La coupe du monde de Valmy par nos Envoyés spéciaux

En prémice de la coupe du monde de football, le collège Valmy a décidé de faire la sienne !
Les matchs se feront en poules et les équipes seront : les petits poussins, les bleus du collège ! Les 6emes affronteront les terribles grimlins, les 5emes ! Tandis que les vétérans truculents, les 3emes, s’affronteront entre eux.
Je précise maintenant que cet article peut-être incomplet puisqu’on nous a dit au dernier moment qu’il fallait écrire un article sur cet événement qui on cite : « est incroyable ».
Le premier match oppose les petits poussins aux terribles grimlins. Les terribles grimlins semblent être les favoris en raison de leur forte présence sur le terrain mais ont quelques lacunes dans les gestes techniques. Les petits poussins sont eux peu connus mais semblent avoir néanmoins une meilleure organisation.
Et c’est le début du match, il est serré Aucun camp ne prend vraiment l’avantage mais ils se battent bien tous les deux. À la fin de la première mi-temps 1-1. Les deux ont une formation similaire, 1 attaquant, 2 milieux et 1 défenseur. Les terribles grimlins semblent cependant jouer plus sur les ailes, contrairement à leurs adversaires qui jouent en profondeur, ce qui leur permettra de marquer un deuxième et dernier but dans ce match pour le moins tendu.
Maintenant place au match tant attendu, les vétérans truculents vont s’affronter.
Dès le début du match les vétérans noirs (la couleur du maillot) font une percée et en à peine 2 minutes il y a déjà 3-0 mais on va dire que c’est pour leur éviter une défaite honteuse qu’un des joueurs des vétérans noirs marque contre son camp. « J’vous jure j’ai pas fait exprès » aurait-il dit à son équipe mais on a tous quelques doutes. Le match est une boucherie : les noirs l’emporte haut la main avec un magnifique 7-1. Il faut cependant souligner qu’ils étaient bien mieux organisés et avait un défenseur constant qui les a souvent sauvés. L’homme du match reste Ibrahim qui a fait un superbe quadruplé dans ce match.
Maximilien, l’expert
Mahé, le moins expert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *