Travailler en Autriche

16 10 2008

                                                                                                           

                                           

                                           I) Comment trouver un emploi ?

 

        Pour savoir où il existe des postes vacants, vous pouvez consulter les offres d’emploi des quotidiens (éditions du week-end par exemple), contacter le service public de l’emploi (Arbeitsmarktservice, AMS) et les agences de placement privées (de recrutement de main-d’œuvre) et consulter les offres afférentes sur l’Internet. Le «bouche à oreille» est aussi important: interrogez votre entourage (connaissances, proches, voisins). Vous pouvez également obtenir des informations sur les offres d’emplois en Autriche via le réseau EURES auprès de l’administration du travail de votre pays d’origine et/ou sur internet.Plus de six cents conseillers EURES spécialement formés coopèrent au sein des administrations du travail de l’ensemble des pays de l’UE dans le but d’apporter un soutien à tous ceux qui sont en quête d’un emploi dans un autre pays de l’UE.
Le recrutement des cadres s’opère de plus en plus fréquemment par sollicitation directe d’une entreprise à l’autre ou bien encore par le biais de sociétés de recrutement de personnel. Dans la plupart des cas, il reste toutefois de mise de s’adresser soi-même à l’entreprise.

Avant d’envoyer votre dossier de candidature, il est conseillé de contacter au préalable, par téléphone et/ou courrier électronique, les employeurs potentiels afin de vous assurer que l’emploi/le poste offert est encore vacant. Il est aussi devenu courant de poser sa candidature auprès d’entreprises sans attendre que ces dernières passent une annonce (candidature spontanée, auto-initiative)
Si vous avez convenu par téléphone, en personne ou par courrier électronique, d’un rendez-vous en vue d’un entretien, l’usage recommande également que vous vous munissiez d’un curriculum vitae, de vos diplômes et certificats de travail.

 

– le contrat de travail,
– le contrat libre de service ou de travail et
– le contrat de travail assimilable à un emploi salarié (c’est dans cette catégorie que s’inscrivent les «nouveaux indépendants» et les preneurs d’ouvrage munis d’une licence professionnelle).

 

Le contrat de travail peut être conclu par écrit, verbalement ou par un acte probant (par exemple début de l’activité avec rémunération subséquente). Les contrats d’apprentissage doivent toujours être conclus par écrit! 

 

 En l’absence de contrat de travail écrit, un document appelé Dienstzettel (feuille de service) est remis au travailleur immédiatement après son entrée en service.

      Ce document doit contenir les éléments suivants: nom et adresse de l’employeur, nom et adresse du travailleur, date à laquelle le contrat de travail commence , lieu de travail habituel, intégration éventuelle dans un schéma général, affectation prévue, traitement ou salaire de base, autres éléments constitutifs de la rémunération (tels que primes), échéance de la rémunération, durée des congés annuels, durée normale convenue du travail journalier et hebdomadaire, désignation de la convention collective applicable ou des conventions d’entreprise applicables, durée du préavis de licenciement, terme de préavis.

   Toute modification du contrat de travail impliquant l’assujettissement du travailleur à des conditions moins favorables que celles prévues par les lois en vigueur, les conventions collectives ou les conventions d’entreprises est illicite.  Il faut déclarer immédiatement au comité d’entreprise, à la chambre du travail ou au syndicat toute modification illicite ou défavorable.

  Avant d’envoyer votre dossier de candidature, il est conseillé de contacter au préalable, par téléphone et/ou courrier électronique, les employeurs potentiels afin de vous assurer que l’emploi/le poste offert est encore vacant. Il est aussi devenu courant de poser sa candidature auprès d’entreprises sans attendre que ces dernières passent une annonce (candidature spontanée, auto-initiative)
Si vous avez convenu par téléphone, en personne ou par courrier électronique, d’un rendez-vous en vue d’un entretien, l’usage recommande également que vous vous munissiez d’un curriculum vitae, de vos diplômes et certificats de travail.

Le contrat de travail peut être conclu par écrit, verbalement ou par un acte probant (par exemple début de l’activité avec rémunération subséquente). Les contrats d’apprentissage doivent toujours être conclus par écrit!Le droit du travail autrichien opère une distinction entre différents types de relations de travail, à savoir:
– le contrat de travail,
– le contrat libre de service ou de travail et
– le contrat de travail assimilable à un emploi salarié (c’est dans cette catégorie que s’inscrivent les «nouveaux indépendants» et les preneurs d’ouvrage munis d’une licence professionnelle).

 En l’absence de contrat de travail écrit, un document appelé Dienstzettel (feuille de service) est remis au travailleur immédiatement après son entrée en service.

Ce document doit contenir les éléments suivants: nom et adresse de l’employeur, nom et adresse du travailleur, date à laquelle le contrat de travail commence , lieu de travail habituel, intégration éventuelle dans un schéma général, affectation prévue, traitement ou salaire de base, autres éléments constitutifs de la rémunération (tels que primes), échéance de la rémunération, durée des congés annuels, durée normale convenue du travail journalier et hebdomadaire, désignation de la convention collective applicable ou des conventions d’entreprise applicables, durée du préavis de licenciement, terme de préavis.

Toute modification du contrat de travail impliquant l’assujettissement du travailleur à des conditions moins favorables que celles prévues par les lois en vigueur, les conventions collectives ou les conventions d’entreprises est illicite. Déclarez immédiatement au comité d’entreprise, à la chambre du travail ou au syndicat toute modification illicite ou défavorable.

 

 Le droit du travail autrichien opère une distinction entre différents types de relations de travail :



The European Union countries

22 05 2008

Choose a country belonging to the European Union and speak about it. You may speak about its capital city, spoken languages, president’s or king’s name, history, date of membership, gastronomy, drinks, festivals and celebrations, tourism.