vague conséquence d’un tsunami résultant de ce séisme, qui reste le plus gros de l’histoire récente du japon.

 

Les géologues s’y attendaient, tant cette partie du monde est « posée » sur une zone d’intense activité sismique. Zone située à la rencontre de 4 plaques, la plaque pacifique, la plaque des philippines, et la plaque eurasiatique et la plaque nord américaine, est sujette à ces phénomènes telluriques.

Mais que s’est-il passé ?
Il s’agit d’un séisme de subduction, phénomène qui est responsable des plus gros séismes ressentis à travers le monde. Dans le cas de ce séisme, la plaque pacifique se déplace vers le nord-ouest alors que la plaque eurasiatique, elle, se déplace vers le sud-est, de façon schématique !

De façon inévitable, la plaque pacifique plonge sous la plaque de l’Asie, et régulièrement provoque des séismes, c’est la subduction. La subduction, est l’enfoncement d’une lithosphère océanique dans l’asthénosphère, les fosses océaniques, marquent ces zones de subduction. Le moteur de cette subduction n’est autre que la dorsale du Pacifique-Est, prolongée par la dorsale pacifique-Antarctique qui poussent la plaque pacifique vers le nord ouest.

->Le cours et les documents associés.

 

Ce vendredi 11 mars, l’énergie libérée au foyer à 24 km de profondeur, et à 370 Km de Tokyo, fût si importante qu’elle généra un tsunami.
C’est ce même phénomène qui se produisit il y a déjà 7 ans en 2004 sur l’île de Sumatra en Indonésie.