Une belle leçon sur la biodiversité et la nécessité de la protéger par Mickaël Buanic du parc marin d’Iroise.

 

Un espace riche en espèces.

 

 » La mer d’Iroise est composée de multiples habitats qui hébergent de nombreuses espèces végétales et animales. On peut citer la présence de grands champs d’algues qui constituent un habitat équilibrant pour de nombreuses espèces qui s’y reproduisent. Le littoral est une foisonnante source de nourriture , des relations alimentaires s’établissent entre espèces : des plus petites comme le plancton aux plus grosses comme les mammifères marins.
La gestion et la protection de ces milieux représentent un des objectifs majeurs du Parc naturel marin d’Iroise. Le bon état de conservation de l’Iroise garantit également la sauvegarde des ressources économiques qui y sont liées. »
Mickaël Buanic.

 

Les élèves ont élaboré en atelier des fichiers illustrant la richesse du vivant en mer d’Iroise.

Regardez bien ! Toutes ces espèces sont bien présentes en Iroise .

  • Une forêt sous-marine .

Champ d’algues brunes Par Léna , Louise et Laurine .

  • Du microscopique dans l’océan. 

le phytoplancton Par Philippe

le zooplancton Par Quentin.

  • Les plus grands d’ Iroise.

les grands mammifères Par Malvina, Maïa et Loua.

le suivi des dauphins  Par Ludivine et Alyssa

  • Les plus majestueux. Par Chloé, Elsa et Maéva

Les oiseaux marins

  • Un oiseau surprenant

Le fou de bassan par Mahé et Tristan

le fou de bassan par Adrien et Jules

 

Un patrimoine qu’il faut protéger.

 

« Ce patrimoine remarquable subit des modifications liées aux changements globaux qui affectent l’ensemble des océans. L’Iroise est un espace où s’exercent des interactions permanentes entre l’océan et le littoral et les pressions humaines liées aux nombreuses activités professionnelles et récréatives ont un impact considérable sur l’environnement marin. « 

« La gestion et la protection de ce patrimoine naturel remarquable nécessitent une approche intégrée de ce territoire pour maintenir en bon état de conservation les habitats et garantir les potentialités d’accueil des espèces, tout en favorisant le développement économique durable.  » Mickaël Buanic

 

  • Des pollutions dangereuses. Par Klerwi

la pollution en Iroise

  • Des activités à maîtriser. Par Gaétan et Gwenvael

(fichier non achevé.)

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *