Chère Anne

Chère Anne,

Cela ne me dérange pas qu’on se tutoie.

Tu voulais que je te décrive ma fille et bien voilà, elle se nomme Maria, elle vient tout juste d’avoir 14 ans, elle a de beaux cheveux blonds, elle a aussi les yeux de couleur noisette comme sa mère, elle joue de la flûte et de temps en temps, des petits airs de mélodie avec le piano qui appartenait à mon grand-père et elle est peu sociable avec les gens, timide et soigneuse.

J’ai décidé d’habiter à Venise car je suis tombé amoureux du charme de cette ville. Dis-moi fait-il froid à Moscou?

Dans mon livre, j’exprime toute ma solitude. Je raconte ce que j’ai vécu, ce que je fais et ce que je voudrais faire plus tard.

Je suis ravi de t’écrire et j’attends avec impatience ta lettre! Merci beaucoup.

A bientôt,

Charles

Commentaires (1)

Ada Jessica Méganend juin 2010 at 13:14

Nous sommes trois élèves représentants la classe du collège Cacault. Nous vous avons répondu une dernière fois sur notre blog et nous vous remercions pour ces échanges. La correspondance a plu à tous les élèves de la classe et nous espérons que c’est réciproque.
Merci encore, nous sommes impatients de recevoir vos dernières lettres.

Lisa, Mégane et Manon.

Commentaires

Vous devez vous connecter pour faire un commentaire.