Bilan et remise des distinctions

Les archers de Pasteur sont réunis pour leur dernière séance de l’année ;  jeudi 31 mai au local de tir à l’arc ; de 12H50-13H44 au collège Louis Pasteur en présence de M Chanteur.
Bilan du Projet tir à l’arc au collège Louis Pasteur :

9 ans existence – 200 élèves sensibilisés. 12 élèves de collège, Segpa, Itel et Ulis. Suite à 2 départs du collège, il reste 10 archers cette année.

– objectifs : initier, apprendre les valeurs, éduquer sur cette pratique, sensibiliser matériel, sécurité histoire, muscles, prévention, … à la fois théorique et pratique avec une ouverture culturelle et sociale. Favoriser l’inclusion scolaire et la découverte de ce sport en intérieur et extérieur.

– 26 séances de pratique en performance et compétitivité ; des cours et devoir en salle pour le club avec une Compétition extérieure au terrain des FAA de 4 heures : 30 heures en tout. Des séances disciplinaires en Français, Histoire, … et Technologie tout niveau : enluminure, articles azincourt, roi Sicile, Moyen âge, Frise des arcs , Otzi, étude morphologie en tableur, carbone et santé, communication numérique TRAPTA, impact sur la santé, …

– L’attestation comporte un bilan technique individualisé de tir et les élèves sont suivis en compétence chaque séance.

– Innovation pour 2018-2019 : activité de tir sur balle de tennis

– Remerciement aux élèves pour leur volontariat , croire aux projets et M Chanteur pour la possibilité d’effectuer ce projet scolaire.

– Classement selon la moyenne annuelle

3 coupes : Valérian Girault Premier, Luc raveleau Deuxième et Lilian Maresq troisième

– Classement fidélité sur les 4 années

Melle Carabie Zoé – coupe

– Classement performance cette année

M Girault Valérian – coupe – Performance très élevée pour sa première année ; du jamais vu en 9 ans : bravo !

– Classement compétition extérieure au terrain des FAA :

Équipe verte Valérian – Bartlo – Arthur gagne avec  1196 pts

– Remise des attestations et des médailles individuelles.– Remise d’une médaille à M Chanteur pour la possibilité d’effectuer ce projet scolaire.

Desserts réalisés par les élèves et tour de table du choix d’activité Tir à l’arc cette année.

Journal : La Colombophilie

Mercredi 30 mai 2018 à 14H15, Melles Gérard, Coche et Carrère, classe de 5A, sont parties à la rencontre de la présidente de la colombophilie de Saint-Lô, Mme Breton Andrée, pour effectuer un reportage pour le journal [email protected] Architectural.

Résultat de recherche d'images pour "colombophile première guerre mondiale"Dans le cadre du centenaire 14-18, les élèves rendent ainsi hommage aux nombreux compagnons des poilus : les animaux de Guerre. Leurs recherches portent sur les pigeons voyageurs, les pigeonniers mobiles (création 1915) et les colombophiles.

Résultat de recherche d'images pour "colombophile première guerre mondiale"

Il existait des tours à pigeon depuis l’Antiquité et le pigeon a toujours été considéré comme un animal sacré ; messager de la paix … L’instinct pousse les pigeons à revenir vers leur point de départ ; généralement leur lieu de naissance ; grâce à la position du soleil, étoiles, lune, point de repère, odeurs et nord magnétique. C’est donc un excellent moyen de communication … pouvant être aujourd’hui réquisitionné de nouveau ; si besoin ; en cas de défaillance des Technologies modernes utilisées. C’est un messager difficile à neutraliser par l’ennemi.

Durant la grande guerre, l’utilisation des pigeons a permis de sauver de nombreuses vies malgré les fumées, gaz, éclats d’obus, balles, rapaces, … avec des colombiers mobiles ou fixes. Certains pigeons sont des héros décorés comme Vaillant ou Cher ami.

La colombophilie est un sport populaire. Ce n’est pas un métier mais une passion. Toute personne possédant des pigeons voyageurs doit adhérer à une association colombophile. En cas de violation, le tribunal pourra ordonner la confiscation des pigeons voyageurs au profit de l’autorité militaire Française.

Pour les novices, pas de différence sauf qu’un pigeon est une espèce de grande taille et la colombe de petite taille. Pour les spécialistes, les détails comptent. Les pigeons ont des morilles blanches au-dessus du bec, …

Le pigeon marron, le  »pigeon de la Reine ». Elisabeth II, ci-dessous à gauche.Mme Breton Andrée a abordé différentes parties durant le reportage :

Présentation de la FCF, l’anatomie, les plumes, la reproduction, l’alimentation, fidélité à la case et au couple, les lâchés, les entrainements, les compétitions, les soins et vaccins, le suivi au quotidien, les multiples ennemis des pigeons, leurs performances, les différentes bagues et carton, impact de la météo sur le vol, vitesses et distances, leurs besoins, le logement des pigeons, présentation de ses 90 pigeons, lâcher des pigeons et vol  »en escadrille », usage du constateur,  les documents administratifs : concours, déclaration, inscription et prix, carton, pédigree, ventes, règlementation, association, …

La plus grande distance effectuée par ses pigeons est Barcelone-Saint-Lô soit 895 km de vol !

Pigeonneau de 3 semaines qui volera dans 2,5 mois dans son plateau en terre cuite et 3 oeufs. MinérauxL’alimentation des pigeons : blé, orge, maïs, avoine ci-dessus … avec des minéraux comme des coquilles, cailloux, …

PigeonneauEn compétition, il faut la licence fédérale, son carnet de distance et un constateur (technique d’identification à distance par signaux radio). Il indique le nombre de pigeons rentrés et l’heure d’arrivée.

Le constateur est un appareil électronique.  Quand le pigeon rentre au colombier avec sa bague électronique (contient une puce avec toutes les informations nécessaires pour le concours : le numéro du pigeon, le numéro de l’amateur, le numéro du concours et un code secret pour éviter toutes manipulations), il est constaté dans un rayon de 15 mètres et les informations transférées vers l’ordinateur pour le calcul du temps de vol (de 60km/h à 120km/h). Les matériels sont : Une bague électronique, une antenne d’enlogement, une antenne de pigeonnier et un enregistreur.

Pour une bague en caoutchouc, le colombophile attrape le pigeon, lui enlève sa bague de concours en caoutchouc et la dépose dans une case du constateur. Puis il l’actionne pour imprimer l’heure d’arrivée du pigeon. Quand tous les pigeons sont rentrés, il faut rapporter le constateur pour le dépouillement de l’appareil.Morilles blanches au-dessus du bec

RDV pour tous le 11 novembre 2018 au Poilu Victorieux de Saint-Lô pour le lâcher de pigeons de Mme Breton dans le cadre du centenaire 14-18.

Vendredi matin, 01 juin 2018, Melles Gérard, Coche et Carrère, ont présenté devant la classe de 5A leur visite ; suivi d’un échange sur la colombophilie durant 20′. Elles ont ensuite travaillé sur l’article du journal 2018. Elles feront un reportage dans une semaine pour le site web.

EPI : Paris – Eiffel symbole de l’industrialisation

Nous souhaitions connaître les avis des élèves et adultes volontaires sur les créations des affiches scolaires internationales par tout le niveau de quatrième collège dans le cadre de l’EPI avec l’Anglais, l’Arts Plastique et la Technologie.

Projet scolaire : Affiche internationale des Jeux Olympiques 2024 à Paris et/ou 2028 au EU à partir d’un cahier des charges commun.

Voici le Sondage et le podium des 3 affiches gagnantes :

Merci aux classes de 6A, 6B, 5A, 5B, 5C, 5D, 5F, 4A, 4B, 4C, 3A, 3B et 3C pour leurs votes et félicitation aux élèves de quatrième.

Ces affiches vont partir vers le COJO : Comités d’Organisation des Jeux Olympiques – Paris 2024, présidé par Tony Estanguet.