1èreS5 -De retour du Chenaillet –

Nous sommes de retour du Briançonnais où nous avons passé quelques jours en compagnie de la 1èreS3. Ce chapitre propose une brève reconstitution des principaux éléments que nous avons mis en évidence sur le terrain:

Nous avons pu y voir:

  • des formations sédimentaires de l’ère primaire, formées à l’époque de la Pangée selon la théorie de la Dérive des Continents de Wegener;
  • des formations sédimentaires ayant enregistré l’enfoncement progressif des blocs continentaux (subsidence) lors du rifting continental du début de l’ère secondaire (trias), avec des failles normales indiquant une extension horizontale de la croûte.
  • un lambeau de plancher océanique (ophiolites) constitué lors de l’expansion océanique qui a fait suite au rifting continental durant l’ère secondaire (au jurassique supérieur)

  • des formations sédimentaires formées à la fin de l’ère secondaire (crétacé) puis ayant subi des déformations (plis, nappe de charriage) dues à une importante compression horizontale. Cette compression horizontale est liée à la fermeture, dans la région des Alpes, de l’océan qui s’y trouvait, et à l’entrée en contact de ses marges continentales européenne et italienne convergentes. C’est cette collision qui a été compensée par l’épaississement vertical de la croûte continentale, c’est à dire par la formation d’une chaîne de montagnes: les Alpes.

 

 

Category(s): 1S Tectonique des plaques

Comments are closed.