La religion

religi11.jpgLes dieux

Les dieux de la religion tahitienne ancienne sont très puissants et nombreux. En voici quelques uns:

Ta’aroa : Il est le premier dieu, le créateur de l’univers. Au commencement, Ta’aroa était seul dans sa coquille Rumia. Avec les éclats de sa coquille, il créa les terres, l’océan et les cieux. De ses plumes naquit la végétation. De sa main furent créés de nombreux dieux. Ta’aroa est le plus grand des dieux. Il vient parfois visiter les mortels sous la forme de ses animaux préférés, la tortue, la baleine ou le requin bleu. Ses messagers sont les oiseaux blancs.

‘oro : Le grand ‘oro, ‘oro le combattant, ‘oro le cochon qui révèle des secrets, ‘oro couvert de rouge, ‘oro le roi, est le plus puissant de tous les dieux. Il est le fils de Ta’aroa. Il est le protecteur des ‘arioi. ‘oro aime la guerre, ‘oro aime la joie, ‘oro est un farceur, ‘oro est colérique, il faut vénérer ‘oro. Les animaux préférés de ‘oro sont le cochon, le phaëton et les oiseaux à plumes rouges.

Tane : Tane possède un fort mana. Les artisans de Ta’aroa qui le façonnèrent à l’image de l’homme ne touchèrent jamais Tane de leurs mains, son ra’a est trop fort. Tane au souffle lourd, Tane aux nombreux amis, Tane l’ami du ciel, Tane ami des armées est un grand dieu. Ro’o est son messager. Il est le dieu du ciel, de la beauté, Tane garde l’eau des dieux, l’eau merveilleuse de l’immortalité. Les colères de Tane sont légendaires, dans sa guerre contre les dieux Ta’ere et Tumu-nui, il a failli réduire l’humanité en pulpe avec sa grande massue. Les animaux de Tane sont l’hirondelle, le requin, les oiseaux à plumes rouges et les anguilles.

Tu : Tu est l’artisan en chef de Ta’aroa, il est la hache qui consume, le patron des guerriers et des fugitifs. On invoque Tu pour la victoire à la guerre, pour protéger les fuyards, pour guider la main de l’artisan. Tu aime les insectes de toutes sortes.

Ro’o : Ro’o est le messager de Tane. Il est doux et calme, il est le dieu de la paix et de l’agriculture. Ro’o protège, Ro’o parlemente, Ro’o est un bon orateur. Ro’o n’aime pas les sacrifices humains. Il propage la connaissance. Ro’o se déplace sur la terre dans son nuage doré.

Le Po (le monde souterrain), les Cieux et l’océan sont peuplés de nombreux autres dieux et déesses comme Ra’a le dieu de ce qui est sacré, Rua-hatu le dieu moitié homme moitié poisson de l’océan, To’a Hiti le dieu des montagnes ou Hine déesse des femmes qui vit sur la lune. On honore également le souvenir des héros et demi-dieux, Maui aux huit têtes, Rata l’explorateur, Hono’ura qui grandit et rapetissent à volonté ou Hiro le voleur.

   tiki11.gifLes esprits

Les esprits sont partout, ils sont la force de la vie et de la nature. Il existe des esprits de la pierre, des lieux, des animaux, des plantes, de la montagne, du corail, des esprits malfaisants, des esprits des morts, des ancêtres, des disparus en mer, les esprits vivent sur notre monde, dans le po, dans les dix cieux, certains marchent comme les hommes, d’autres se déplacent sous le sol, certains sont totalement invisibles, d’autres tellement rapides qu’on ne peut les voir que quand ils dorment et encore d’autres s’incarnent dans des animaux (notamment les lézards) ou ont des formes définies (les monstres des lagons ou les lutins).

Les esprits sont à craindre car ils peuvent posséder les humains et leur apporter des maladies mortelles. Il est possible de les manipuler, de les lier à soi et d’en faire des fetii (fils, parents). Il faut alors leur faire des offrandes de nourriture et bichonner la statuette qu’il leur servira de réceptacle, le ti’i. On pent alors leur ordonner de prendre possession d’un ennemi en faisant un sort, un pifao. C’est une activité très dangereuse, les esprits étant acariâtres et pouvant se retourner contre celui qui le manipule.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire