Travailler au Luxembourg

13 11 2008

 

 

Drapeau du Luxembourg

Comment trouver un emploi ?

Au service public de l’emploi du Luxembourg: ADEM (Administration de l’Emploi). Vous n’avez pas besoin de vous inscrire pour consulter la liste des postes vacants et obtenir toute autre information.En vous inscrivant à une agence de travail temporaire. Vous devez vous inscrire soit à l’agence elle-même ou par la poste, et fournir un CV, une photo et la photocopie de votre carte d’identité. Les adresses des principaux organismes du Luxembourg se trouvent sur l’ULEDI (Union Luxembourgeoise des agences de travail temporaire).

Par l’envoi d’une candidature spontanée. Les demandes d’emplois spontanées sont couramment utilisées au Luxembourg, en particulier par les jeunes diplômés et pour prendre contact avec les grandes entreprises. Par conséquent, vous ne devriez pas hésiter à demander un emploi de cette façon.

 

 

 

 

Le contrat de travail

Les contrats de travail sont conclus soit pour une durée indéterminée ou pour une durée déterminée (« CDI »- Contrat à durée déterminée). Les contrats de travail doivent être écrits et remis aux employés, avant le premier jour de leur emploi au plus tard. Un contrat de travail doit inclure les informations suivantes: la nature du poste, le cas échéant, une description de l’exercice des fonctions envisagées, les heures normales de travail, la rémunération de base et les suppléments, les primes ou accord de partage des bénéfices, la longueur de la période d’essai,Un contrat à durée déterminée doit comporter les renseignements suivants: la date de fin du contrat ou la durée minimale de la période de travail, le nom de l’employé qui a été remplacé, la durée de la période d’essai, la clause de renouvellement si tel est le cas.

 

 

 



Travailler en Pologne

13 11 2008

 

 

Comment trouver un emploi ?

Il existe différentes méthodes de recherche d’un emploi en Pologne. Une demande envoyée directement à un employeur augmente les chances d’emploi. Les demandeurs d’emploi en Pologne peuvent utiliser l’emploi-services d’agences de district et bureaux régionaux du travail. Pour utiliser ces services, le chômeur ou un demandeur d’emploi doit être enregistré auprès du bureau du travail de district. Les agences d’emploi entreprennent la recherche et la sélection du personnel pour les employeurs. Cette méthode de recrutement est de plus en plus populaire, en particulier dans les grandes agglomérations urbaines, comme Varsovie, Cracovie. Les journaux les plus populaires en Pologne qui proposent des offres d’emploi sont : Gazeta Wyborcza, Rzeczpospolita, et Zycie Warszawy. Internet est une source riche en informations sur l’emploi en Pologne.

 

Le contrat de travail polonais

Des bases pour commencer l’emploi incluent, un rendez-vous, une proposition d’inscription, la sélection d’une convention collective de travail. Les accords de travail sont conclus par écrit. Si un accord n’est pas conclu, sous forme écrite, l’employeur doit confirmer le type d’accord et ses conditions pour un salarié par écrit le jour, où un employé démarre ses travaux, au plus tard. Un accord de travail détermine : le type d’accord, la date de sa conclusion et des conditions de travail et de rémunération, et en particulier: le type de travail, le lieu où les travaux sont effectués, la rémunération pour le type de travail, en précisant les composants de la paie et les motifs juridiques de leur établissement, que le travail soit à temps partiel ou à plein temps, et une date de début. Un avis de modification d’accord de travail est effectué par un employeur si de nouvelles conditions sont offertes à un salarié par écrit. Dans le cas d’un refus du salarié d’accepter les conditions offertes dans un avis de modification, le contrat de travail se termine à la fin d’une période de préavis.

 



travailler au Danemark

13 11 2008

 

 

I/Comment trouver un emploi au Danemark?

Si vous vous trouvez au Danemark et cherchez un emploi, vous devez vous adresser au centre pour l’emploi (jobcenter) le plus proche afin d’y trouver un aperçu des possibilités locales d’emploi.
Les demandeurs d’emploi relevant du régime E 303 (formulaire à l’appui) doivent également s’inscrire auprès d’un centre pour l’emploi, qui veille à verser leurs prestations de chômage aux demandeurs d’emploi E303.
Les demandeurs d’emploi peuvent déposer leur candidature aux postes proposés par les centres pour l’emploi, gratuitement et sans être inscrits auprès de cette administration.
La base de données nationale sur l’emploi, Jobnet, propose, outre les postes actuellement vacants, une liste des centres danois pour l’emploi.
Le personnel de chaque centre pour l’emploi dispense également des conseils d’ordre pratique, essentiellement en anglais. Des facilités sont prévues pour la rédaction de CV et l’entrée en contact avec les employeurs. On peut en outre se faire inscrire dans la base de données de CV de Jobnet.
Au 1er janvier 2007, le système préexistant, à savoir l’agence pour l’emploi (Arbejdsformidling – AF), a été remplacé par les centres pour l’emploi. C’est ainsi que les AF nationales ont été fusionnées avec les 91 nouveaux services communaux de l’emploi pour former les 91 nouveaux centres pour l’emploi. L’abréviation de Jobcenter est JC.

II/Le contrat de travail au Danemark.

Un contrat énonce les conditions de rémunération, le lieu et le temps de travail, les congés ainsi que le préavis.
La durée d’un contrat de travail n’est soumise à aucune exigence légale. Il peut durer jusqu’à sa résiliation par l’une des parties (l’employeur ou l’employé).
Les CDD ne peuvent pas dépasser trois mois pour l’employé. Durant cette période, l’employeur peut licencier l’employé avec un préavis de 14 jours.
Durant la période légale de trois mois pour les contrats temporaires, l’employeur et l’employé peuvent convenir d’un préavis d’une semaine ou d’un jour, par exemple.
En cas d’embauche dans une entreprise, les conditions ne peuvent pas être inférieures à celles arrêtées dans la convention en vigueur pour le secteur concerné.



Travailler en Roumanie

13 11 2008

 

Drapeau de la Roumanie

 

Comment trouver un emploi ?

Les citoyens en provenance de l’UE ont le même statut en ce qui concerne l’emploi en Roumanie que les citoyens roumains.
Les demandeurs d’emploi qui sont de l’UE peuvent contacter l’Agence nationale pour l’emploi, qui est en Roumanie l’Office public de l’emploi. Les personnes intéressées peuvent se renseigner et s’inscrire auprès de 215 agences locales pour l’emploi situées dans tout le pays.


À leur arrivée en Roumanie, les demandeurs d’emploi de l’UE peuvent contacter la plus proche agence de l’emploi. Il peuvent également contacter les 43 conseillers EURES placés dans les agences pour l’emploi. Les coordonnées de ces conseillers EURES peuvent être trouvées sur le site Internet national de l’emploi.

Une autre façon de trouver un emploi en Roumanie est offert par divers portails Web qui sont une source importante pour les postes vacants. Ici vous pouvez trouver un emploi publié directement par les employeurs et vous pouvez également envoyer votre CV dans la base de données, de sorte qu’il devient accessible aux employeurs à la recherche de personnel. Les autorités nationales, régionales et aussi les journaux locaux ont de nombreuses offres d’emploi classées.

 

 

 

 

Le contrat de travail roumain

Un contrat de travail est requis par la loi. Ces contrats fixent plusieurs éléments, tels que: l’identité des personnes, le lieu d’emploi, l’adresse de l’employeur, une description du poste, les risques de l’emploi, la date de commencement du contrat, le montant du congé annuel auquel un employé a droit, le salaire de base, d’autres éléments inclus dans la rémunération, la fréquence des paiements de salaires, les heures de travail normales et la convention collective de travail de l’employé réglementant les conditions de travail.Un employeur est dans l’obligation de fournir aux employés une copie de leur contrat de travail. À durée déterminée des contrats de travail individuels sont établis pour une période maximale de 12 mois et ne peuvent être étendus à plus de 18 mois.

 

 

 


Pour plus d’informations sur les relations de travail, la protection du travail et de la santé et la sécurité, avec le Bureau de l’Inspection du travail, visitez le site Web de cette institution ou le site Web du ministère du Travail, de la famille et de l’égalité des chances.

 



travailler en suède

13 11 2008

 

Drapeau de la Suède
Travailler en Suède.
Comment trouver un emploi ?

Les personnes qui recherchent un emploi en Suède sont censées être assez actives et utiliser de manière autonome les services disponibles notamment sur Internet.

Le site Internet de l’Agence pour l’emploi est sans conteste le plus important et le plus utilisé des sites de recherche d’emploi. On y trouve des annonces de postes vacants dans toute la Suède ainsi que dans d’autres pays. Il est possible d’effectuer des recherches par zones géographiques et par professions. Généralement, les coordonnées de l’employeur sont mentionnées pour qu’il soit possible de le contacter directement. Les annonces sont rédigées en suédois et la plupart des employeurs supposent que les postulants connaissent la langue.

Il existe aussi beaucoup d’autres informations sur la manière de chercher un emploi, le marché du travail et les études, ainsi que des listes de liens vers des sites d’offres d’emploi, des quotidiens et des sociétés de recrutement et d’intérim.
Outre des informations sur les postes vacants, il y a aussi une base de CV où les personnes à la recherche d’un emploi peuvent enregistrer leurs qualifications.

Les postes particulièrement destinés aux candidats d’autres pays figurent sur le portail EURES. Ils sont signalés par un drapeau européen.

Adressez-vous à des sociétés d’intérim et de recrutement, utilisez votre réseau de contacts et demandez conseil. Bon nombre de postes à pourvoir ne sont jamais annoncés. Il est courant d’envoyer des candidatures spontanées aux entreprises où l’on souhaite travailler, et cette démarche est souvent bien perçue. Il existe des registres d’entreprises par secteurs dans des bases de données comme Företagsfakta, ainsi que dans les pages jaunes de l’annuaire.

Les quotidiens, les journaux locaux et les gratuits comme Metro contiennent beaucoup d’annonces. C’est le jeudi et le dimanche qu’il y en a le plus. Ces annonces sont également accessibles sur Internet.

Le contrat de travail

Un contrat de travail peut être verbal, écrit ou même tacite. Dans la fonction publique, l’employeur doit confirmer l’engagement par écrit.

Dans la pratique, le contrat de travail est presque toujours verbal. Il est cependant conseillé de faire établir un accord contractuel écrit. Selon les dispositions communautaires, l’employeur doit informer son employé par écrit des conditions de l’emploi. Ces informations doivent être données dans le mois qui suit le début de l’emploi et inclure les éléments suivants :

  • nom et adresse de l’employeur et de l’employé, date du début de l’emploi et lieu de travail ;

  • tâches et poste de l’employé ;

  • nature du poste (contrat à durée déterminée ou indéterminée) ;

  • durée du préavis de licenciement ou date de fin du contrat ;

  • salaire et procédure de versement du salaire ;

  • heures de travail et congés payés ;

  • convention collective en vigueur ;

  • conditions de travail à l’étranger si le travail à l’étranger doit durer plus d’un mois.

L’employeur doit informer son employé, dans un délai d’un mois, de toute modification apportée aux conditions décrites ci-dessus.

Résiliation : Un contrat de travail à durée indéterminée ne peut être résilié par l’employeur que pour un motif sérieux ou en cas de pénurie de travail. Dans un cas comme dans l’autre, il est conseillé au salarié de s’adresser au syndicat. Le délai de préavis, qui peut varier en fonction de l’âge et de la durée d’embauche, est déterminé par la convention collective. Un contrat à durée déterminée cesse automatiquement d’exister à l’échéance convenue, sans que l’employeur ait besoin de résilier le contrat.
Un contrat à l’essai peut expirer au bout de la période convenue sans motif objectif ou être résilié plus tôt avec 14 jours de préavis réciproque.



travailler en Espagne

13 11 2008
 
 
 
 

Travailler en Espagne

 

 

1-Comment trouver du travail

Pour travailler en Espagne il faut obligatoirement parler espagnol. Mis à par le site Internet d’EURES la principal façon de chercher du travail est de passer par le service public de l’emploi le service de l’emploi de l’Etat espagnol et le service de l’emploi des communautés autonomes a un site Internet et des bureaux de l’emploi dans tous les pays. Pour être reconnu professionellement il faut avoir 16ans, un document d’identité (carte d’identité ou passeport) valide et avoir une adresse. Un grand nombre de sites Internet contiennent des informations sur les emplois de vacances, les cours de formation et de l’aide à la recherche d’un emploi.Le service de l’emploi public n’est pas le seul intermédiaire sur le marché du travail.
Les agences de travail temporaire, toujours reconnaissables par leur sigle «E.T.T.», emploient directement les travailleurs et cèdent ultérieurement leur contrat à l’entreprise utilisatrice, laquelle assure la direction et le contrôle des tâches à réaliser. Elles sont particulièrement utiles dans le cadre de recherches d’emplois temporaires.
Les entreprises recourent de plus en plus à l’internet pour diffuser leurs offres d’emploi. Elles utilisent habituellement leur site web pour présenter leurs offres d’emploi, sous une rubrique intitulée Recursos humanos (Ressources humaines), Empleo (Emploi) ou Trabaja con nosotros (Travaillez avec nous). Il existe également des portails spécialement consacrés à l’emploi.
LES CONTACTS PERSONNELS. Les contacts et relations personnels sont très utiles pour la recherche d’un emploi en Espagne. Si vous avez des amis ou des parents en Espagne, faites leur savoir que vous recherchez du travail, car de nombreux postes vacants ne sont pas rendus publics et sont pourvus grâce à ce type de contacts et recommandations.

2-Le contrat de travail

Bien que le contrat de travail puisse être écrit ou oral, cette dernière forme est très inhabituelle. En Espagne, les contrats sont enregistrés dans les agences pour l’emploi qui en conservent une copie ou bien leur communication dans le cas des contrats oraux.
Bien que non obligatoire, la période d’essai doit toujours figurer par écrit. Sa durée maximum est de 6 mois pour les techniciens diplômés et de 2 mois pour les autres travailleurs. Sauf disposition contraire convenue d’un commun accord, chaque partie peut mettre fin à la relation de travail au cours de la période d’essai sans invoquer de motif, sans préavis et sans indemnisation. La période d’essai est prise en compte dans le calcul de l’ancienneté et, au cours de celle-ci, le travailleur a les mêmes droits et obligations que les membres du personnel à part entière.
Dans le cas du contrat oral, et si la relation de travail est supérieure à quatre semaines, l’employeur devra fournir au travailleur les éléments essentiels du contrat de travail ainsi que les conditions d’exécution du travail dans un délai de 2 mois à compter de la date d’embauche:
Identité des parties, l’adresse du siège social de l’entreprise et du lieu où le travailleur devra accomplir sa tâche.
Date de début de la relation de travail, catégorie ou groupe professionnel du poste de travail occupé, durée et répartition d’une journée de travail normale.

Montant du salaire de base initial et des compléments de salaire ainsi que la fréquence de son versement.

La durée des congés et les modalités de détermination des dates des dits congés.

Les délais de préavis que l’employeur et le travailleur sont tenus de respecter en cas de résiliation du contrat ou, à défaut de pouvoir fournir ces éléments lors de la rédaction du contrat, les modalités de fixation de ces délais.

La convention collective applicable à la relation de travail, en en communiquant la référence précise.

Des modifications peuvent être apportées aux conditions de la relation de travail en cours de contrat, cependant les employeurs ont pour obligation de se conformer aux exigences et procédures prévues par la législation du travail. Les modifications qui suivent peuvent avoir lieu:

Changements substantiels au contrat: il s’agit des changements qui touchent aux aspects suivants: temps de travail journalier, horaires, régime du travail en rotation, systèmes de rémunération, système de travail et de rendement. Le travailleur a le droit de résilier son contrat s’il se juge lésé par le changement. Dans ce cas, il a droit à une indemnité égale à 20 jours par année travaillée (au maximum 9 mensualités).

Changement de fonctions: le travailleur peut être appelé à exercer des fonctions d’un niveau supérieur ou inférieur à celui auquel il a été recruté. Si elles sont de niveau inférieur, il conserve le salaire du poste qu’il occupait antérieurement; si elles sont de niveau supérieur, le travailleur doit toucher le salaire correspondant à ce niveau; si les fonctions de niveau supérieur sont exercées durant plus de six mois par an ou de huit mois sur une période de deux ans, le travailleur a le droit de demander une promotion.

Mobilité géographique: cette modification a lieu lorsque le travailleur est muté ou délocalisé vers un autre lieu de travail situé dans une localité distincte et que cela nécessite son déménagement, ou lorsqu’il est envoyé en déplacement pendant plus de douze mois sur une période de trois ans.

L’entreprise doit prévenir le travailleur du déplacement 30 jours à l’avance et doit le dédommager financièrement des frais résultant du transfert.

Le travailleur a le droit de résilier son contrat s’il n’est pas d’accord avec le changement; il a droit à une indemnité égale à 20 jours par année travaillée (au maximum 12 mensualités).

Lorsque survient l’une des modifications des conditions de travail susvisées, il est bon de s’adresser immédiatement aux délégués syndicaux de l’entreprise ou à des syndicats.