Année scolaire 2019-2020

De nouvelles images de la Lune et de la nébuleuse d’Orion (M42) ont été obtenue lors d’une soirée d’observation peu de temps avant le confinement. Elle ont notamment permis d’améliorer les résultats de cartographie géologique de la Lune. En effet, la résolution des précédentes images était un peu faible. L’idée a donc été de combiner plusieurs images partielles de la Lune réalisées avec un grossissement plus fort et de les recombiner en une seule image. Cliquez sur les images pour les visualiser en pleine résolution.

Combinaison de trois clichés obtenus après traitement de vidéos de 650 images avec le logiciel Registax – Cliché J. Ozouf, Marianne Grodent, Ambre Lintot; Traitement d’image : J. Ozouf

 

Cliché obtenu par Ambre Lintot résultant du traitement d’une vidéo de 650 images avec le logiciel Registax.

Le même cliché que ci-dessus après inversion des couleurs. On distingue particulièrement bien les traces d’impacts récents sous la forme de petits points noirs ainsi que les rayons du cratère Tycho (en bas de l’image) dont la disposition asymétrique révèle un impact oblique. Traitement d’image : Ambre Lintot

Cliché obtenu par Marianne Grodent. Traitement d’une vidéo de 650 images avec Registax.

Cliché obtenu par Marianne Grodent. Traitement d’une vidéo de 650 images et accentuation de la saturation des couleurs.  Traitement : M. Grodent, J. Ozouf

La nébuleuse M42 obtenue après une pose de 3 minutes au foyer du télescope. La couleur est essentiellement due au rayonnement de l’hydrogène composant le nuage. Cliché: M. Grodent, A. Lintot, J. Ozouf. Appareil Canon 600D, 100 iso.

La même nébuleuse (M42) obtenue dans les mêmes conditions que le clich précédent mais avec un filtre OWB type 3. On distingue en vert les parties de la nébuleuse riches en oxygène ionisé. Cliché : M; Grodent, A. Lintot, J. Ozouf.

Categories: Non classé Tags:

La géologie de la Lune au télescope

La lune présente sur sa face visible des terrains géologiques de nature et d’âge variés. Grâce à un traitement d’image approprié, il est possible d’accentuer les nuances de couleurs de la surface lunaire et ainsi de distinguer les principales roches constitutives.

A partir d’une vidéo de 500 images réalisée le 20 janvier dernier – quelques heures avant l’éclipse totale – traité avec le logiciel Registax et Artweaver, les élève sont pu mettre en évidence les caractéristiques géologiques de la surface lunaire.

Cliché obtenu après réalisation d’une vidéo au foyer du C8 muni d’un réducteur de focale puis traitement avec le logiciel Regsistax, le 20 janvier 2019.

Quelques productions d’élèves obtenues par un traitement approprié de l’image ci-dessus avec le logiciel ArtWeaver:

Image obtenue par Alysson Olive (2nde 4)

Image obtenue par Tahia Leray (2nde 4)

Image obtenue par Iness Lelandais (2nde 4)

Image obtenue par Estelle Couraye (2nde 4) et Claire Dary (2nde 6)

Une interprétation des couleurs obtenues a été notamment proposée par Felipe Alves, auteur d’un article publié dans la revue Sky and Telescope (How to capture the color of the moon, 2005)

D’après Alves, les terrains aux nuances bleues correspondent à des basaltes riches en métaux, notamment titane (>7% de la masse totale – MT) et fer (>15% MT). Les tons orangés désignent des basaltes pauvres en titane (<2%MT) et en fer (<15%MT). Les tons magenta correspondant à des basaltes intermédiaires (Ti>3% MT et FeO>15% MT).

Ces résultats sont conformes à ceux obtenus avec la sonde Clementine de la NASA. Sur l’image ci-dessous réalisée en trichromie, on distingue également les différentes compositions rocheuses. La légende indique aussi l’âge des différentes formations rocheuses: 4,5 Ga pour les gabbros (anorthosite) composant les zones très cratérisées (en jaune sur nos images), 3,9 à 1 Ga pour les basaltes des mers lunaires.

Extrait de la légende: The color ratio image product serves to minimize brightness variations controlled by albedo variations and topographic shading and enhances differences related to soil mineralogy and maturity. The lunar highlands, mostly old (~4.5 billion years) gabbroic anorthosite rocks, are depicted in shades of red. The lunar maria (~3.9 to ~1 billion years), mostly iron-rich basaltic materials of variable titanium contents, are portrayed in shades of yellow/orange (iron-rich, lower titanium) and blue (iron-rich, higher titanium).  Superimposed on and intermingled with these basic units are materials from basins and craters of various ages, ranging from the dark reds and blues of ancient basins to the bright blue crater rays of younger craters (e.g., McEwen et al., 1999; Pieters et al., 1999).

Capture d’écran de l’outil Quickmap sur le site de la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) affichant les données obtenues par la sonde Clementine.

 

 

Categories: MPS Astronomie, Non classé Tags:

Année scolaire 2018-2019

Soirée du 05 Octobre

Une quinzaine d’élèves ont assisté à la première soirée d’observation de cette année. Au programme: la planète Mars encore bien visible et de nombreux objets du ciel profond: l’amas globulaire M13, les nébuleuses planétaires M27 et M57 mais aussi des galaxies telles que la galaxie d’Andromède (M31) ainsi que les galaxies de la Grande Ourse (M81 et M82).

 

L’amas globulaire M13 photographié au foyer du télescope en 30 secondes de pose à 100 iso.

Categories: Non classé Tags:

Année scolaire 2017-2018

La lune photographiée le 24 février 2018 par -8°C. La stabilité du ciel était exceptionnelle. Cliquer pour obtenir l’image en pleine résolution. Cliché J. Ozouf

Spectres d’étoiles obtenus au foyer du C8 (données en cours d’analyse)

La nébuleuse d’Orion (M42) photographiée au foyer du télescope en 30 s de pose. Cliché J. Ozouf

 

Categories: MPS Astronomie Tags:

Observation du 09 septembre 2016 – le Soleil en H-Alpha !

Le lycée a acquis cette année une lunette Coronado PST (Personal Solar Telescope) dont la particularité est de ne transmettre que la raie de l’hydrogène H-alpha. Cet instrument, couplé au Célestron 8 pour le guidage, nous permet d’observer les éruptions solaires.

 

Le soleil en lumière visible

Image du soleil obtenue dans la raie h-alpha avec la lunette coronado en parallèle sur le C8. Superposition de deux clichés traités avec les logiciels Registax et Photofiltre

 

 

 

Categories: MPS Astronomie Tags:

Eclipse du 20 Mars

Les conditions météorologiques particulièrement mauvaises n’ont pas permis aux élèves de suivre la phénomène à l’aide des instruments d’astronomie. Seules consolations, la diffusion sur écran en salle Jean Massot des images en provenance de l’Observatoire du Pic du Midi et de l’archipel du Svalbard :

et le suivi (partiel) de la variation de la luminosité dans la cour pendant le phénomène :

eclipse

video construite à partir de 58 clichés pris par S. Noel entre 10h16 et 11h39; Canon 600D – 1/100s – F 5,6 – 200 iso

Categories: MPS Astronomie Tags:

Observation du 22 janvier

Au programme ce soir: la Lune (un fin croissant après le coucher du soleil), la comète Lovejoy et quelques objets du ciel profond (M42, les pléiades, M1…). Nous avons tenté de réaliser une photo de la comète mais nous n’avons pas eu beaucoup de chance: à peine le premier cliché réalisé pour vérifier la bonne mise en station du Célestron (avec un résultat plutôt médiocre…),le ciel s’est couvert définitivement pour la soirée à 20h45.

Une vingtaine de personnes ont néanmoins pu profité des instruments, notamment les élèves de terminale sortant de leur dernière épreuve de bac blanc.

La comète Lovejoy photographiée avec le Celestron 8.

 

 

Categories: MPS Astronomie Tags:

Observation du 27 novembre 2014

Observation du soleil avec le Celestron 8 et les lunettes de 70 mm. Les clichés réalisés ce jour et le 29 novembre ont permis de réaliser différents travaux: calcul du nombre de Wolf, étude de la structure des tâches solaires, calcul de la période de rotation du soleil.

DSCN9638Le celestron 8 et l’APN (cliché S. Noel)

DSCN9663Les lunettes de 70 mm (cliché S. Noel)

DSCN9662

Relevé des tâches solaires pour le calcul du nombre de Wolf (Cliché S. Noel)

 IMG_9682-t                                          Le soleil pris au foyer du Celestron 8 – Canon 600D – 1/400 s

IMG_9689-2

taches legendesDétail des tâches sur le bord du disque

Mise en évidence de la rotation du Soleil sur lui même et calcul de sa période

27112014-1503Cliché du 27 novembre 2014 à 15h03

29112014-1345

Cliché du 29 novembre 2014 à 13h45: la comparaison des deux clichés montre le déplacement des tâches solaires, conséquence de la rotation de ce dernier sur lui-même.

 deplacement tâchesSuperposition des deux clichés précédents faisant apparaître le déplacement des tâches en un peu moins de 48h (logiciel photofiltre)

méthode rotation

Méthode utilisée pour calculer la période de rotation du soleil : projection des tâches solaires sur le périmètre de la surface solaire à la latitude des tâches (d’après La Terre et l’univers – collection Synapses – Hachette éducation)

résultats rotation

Categories: MPS Astronomie Tags:

Activités du 16 octobre 2014

Première sortie des élèves de l’option MPS Astronomie. Au programme : initiation à la mise en station avec les lunettes de 70 mm et observation du soleil. Quelques groupes ont réussi le pointage du soleil et son observation et ont pu constater la présence de quelques tâches.

Categories: MPS Astronomie Tags:

Activités du groupe MPS Astronomie – année 2013-2014

Au programme cette année, un travail sur la portée historique des observations de Galilée:  après une étude du « Sidereus nuncius« , les élèves de seconde 3, ont pu observer et photographier, grâce au matériel prêté par l’Observatoire de Paris dans le cadre de l’opération « Astro à l’école« , le Soleil, la Lune, Jupiter et ses satellites.

Par ailleurs, une collaboration menée avec l’école Aristide Briand de Mortagne au Perche avec les élèves de la classe de CM2 de Mme Mathilde Jodocius, a conduit à la réalisation de petits films pédagogiques sur la question de l’origine des saisons, du mouvement des planètes ou encore de l’origine des phases de la Lune.

 Observations réalisées avec le matériel « Astro à l’école »

Depuis octobre 2013, le lycée Gambier dispose d’un matériel d’astronomie très performant prêté par l’Observatoire de Paris dans le cadre de l’opération « Astro à l’école » : il s’agit d’un télescope Célestron 8 de 203 mm de diamètre sur monture équatoriale motorisée accompagné d’un appareil photo numérique Canon 600D et de nombreux accessoires permettant d’envisager des observations pointues et d’acquérir des données scientifiques (système d’autoguidage, lunette guide, réseau star analyser 100, filtre solaire pleine ouverture…).

Les élèves de 2nde 3 ayant choisi l’option MPS ont pu bénéficier de ce matériel et mener des observations de jour comme de nuit.

recadrage1Observation du soleil le 20 décembre 2013 avec le Célestron 8 d’Astro à l’école

IMG_9276-TLe soleil photographié le 20 décembre 2013 au foyer du C8 – APN Canon 600D – 1/400s – 100 iso

lune 2La lune photographiée au foyer du C8 le 24 février 2014 – APN Canon 600 D – 1/30s – 200 iso

jupiter seule recadréeJupiter photographiée au foyer du C8 le 24 février 2014 – Canon 600D – 1/160s – 800 iso :

les satellites sont sous exposés mais le disque de Jupiter est bien résolu.

satellites galiléensJupiter et ses quatre satellites galiléens photographiés le 24 février 2014 – 1/30s – 800 iso :

le disque de Jupiter est surexposé mais les satellites sont cette fois ci bien visibles.

montage jupiter copieRésultat de l’addition des deux clichés précédents (logiciel Paint.net) montrant Jupiter et ses quatre satellites galiléens identifiés grâce au logiciel Stellarium

Une caméra de type Webcam (Moticam 3)  utilisée en microscopie au laboratoire de SVT a  été utilisée au foyer du C8 afin de réaliser une vidéo de Jupiter.

20140224_203519

Vidéo réalisée le 24 février 2014. La turbulence atmosphérique était assez forte.

Le C8 équipé de la Moticam 3

Le C8 équipé de la Moticam 3

L’astronomie expliquée aux élèves du primaire

Le projet : L’astronomie expliquée aux élèves du primaire

Un exemple de video pédagogique réalisée par des élèves de la classe de seconde 3, à destination de la classe de CM2 de Mathilde Jodocius de l’école A. Briand de Mortagne au Perche.

Cliquer sur ce lien

Année 2012-2013

Observation du soleil et suivi de l’activité solaire par calcul du nombre de Wolf

Observation du 11 février 2013 et résultats du comptage

  

Résultat obtenu avec 35 mesures individuelles et traitement statistique

Les données relevées par les élèves sont comparées à celles de la NASA pour le mois de février 2103 (la barre d'erreur représente la variation du nombre de Wolf au cours du mois - données disponibles sur http://solarscience.msfc.nasa.gov/greenwch/spot_num.txt).

Les données relevées par les élèves sont comparées à celles de la NASA pour le mois de février 2103.

La barre d’erreur pour les données Nasa représente la variation du nombre de Wolf au cours du mois (données disponibles sur http://solarscience.msfc.nasa.gov/greenwch/spot_num.txt).

Essai de détection du transit de l’exoplanète WASP-1b autour de son étoile (méthode des transits)

Téléchargement de l’activité: MISE EN EVIDENCE DE L’EXOPLANETE WASP-1b PAR LA METHODE DES TRANSITS

Outils de traitement des données: tableau mesures transit élève  + Fiche méthode – Mesurer l’éclat d’un astre avec micro observatory

Mesure des variations d’éclat de l’étoile WASP-1 via les télescopes du Micro-Observatory et traitement statistique (50 images traitées durant un transit)

Radioastronomie: Détection du signal  solaire


Réalisation de clichés à l’aide de télescopes en ligne:Clichés obtenus avec les télescopes du programme Micro-Observatory (traitement d’image réalisé avec le logiciel mico-observatory)

Galaxie M51 des Chiens de Chasse – Cliché et traitement d’image : Caroline Morin – 2nde 8

 

Nébuleuse M42 – Cliché et traitement d’image : Caroline Morin – 2nde8

Categories: MPS Astronomie Tags: