Nous vivons au dessus de nos ressources énergétiques…

9 octobre 2006

photo fc
La new economics Foundation (nef), une organisation britanique calcule depuis 20 ans le niveau mondial de consommation des ressources naturelles. Ainsi leur postulat est simple, nous vivons au dessus de nos moyens énérgétiques. En affet nous consommons chaque années davantage de resources naturelles que ce que la planète ne peut en régénérer…
Chaque année, la NEF calcule la date à laquelle notre consommation de ressources dépasse cette capacité de renouvellement. Cette « triste » date a été baptisée éjour de la dette écologique, ou jour du dépassement » (« Overshoot day »). « Passé cette date, on est en situation d’épuisement des réserves. A partir du 9 octobre et jusqu’à la fin de l’année, l’humanité sera en dépassement sur le plan écologique, en situation de créer davantage de dette écologique« , explique la fondation.
Nul besoin de vous dire que depuis 20 ans cette date est de plus en plus précoce dans l’année, ce quui signifie que les ressources diponibles pour une année sont consommées de plus en plus vite. Pour vous en convaincre, en 1987, l’Overshoot day été le 19 décembre, en 1995 le 21 novembre…

« En vivant autant au-delà de nos moyens environnementaux et en amassant de la dette écologique, nous faisons deux erreurs« , avance Andrew Simms, de la NEF. « D’abord, nous privons des millions de personnes dans le monde, qui manquent de terre, de nourriture et d’eau potable, de la possibilité de satisfaire leurs besoins. Ensuite, nous mettons en danger les mécanismes de survie de la planète. » « Si par exemple on pêche davantage de poissons qu’il n’en naît, il y en aura moins l’année suivante. »

Ce concept de dette écologique est une riposte lancée par les associations de lutte pour l’abolition de la dette des pays du Sud. Cette dette écologique serait la dette accumulée par les pays industrialisés envers le Sud à cause, notamment, « du pillage des ressources » ou « des dommages causés à l’environnement » par les pays du Nord.

A titre d’exemple, à en croire la NEF, la Grande-Bretagne est passée dans une situation de dépassement des ressources le 16 avril, ce qui laisse penser que si l’humanité consommait autant de ressources que les Britanniques, il faudrait trois planètes pour permettre à la Terre de fonctionner.

« La seule façon de rétablir l’équilibre est de demander moins à la planète« , a estimé la NEF.

Que va-t-on laisser à nos enfants…
à suivre…

source

3 Responses to “Nous vivons au dessus de nos ressources énergétiques…”

  1. Marron jean-marc says:

    Quelle information terrifiante !
    Oui, que va t-on laisser à nos enfants comme héritage ?
    Il faut agir afin d’informer pour convaincre le plus grand nombre; nous avons le devoir de faire respecter l’équilibre écologique.
    N’ayons pas peur !

  2. […] Prise de conscience nécessaire – Fabien Crégut et Marlène Jaulin ont publié une série d’articles qui nous conduisent à réfléchir sur cette notion. Ils s’interrogent : quel climat pour demain ? L’homme est au coeur de la crise climatique, crise qui a un coût. Saviez-vous que le Sahara fut une forêt humide il y a quelques millions d’années ? Le changement climatique : explications du phénomène de réchauffement de la planète (manque d’eau douce, difficulté d’accéder à l’eau potable, disparition des poissons…) Nous vivons au-dessus de nos ressources énergétiques ! […]

Laisser une réponse

Vous devez vousconnecter pour poster un commentaire.