Travailler à chypre

23 10 2008

 

  Drapeau de Chypre - ratio: 3:5

 

 

 

I/Comment trouver un travail à Chypre?
Les personnes à la recherche d’un emploi peuvent s’adresser aux bureaux provinciaux du travail qui relévent du département du travail du ministère du travail et des assurances sociales afin de se faire inscrire, d’obtenir des renseignements, une orientation ou même un placement à des emplois spécifiques. Lors de votre première visite, il vous faudra présenter votre passeport ou carte d’identité. Vous pouvez également vous inscrire en ligne via la page web du département du travail. Pour votre inscription sur les listes des personnes au chômage en recherche d’emploi, vous pouvez vous adresser aux bureaux provinciaux du travail
Il existe un grand nombre d’agences privées de placement. Certaines se spécialisent dans la recherche d’emplois pour personnel étranger. Certaines permettent l’inscription et le dépôt de CV en ligne.
Vous pouvez également vous adresser aux associations chypriotes de gestion des ressources humaines, en vue d’obtenir des renseignements sur les agences privées de placement, ainsi qu’aux chambres de commerce et d’industrie de Chypre. Les journaux locaux sont également une ressource utile lors de la recherche d’un emploi. Vous pouvez avoir accès à leurs pages web via le site officiel de la République de Chypre. Le service public de l’emploi (du département du travail) offre la possibilité de s’inscrire et de rechercher des postes vacants en ligne, au même titre que la page web d’EURES.
Enfin, les relations personnelles jouent un rôle important, vous permettant d’entrer en contact avec des entreprises qui éventuellement recherchent du personnel de votre spécialité.

II/Le contrat de travail à Chypre.

Le contrat de travail n’est pas obligatoire. Il est toutefois considéré utile d’établir et de signer un accord, où seront cités les principaux éléments concernant votre emploi définissant et explicitant aussi bien pour vous que pour votre employeur les termes et les conditions de travail. Un tel document doit impérativement contenir les éléments suivants: le lieu de travail, le siège de l’organisme/ de l’entreprise, le poste et vos tâches, la date de commencement et de fin (le cas échéant) du contrat, les congés payés, la rémunération et autres bénéfices ainsi que les heures et jours de travail.
Un CDI peut être résilié par l’une des deux parties en respectant la législation pertinente régissant l’emploi et les dispositions relatives au délai de préavis portant sur la rupture du contrat de travail, ainsi que les raisons de cette rupture.



Travailler au Portugal

23 10 2008

 

Drapeau du Portugal

Comment trouver un emploi ?

Il ne sera pas facile de trouver un emploi au Portugal, si vous ne parlez pas bien le portugais.
Avant de vous décider d’aller au Portugal pour trouver un emploi, contactez le Réseau EURES dans votre pays, qui vous fournira des informations sur le marché du travail au Portugal. Allez sur le site http://www.iefp.pt/pour obtenir les adresses des agences de l’emploi. Lisez la presse:Diaerio de Noticias, Jornal de Noticaias and Correio de Manha. Consultez Internet.

Le contrat de travail portugais

La loi portugaise exige que les contrats à durée déterminée de l’emploi, à temps partiel et le télétravail soit mis par écrit. Cette exigence ne s’applique pas aux contrats à durée indéterminée de l’emploi.

Lorsque fixé par écrit , le contrat doit comporter les renseignements suivants:
– Identification de l’employeur;
– Identification de l’employé;
– Objet du contrat, y compris l’occupation et tâches à effectuer;
– Durée du contrat, y compris la période d’essai;
– Le lieu de travail;
– Rémunération et autres avantages.

L’employeur doit fournir à l’employé au moins les renseignements suivants par écrit: l’identification de l’entreprise, le lieu de travail, la catégorie professionnelle et  son contenu, la date de la conclusion du contrat, la durée du contrat, durée du congé annuel, les périodes de préavis, le montant et la fréquence de la rémunération, les horaires de travail quotidiennes et hebdomadaires; l’instrument de réglementation collective du travail, le cas échéant.

 



Travailler à Malte

21 10 2008

Drapeau de Malte

 

TRAVAILLER à MALTE

 

I Comment trouver un emploi

Depuis l’intégration de Malte à l’Union Européenne (1 mai 2004), ce pays a demandé une garantie en ce qui concerne le droit de tout membre de l’union étranger à Malte à travailler dans le pays. En fait Malte a retenu le système du permis de travail et accordé des permis de travail aux travailleurs de l’Union Européenne. Néanmoins Malte se permet de retirer les permis de travail pour cause de menace ou de dysfonctionnement du marché du travail de nature exceptionnelle. A ce jour, les seules restrictions imposées portaient sur les travailleurs bulgares et roumains à qui on applique une sélection sur dossier. Ces garanties ne pourront être appliquées que jusqu’en 2011 et après cette période, dans l’éventualité d’un afflux disproportionné de travailleurs européens, Malte pourrait encore chercher un remède cette fois avec les institutions européennes plutôt que de façon unilatérale. Cet arrangement sera appliqué indéfiniment et couvrira la position de Malte pour toujours dans le futur, dans l’éventualité de possibles difficultés relatives au mouvement des travailleurs vers Malte.

Les personnes à la recherche d’un emploi doivent s’enregistrer auprès des services publics de l’emploi de Malte, auprès de l’ETC ( corporation de l’emploi et de la formation) à Hal Far. Cette corporation abrite aussi les services d’ EURES.

Les personnes intéressées peuvent rechercher du travail sur le site d’EURES. Les employeurs se servent aussi du service de CV d’EURES pour chercher les employés. Il faut consulter les journaux et les services d’emploi privés. Une liste mise à jour peut être téléchargée à partir du site internet ETC à la rubrique « Links » (=liens).

II Le contrat de travail maltais :

A Malte, le contrat de travail ne doit pas être nécessairement écrit, mais l’employeur est tenu de détailler les conditions d’embauche. Il peut être à durée déterminée ou non, à temps partiel ou non. Le contrat peut être rédigé en anglais ou en maltais. Une période d’essai de 6 mois est demandée.

Pendant la période d’essai, l’une ou l’autre des parties peut mettre fin à l’emploi sans évoquer aucune raison. Une notification de fin d’emploi d’une semaine doit être donnée à l’autre partie dans le cas où un employé occupe le même poste depuis plus d’un mois sans interruption. Si l’emploi d’un travailleur se termine pour cause de licenciement économique, la personne sera habilitée à la réembauche si le poste occupé auparavant est à nouveau disponible avant une période d’un an par rapport à la fin du contrat. Les contrats temporaires et à durée déterminée prennent fin quand la période spécifiée se termine sans l’obligation de donner une notification de fin. Tout employé par contrat à durée déterminée dont le contrat a expiré et qui est maintenu par son employeur est supposé être maintenu avec un contrat à durée indéterminée si on ne donne pas un nouveau contrat de travail au dit-employé dans un délai de 12 jours ouvrés suivant la fin du contrat précédent. La plupart des contrats de travail sont des contrats à temps plein à durée indéterminée. Quels que soient les termes fixés, les contrats de travail temporaires sont de plus en plus nombreux à Malte. Les dernières tendances du marché de l’emploi montrent que les emplois à durée déterminée sont de plus en plus nombreux dans les deux catégories que sont les très hauts postes de direction et les emplois qualifiés. Il est possible pour un employeur de proposer successivement plusieurs contrats à durée déterminée, mais pour cela, il doit y avoir une raison acceptable. L’entière adoption des directives européennes implique qu’après un certain nombre d’années, le contrat de travail temporaire doit être transformé en contrat de travail fixe et donc l’employé serait engagé sur une base permanente.

A Malte, la tendance qui consiste à engager du personnel intérimaire auprès d’agences spécialisées est en augmentation. Leurs services sont utilisés dans les domaines à faibles compétences mais sont moins populaires dans le secteur professionnel. Les agences intérimaires sont autorisées à compter des frais à leurs clients pour couvrir les taxes, l’assurance nationale, le coût et les indemnités de travail. Quand l’employé occupe un emploi à temps partiel avec des horaires variables, le nombre d’heures de travail hebdomadaire doit être la moyenne hebdomadaire recouvrant la période des 13 premières semaines successives à compter du mois de janvier de chaque année calendaire. Les contrats de travail peuvent être complétés par des termes supplémentaires concernant les horaires de travail, les primes et les règles internes. Les mises à jour et les compléments varient d’une entreprise à l’autre. Certaines organisations n’ajoutent pas de révision ou elles peuvent être couvertes directement par une clause non exclusive par le contrat de travail autorisant l’employeur à des directives de totale flexibilité. Dans le secteur gouvernemental, la loi exige un programme de révision des règlements. Les mises à jour contiennent des dispositions concernant la protection de la santé, la prévention des accidents, la conduite du personnel et l’organisation interne. Si, après le début de l’emploi, les détails ou les conditions de travail énumérés dans l’arrêté n° 4 ou 5 de la notice légale 431 de 2002 sont amendés , l’employeur est obligé de notifier les changements à l’employé par une déclaration signée qui doit être délivrée à l’employé dans un délai de 8 jours ouvrés, avant que les changements soient effectifs. L’employeur n’est pas obligé de les notifier à l’employé en accord avec le règlement ci-dessus si l’amendement ou la notification de travail est le résultat d’un changement de loi, de règlement, ou d’un accord collectif. Pour un amendement tacite, un employé qui a un contrat à durée déterminée qui vient de s’achever et qui a été maintenu par son employeur, doit être maintenu sur un contrat à durée indéterminée si le dit employé ne s’est pas vu proposer un nouveau contrat avant un délai de 12 jours ouvrés suivant la fin du premier contrat.



Travailler au Royaume Uni

21 10 2008

 

 

 Image:Flag of the United Kingdom.svg

 

 

I Comment trouver un emploi?

Il y a différentes façons de trouver un emploi au Royaume Uni. C’est très facile! Le niveau d’embauche est de 74%, le marché du travail est flexible et dynamique. Vous pouvez changer de travail facilement, les employeurs sont vraiment intéressés par la motivation, l’expérience et la compétence en langues de l’employé(e). Pour obtenir un emploi, soignez votre CV. Tous les postes vacants sont disponibles sur le portail européen de la mobilité professionnelle. Un drapeau européen signale des postes vacants de la part d’employeurs intéressés par les candidatures venant d’ailleurs en Europe. Vous pouvez aussi chercher un emploi sur internet par l’intermédiaire d’organismes représentant une industrie particulière. Lisez aussi la presse locale et nationale et consultez les forums de l’emploi.

 

II Le contrat de travail britannique

Le contrat de travail doit être écrit, les détails qui doivent y figurer sont :

– les noms de l’ employé et de l’employeur

– la description du travail

– la date du début de la période de travail, le lieu de travail, l’adresse de l’employeur

– le montant du salaire et l’intervalle entre chaque paiement

– les heures de travail, les congés payés, les droits

– les arrangements pour la pension de retraite

– l’annonce de la période d’essai

– les règles disciplinaires et les procédures (licenciement)

Votre contrat de travail est un document très important. Vous devez impérativement bien le comprendre et le lire avec beaucoup d’attention avant de le signer.



Travailler en Italie

21 10 2008

 

 Drapeau de l'Italie (proportion 2:3)

 

 

 

I Comment trouver un emploi?

Il faut aller sur le site du Ministère du Travail et de la Sécurité Sociale pour trouver des emplois grâce à l’ ANPE. L’ Italie a aussi un système qui met les chercheurs d’emploi en relation avec les offreurs d’emplois. Celui-ci est connu sous le nom de « Borsa Continua Nazionale Lavero (échange national de travail) sur lequel vous pouvez charger votre CV pour chercher des opportunités d’ embauche. Il est possible aussi de contacter des agences d’emploi privées. 700 agences sont autorisées par le ministère de l’emploi. Différentes offres d’emplois sont disponibles également dans différents journaux.

II Le contat de travail italien

Les informations nécessaires sont les informations sur le travailleur, les renseignements pour les impôts, les qualifications du travailleur, le profil professionnel. Le système d’emploi direct sans passer par les sevices publics est applicable en Italie, sauf pour les travailleurs ne provenant pas de l’Union Européenne. L’ employeur doit donner un contrat de travail écrit. Le contrat de travail ne peut être modifié sauf pour favoriser les conditions de travail du travailleur, avec le consentement de ce dernier. Si le lieu de travail change et si la distance est équivalente ou supérieure à 50 km, l’employeur doit en donner des raisons fondées.



Travailler en Irlande

21 10 2008

 

  Drapeau de l'Irlande (Ratio 1:2)

 

 

 

 

 

 

TRAVAILLER EN IRLANDE

I Comment trouver un emploi ?

Les citoyens européens travaillant en Irlande ont les mêmes droits que les citoyens irlandais. Il est recommandé de commencer à rechercher du travail bien avant d’arriver en Irlande parce que rechercher du travail peut prendre du temps. Il y a beaucoup d’offres d’emploi de bon niveau où écrire et parler anglais est essentiel. En mars 2004, le taux de chômage en Irlande était de 4,51%/ Le taux de chômage pour les moins de 25 ans s’élevait à 8,21%. L’Irlande a une ouverture et est dépendante du commerce ; en 2003 le secteur des services compte 66% d’offres de travail , l’industrie 28%, et l’agriculture 6%. Les employeurs proposent des offres d’embauche de différentes façons : le service public d’emploi : FAS, les agences de recrutement privées et le recrutement direct par l’employeur par l’intermédiaire des journaux locaux et nationaux, de la radio et d’internet. Les adresses désignées privées qui recrutent peuvent être trouvées dans les annuaires et sur internet ; l’organisme pour l’emploi et la formation est le FAS. Ses services sont offerts de façon égale aux hommes et aux femmes ainsi qu’à tous les citoyens de l’union européenne. Il suffit de s’enregistrer auprès du FAS. Ce bureau propose des emplois, des conseils sur votre carrière. Pour s’enregistrer auprès du FAS il faut un numéro de PPS (service public personnel) et un passeport en cours de validité. Ces services sont gratuits. On peut consulter le site des offres d’emploi de FAS Job Ireland ou appeler au 1850667766 ou au 046573800.

LES DEMANDES D’EMPLOI

A° Les lettres de motivation

Elles doivent être tapées sur du simple papier A4 blanc. Il faut écrire clairement et accentuer ses qualités personnelles et son expérience. Les photocopies des diplômes, les références des employeurs devront être incluses. La plupart des compagnies vous répondront même si vous êtes malchanceux. Si vous n’avez pas été contacté au cours d’environ 4 semaines, vous pouvez téléphoner à la société pour vous assurer que la lettre a bien été reçue.

B°Les fiches de candidature

En demandant un emploi, on peut vous demander de remplir un formulaire de candidature. Leur utilisation est étendue, mais ils ont tendance à suivre un format semblable. Les questions standard portent sur les études et la formation , l’expérience professionnelle, les loisirs et les centres d’intérêt personnels. Les sociétés irlandaises aiment qu’on leur donne une idée de ce qu’on fait en dehors du travail. Cela leur donne un aperçu des qualités que vous apporteriez à l’emploi. Vous devez fournir une photo d’identité si cela est spécifié. Il est impératif que votre formulaire arrive à la société avant la date limite indiquée.

C°Les entretiens d’embauche

Si une société retient votre candidature, vous serez convoqué à un entretien. Cela peut se faire avec une seule personne ou avec un petit comité. On vous posera des questions pour savoir si vous êtes la personne recherchée. On vous posera des questions sur votre motivation , vos études, et sur la société elle-même. Soyez préparé pour l’entretien. Renseignez-vous bien sur la société et sur les derniers développements dans son secteur d’activités. Si vous parlez avec assurance, vous ferez bonne impression. Emmenez une photocopie de votre CV, qualifications, recommandations d’employeurs et autres documents que vous jugerez utiles.

D°Le curriculum vitae

Il fera 1 ou 2 pages et rendra compte de vous-même : expérience professionnelle, qualifications, vos détails personnels, renseignements sur vos études avec dates et lieux de formation, langues parlées (surtout si l’anglais n’est pas votre première langue) et vos centres d’intérêt et loisirs.

 

II Le contrat de travail irlandais

Vous aurez automatiquement un contrat de travail écrit ou pas. La loi exige de l’employeur de fournir à son employé certains détails de façon écrite à partir du moment où l’employé est embauché pour au moins un mois. Cette déclaration écrite doit être remise à l’employé dans les 2 premiers mois courant à partir du début de l’embauche. Ces renseignements comprennent :

         Le nom complet de l’employeur et de l’employé

         L’adresse de l’employeur

         Le lieu de travail

         La dénomination de l’emploi ou la nature de l’emploi

         La date de début

         La durée attendue du contrat, en cas de travail temporaire, ou , si la durée du contrat de travail est fixée, la date où le contrat expire.

         Le taux de paie ou la méthode pour le calcul de la paie et la période de référence du salaire suivant la loi sur le salaire minimum national 2000.

         La mention du droit de l’employé de demander à son employeur une déclaration écrite du taux horaire moyen pour une période de paie donnée

         L’intervalle entre 2 paies

         Les conditions se rapportant aux heures de travail (en incluant des renseignements sur les heures supplémentaires et les droits sur les pauses conformément à la loi sur l’organisation du temps de travail

         Les conditions se rapportant aux congés payés (autres que congés maladie)

         Les conditions se rapportant aux congés maladie et l’allocation maladie et les pensions et le régime de retraite

         Référence à tout accord collectif qui affecte directement les conditions de l’emploi

         La période de référence utilisée par l’employeur pour le calcul des droits de l’employé (pas inférieure à une semaine mais pas supérieure à un mois)

         Mention du droit de l’employé de demander une déclaration écrite de son taux horaire moyen de paie pour n’importe quelle période de référence dans les 12 mois précédant la date de la demande de l’employé.

Période probatoire

Le contrat peut inclure une période d’essai et peut prévoir de prolonger cette période. Les lois sur le licenciement abusif ne s’appliqueront pas à un employé au début de son emploi quand il ou elle est dans une période probatoire ou de formation à condition que :

         Le contrat soit écrit

         La durée de la période d’essai ou de formation soit d’un an ou moins et spécifiée sur le contrat. Les clauses exclusives de ces lois s’appliqueront si le licenciement provient de l’appartenance à un syndicat, est lié à une grossesse, ou à des droits sur la protection de la maternité, le congé parental, le congé pour adoption, le congé d’aide familiale.

         Si votre employeur ne vous donne pas des détails par écrit sur les termes de votre contrat, vous pouvez porter plainte au commissariat des droits du citoyen. Vous devez faire cette requête quand vous êtes dans l’emploi ou dans les 6 mois après avoir quitté votre emploi. Dans ce cas contacter : Employment Rights Information Unit, department of enterprise, trade and employment, Davitt House, 65A Adelaide road, Dublin 2, tel : 0035316313131, E.mail :

eri[email protected]

, website : www.ertemp.ie

 

 

 

 

 

 

 



Travailler en Autriche

16 10 2008

                                                                                                           

                                           

                                           I) Comment trouver un emploi ?

 

        Pour savoir où il existe des postes vacants, vous pouvez consulter les offres d’emploi des quotidiens (éditions du week-end par exemple), contacter le service public de l’emploi (Arbeitsmarktservice, AMS) et les agences de placement privées (de recrutement de main-d’œuvre) et consulter les offres afférentes sur l’Internet. Le «bouche à oreille» est aussi important: interrogez votre entourage (connaissances, proches, voisins). Vous pouvez également obtenir des informations sur les offres d’emplois en Autriche via le réseau EURES auprès de l’administration du travail de votre pays d’origine et/ou sur internet.Plus de six cents conseillers EURES spécialement formés coopèrent au sein des administrations du travail de l’ensemble des pays de l’UE dans le but d’apporter un soutien à tous ceux qui sont en quête d’un emploi dans un autre pays de l’UE.
Le recrutement des cadres s’opère de plus en plus fréquemment par sollicitation directe d’une entreprise à l’autre ou bien encore par le biais de sociétés de recrutement de personnel. Dans la plupart des cas, il reste toutefois de mise de s’adresser soi-même à l’entreprise.

Avant d’envoyer votre dossier de candidature, il est conseillé de contacter au préalable, par téléphone et/ou courrier électronique, les employeurs potentiels afin de vous assurer que l’emploi/le poste offert est encore vacant. Il est aussi devenu courant de poser sa candidature auprès d’entreprises sans attendre que ces dernières passent une annonce (candidature spontanée, auto-initiative)
Si vous avez convenu par téléphone, en personne ou par courrier électronique, d’un rendez-vous en vue d’un entretien, l’usage recommande également que vous vous munissiez d’un curriculum vitae, de vos diplômes et certificats de travail.

 

– le contrat de travail,
– le contrat libre de service ou de travail et
– le contrat de travail assimilable à un emploi salarié (c’est dans cette catégorie que s’inscrivent les «nouveaux indépendants» et les preneurs d’ouvrage munis d’une licence professionnelle).

 

Le contrat de travail peut être conclu par écrit, verbalement ou par un acte probant (par exemple début de l’activité avec rémunération subséquente). Les contrats d’apprentissage doivent toujours être conclus par écrit! 

 

 En l’absence de contrat de travail écrit, un document appelé Dienstzettel (feuille de service) est remis au travailleur immédiatement après son entrée en service.

      Ce document doit contenir les éléments suivants: nom et adresse de l’employeur, nom et adresse du travailleur, date à laquelle le contrat de travail commence , lieu de travail habituel, intégration éventuelle dans un schéma général, affectation prévue, traitement ou salaire de base, autres éléments constitutifs de la rémunération (tels que primes), échéance de la rémunération, durée des congés annuels, durée normale convenue du travail journalier et hebdomadaire, désignation de la convention collective applicable ou des conventions d’entreprise applicables, durée du préavis de licenciement, terme de préavis.

   Toute modification du contrat de travail impliquant l’assujettissement du travailleur à des conditions moins favorables que celles prévues par les lois en vigueur, les conventions collectives ou les conventions d’entreprises est illicite.  Il faut déclarer immédiatement au comité d’entreprise, à la chambre du travail ou au syndicat toute modification illicite ou défavorable.

  Avant d’envoyer votre dossier de candidature, il est conseillé de contacter au préalable, par téléphone et/ou courrier électronique, les employeurs potentiels afin de vous assurer que l’emploi/le poste offert est encore vacant. Il est aussi devenu courant de poser sa candidature auprès d’entreprises sans attendre que ces dernières passent une annonce (candidature spontanée, auto-initiative)
Si vous avez convenu par téléphone, en personne ou par courrier électronique, d’un rendez-vous en vue d’un entretien, l’usage recommande également que vous vous munissiez d’un curriculum vitae, de vos diplômes et certificats de travail.

Le contrat de travail peut être conclu par écrit, verbalement ou par un acte probant (par exemple début de l’activité avec rémunération subséquente). Les contrats d’apprentissage doivent toujours être conclus par écrit!Le droit du travail autrichien opère une distinction entre différents types de relations de travail, à savoir:
– le contrat de travail,
– le contrat libre de service ou de travail et
– le contrat de travail assimilable à un emploi salarié (c’est dans cette catégorie que s’inscrivent les «nouveaux indépendants» et les preneurs d’ouvrage munis d’une licence professionnelle).

 En l’absence de contrat de travail écrit, un document appelé Dienstzettel (feuille de service) est remis au travailleur immédiatement après son entrée en service.

Ce document doit contenir les éléments suivants: nom et adresse de l’employeur, nom et adresse du travailleur, date à laquelle le contrat de travail commence , lieu de travail habituel, intégration éventuelle dans un schéma général, affectation prévue, traitement ou salaire de base, autres éléments constitutifs de la rémunération (tels que primes), échéance de la rémunération, durée des congés annuels, durée normale convenue du travail journalier et hebdomadaire, désignation de la convention collective applicable ou des conventions d’entreprise applicables, durée du préavis de licenciement, terme de préavis.

Toute modification du contrat de travail impliquant l’assujettissement du travailleur à des conditions moins favorables que celles prévues par les lois en vigueur, les conventions collectives ou les conventions d’entreprises est illicite. Déclarez immédiatement au comité d’entreprise, à la chambre du travail ou au syndicat toute modification illicite ou défavorable.

 

 Le droit du travail autrichien opère une distinction entre différents types de relations de travail :



Travailler aux Pays-Bas

2 10 2008


Comment trouver un emploi

Il y a différentes possibilités pour trouver du travail aux Pays-Bas. On peut trouver du travail au centre du travail et des revenus. Il y a plusieurs agences spécialisées aux Pays-Bas. Les agences doivent faire passer un test psychologique ou avoir évalué les candidats à l’emploi. Il est aussi possible de trouver du travail dans les publicités et les journaux ou encore sur Internet, dans les universités et les lycées également. Les employeurs utilisent aussi la base de données d’ EURES. Pensez aussi aux forums de l’emploi annoncés sur Internet par les services de l ‘emploi du pays.

Le contrat de travail hollandais

Un contrat de travail verbal est légal et valide aux Pays-Bas, mais il est recommandé d’écrire les choses les plus importantes.

Il y a deux contrats écrits de travail aux Pays-Bas :

_ Un contrat permanent (équivalent du C.D.I.)

Un contrat temporaire (équivalent du C.D.D.)

Le contrat de travail commence souvent par un contrat de travail temporaire allant de 6 mois à 1 an. Pour pouvoir travailler il faut donner :

_Le nom et l’adresse de l’employeur et les vôtres

_Le lieu de travail

_La nature du travail

_La date du 1er jour où l’on a commencé

_La durée du contrat

_Le salaire et la date de paie

_Les heures de travail par semaine ou par jour

_La période d’essai

_Le délai pour être prévenu en cas de licenciement

Il faut aussi chercher à connaître les conventions collectives du secteur d’activité recherché.



Travailler en Lituanie

2 10 2008

Comment trouver un emploi ?

Les citoyens et leur famille qui ont l’intention de travailler dans la République de Lituanie sous contrat de travail ne sont pas obligés de détenir un permis de travail. Ils peuvent participer à des procédures de sélection et être employés dans les mêmes conditions que les citoyens de la République de Lituanie. Néanmoins, ceux qui souhaitent travailler dans la fonction publique, le ministère de la justice et quelques autres secteurs doivent être citoyens de la République de Lituanie. Les citoyens de l’Union Européenne peuvent trouver du travail en Lituanie en utilisant gratuitement les services de la bourse de travail d’Etat.

en s’adressant à des agences d’emplois privées (gratuitement)

en consultant des petites annonces dans la presse et sur Internet

en plaçant leur C.V sur des sites spécialisés

Les employeurs requièrent une bonne connaissance du lituanien.

Le contrat de travail lituanien.

Il est nécessairement écrit et doit comporter le lieu de travail, les fonctions de travail et les conditions de paiement.

La période d’essai ne peut pas être supérieure à 3 mois au cours desquels l’employé peut être licencié avec un avis écrit ; dans ce cas il doit être prévenu 3 jours à l’avance.

Un employeur peut mettre un terme à un contrat d’emploi en prévenant son employé deux mois à l’avance.



Travailler en Belgique

2 10 2008


Comment trouver un travail en Belgique?

Il y a différents moyens en Belgique pour trouver des emplois; dans les journaux locaux et nationaux, dans les médias: internet, radio, télécopie.
Les pages jaunes, les articles de journaux donnent accès au marché de l’emploi.
Il n’y a que l’armée, la police ou les finances que ne sont pas accessibles directement aux personnes provenant des autres pays que la Belgique.
En Belgique il faut poser sa candidature de façon spontanée c’est ainsi que se traitent les embauches en Belgique.

Le contrat de travail en Belgique,

Le contrat de travail est un contrat par lequel une personne: l’employé entreprend de travailler en échange d’un salaire.
Les 4 éléments essentiels d’un contrat sont:
-le contrat
-le travail
-le salaire
-la subordination de l’employé à son employeur
Les éléments du contrat: nature du travail , description des tâches, horaires et lieu de travail ne peuvent pas être modifiés de façon unilatérale par l’employeur ou l’employé, sinon le contrat est terminé et on peut demander des dommages et intérêts.
Un CDI n’est pas forcément écrit. Les contrats d’embauche pour lesquels un document écrit est nécessaire sont:
-contrat d’embauche d’un étudiant
-CDD
-contrat de remplacement
-contrat d’emploi partiel
-contrat d’emploi temporaire
-contrat d’emploi d’un employé de maison
Clauses à mentionner:
-période d’essai et clause de non concurrence,
Utilisation de la langue:
-il faut être capable de parler flamand dans les provinces flamandes, français dans les provinces francophones et allemand dans les provinces germanophones.