upe2avangogh

Un site utilisant LeWebPédagogique

L’école dans les pays des élèves

Marien présente son école au Congo 

L’école est payante. Le matin, j’ai cours de 8h30 à 16h30 tous les jours : lundi, mardi, jeudi, vendredi, le mercredi je finis à 12h30. Le matin, on chante l’hymne national devant le drapeau. J’ai toutes les matières. On a un seul professeur. La cour est petite. La cantine est payante, chaque jour il faut donner l’argent. Le matin on a sport. Dans mon école, il n’y a pas de piscine. Il y a des punitions. La punition c’est « appui avant » : l’ élève se met à genoux, on frappe sur les doigts. Il n’ y a pas de visites et il n’y a pas de sorties.

Mon souvenir :

Le jour de la rentrée, dans la cour, il y a des élèves et des amis que je connais. Je me suis senti seul. Mes amis sont dans leur classe et moi dans ma classe. Le maître nous a fait un contrôle à l’ écrit, je n’étais pas d’ accord, et il nous a fait un contrôle oral aussi.

Je n’étais pas d’accord car je n’avais pas relu ma leçon parce que j’étais en vacances. Il a donné cette leçon avant les vacances.

Abdul présente son école en Afghanistan

Dans mon école, l’école commence de 8h jusqu’à 12h. Là-bas, il n’y a pas d’uniformes. Il n’y a pas de carnets. Il n’y a pas d’infirmières. Il a du sport mais dehors et il n’y pas de piscine. Il y a plusieurs professeurs. Il y a des notes. Il n’y a pas de punitions, le professeur frappe les élèves.

Mon souvenir :

Je ne vais pas à l’école en Afghanistan parce que dans ma maison, il y a des moutons. Je pars avec les moutons dans la montagne. Je dois m’ occuper des moutons c’est important : on coupe la laine, après on la vend à un monsieur qui fait les manteaux, des vestes…

Arshia présente son école en Iran

Le week-end c’est jeudi et vendredi et du samedi au mercredi. Je n’ai pas espagnol et en sport, on ne court pas. Tous les enfants de mon école ont des uniformes. Les élèves chantent l’hymne national devant le drapeau. Il n’y a pas de cantine parce que l’école finit à 13h , mais on peut acheter les gâteaux. Il y a une note pas mais pas pour toutes les matières. Pour les punitions, les professeurs donnent du travail en plus.

Mon souvenir :

Une fois dans ma ville, on a fait un tournoi de foot entre écoles, c’est que deux classes seulement par école et ma classe est qualifiée avec la septième classe. Quand on fait la tournoi moi, j’ai 11 ans. On a gagné tous les matchs, après on est parti en final. C’est très bizarre que dans la finale on joue contre une autre équipe de mon école. Eux, ils ont 10 ans. On commence le match mais à la fin de match, on a perdu et dans le tournoi, on est deuxième. Et on était très triste parce qu’on a perdu contre une équipe de notre école.

Diluki présente son école au Sri Lanka

Le nom de mon pays est Srilanka et j’ai étudié à Raddolugama. Mon école commence 7h30 et ferme à 13h30. Avant de commencer l’école, nous nettoyons notre classe. Les délégués surveillent les élèves avec le professeur.

Lorsque l’école commence, nous sommes réunis dehors. Chaque élève prie. Après notre chef nous donne des informations. Mon uniforme scolaire est différent de l’uniforme des garçons. Dans mon école, nous avons une cantine mais nous pouvons ramener à manger. Nous payons un prix très raisonnable pour aller à l’ école. Nous étudions 9 matières : histoire et géographie, maths, ma langue le sinhala, svt, religion bouddhiste, éducation civique,anglais, arts (danse, art). L’année commence en janvier et finit en décembre. En janvier, nous faisons un festival de sport. Nous fêtons les fêtes religieuses et nationales. On peut rester après à l’ école gratuitement pour de l’aide.

Mon souvenir :

Nous sommes partis en voyage scolaire. A la fin de l’année, l’école organise une fête très bonne. Nous sommes partis dans la capitale Colombo. On a chanté, on a dansé dans le bus. Après on est fatigué. Alors nous avons mangé tous ensemble à côté de la rivière. Après on commencé à visiter, notre ville est très belle.

Frida présente son école au Cameroun

Le collège presbytérien Compréhensif secondaire school est à. Buea est prés de Bamenda dans la région nord ouest du Cameroun. Il y a beaucoup d’élèves. C’est un très grand collège-lycée. Dans notre école, on dort. C’est un internat . Les cours commencent à 07h30 ils terminent à 14h30 tous le jours. Il n’y a pas de cours d’espagnol de technologie d’arts plastiques, de SVT. Dans la salle il y a des chaises, avec des tablettes. Dans mon école, il y a beaucoup de sport, basket-ball, football, tennis, cricket. Au lycée seulement on joue au cricket. Il n’y a de piscine. Il y a trois uniformes, uniforme du matin, du midi, et du soir. Dans mon école il y a beaucoup de professeurs. Il y a trois infirmiers, un pour les professeurs, deux pour des élèves. Les infirmiers travaillent le lundi matin, le samedi midi, et le dimanche midi. Pour les notes, les professeurs du collège notent les élèves du lycée. Les élèves du lycée notent les élèves du collège, 3 lycéens pour une classe. Il n’y a pas de punitions. Si tu fais de bêtises à l’école, le principal appelle les parents à la maison.

Mon souvenir :

Au Cameroun j’ai une copine, elle s’appelle Grâce, elle très gentille avec moi. On parle de notre vie et des les copains. Pendant la récréation, des fois nous allons jouer au basket-ball avec les garçons. Des fois à midi, nous allons à la piscine pour nager. Grâce, elle déteste l’église parce qu’ elle trouve que l’église, c’est pas bien. Tous les dimanches soirs, moi et ma copine, nous allons à la bibliothèque. J’aime beaucoup ma copine.

Hassan présente son école en Turquie

Mon école en Turquie elle s’appelle Menderes Imam Hatip Orta Okulu. C’est une belle école. Le collège est payant. En Turquie on lève le drapeau tous les vendredis et on chante. Ici, il n’ y a pas de drapeau à lever. La cantine est payante ici là-bas en Turquie, il n’ y a pas de carnet. Là-bas à l’école, il y a toujours une infirmière. Comme sport, c’est comme ici, mais, il n’y a pas de piscine. On commence l’école à 8h, on finit à 16h. En Turquie pour les matières (sauf le français), pour les notes et les sorties, c’est la même chose.

Mon Souvenir:

Le premier jour quand je vais à l’ école tous les élèves viennent pour me regarder moi et mon frère parce que nous deux, on est noir. Et les autres élèves sont blancs. Nous deux, on est les premiers élèves noirs dans l’école. On est parti dans le bureau de l’assistante sociale pour rester avec elle. Après on est parti dans la classe. Puis nous sommes devenus amis avec eux. Tous les élèves sont gentils avec nous deux. Et on joue ensemble.

Sharaf présente son école en Turquie

 

          

A l’école il y a un uniforme pour les élèves. L’uniforme c’est obligatoire.

Il y a un drapeau. On lève le drapeau et on chante le lundi matin et le vendredi après l’école. Les cours se passent de 8h30 à 16h. Les matières, elles sont comme ici. Après chaque heure de cours, il y a vingt minutes de récréation. A l’école on mange à la cantine. A midi, on a une heure pour manger. La cantine, c’est pour les élèves qui habitent loin de l’école. Pour les élèves qui habitent loin, il y a aussi des bus gratuits. Les autres, ils mangent à la maison.

Il y a un professeur pour chaque cours. Ce sont les professeurs qui changent de classe, les élèves restent tout le temps dans la même classe. En Turquie le collège est payant ici en France, c’est gratuit. Il n’y a pas de carnet, il y a une infirmière tout le temps. Il n’y a pas piscine pour le sport. Pour les notes, le professeur met cinq sur cinq. Les notes, c’est trois fois dans l’année . Il y a des punitions, si on fait des bêtises, le professeur te frappe. Les élèves qui travaillent bien ont un billet pour voyager trois jours et quand on réussit des activités, on a des cadeaux (vélo, un Ipad, des portables …). Voilà, c’est mon l’école en Turquie.

Mon souvenir :

Le cours de musique en 2015 ma maîtresse, elle m’a dit de chanter la chanson du contrôle. J’ai chanté mais pas bien. Madame a dit : «  Tu as essayé c’est bien quand même  ». Normalement ma note c’est 78/100 mais Elle a dit : « Je vais mettre 100/100 », si elle met 78/100 je perds le diplôme de l’année. Elle est très gentille avec moi.

Malika présente son école en Tchétchénie

Mon école en Tchétchénie n’a pas de nom mais un numéro: 19. Nous avons cours de 9h00 à 12h00 tous les jours. Là-bas, il n’y a pas de cantine, pas de piscine. On n’a pas le droit de venir avec les vêtements qu’on veut. On a des uniformes. Il y a un seul professeur qui décide de ce qu’on fait la journée. Nous n’avons pas d’emploi du temps. Il n’y a jamais français, espagnol, histoire, technologie, nous n’avons pas ces matières. On n’a cours de russe, art-plastiques, musique, cours de Tchétchénie. En Tchétchénie, les élèves restent dans la même salle. Il n’ y a pas de cantine. En Tchétchénie, dans notre école on peut acheter dans un petit magasin quelque chose. A l’école, tous les jours la porte est ouverte toute la journée. On peut rentrer et sortir. Les élèves partent s’ils veulent, on n’appelle pas les parents. Quand un élève est absent, personne téléphone à la maison. Pour les notes 5 c’est bien après il y a 4, 3, 2 et 1 c’est la note pas bien. Il n’y a pas de punitions.                                       

Mon souvenir :

En Tchétchénie, tous les élèves sont gentils avec moi.J’ai une copine, elle s’appelle Khava, elle, est très gentille avec moi. Nous sommes tous les jours ensemble. En Tchétchénie, le 23 février c’est la fête des garçons et le 8 mars la fête des filles. Pour la fête des filles, Khava m’a offert des cadeaux, une grande peluche.

Roland présente son école au Congo Brazza ville

Mon Collège s’appelle Aliou Fatima. C’est un collège privé. Je commence à 8h00. Avant de commencer, il est obligatoire de lever le drapeau. Après, on chante l’hymne national. Les élèves portent des uniformes bleus. Après, on rentre en cours. On a un seul professeur. On fait toutes les matières avec lui. Mardi matin, on a sport, il n’y a pas de piscine. Les cours reprennent à 14h00 et la recréation c’est à 15h30. Elle dure vingt minutes. La classe finit à 17h00.

Mon souvenir

J’étais content de finir l’école parce qu’on a des cadeaux de l’école si tu sors le premier de la classe. Moi une fois, j’ai eu une télé.