Les vacances avec Action collégiens

C’est bientôt les vacances. Malheureusement, certains et certaines n’ont pas la possibilité de partir. Au collège, il y a un éducateur qui propose un centre de loisirs. C’est gratuit. Des enfants peuvent même partir en colonie, ce qui leur permet de découvrir une autre ville, une autre région. Ils partagent leur logis avec d’autres enfants. Certains enfants restent chez eux pour se reposer pour la rentrée. Les professeurs donnent un peu de devoirs pour que les élèves continuent à travailler un peu.

Nous nous sommes entretenus avec Alexandre Alpha, responsable du dispositif:

Est-ce qu’il y a des thème de vacances? Si oui, lesquels?

  • Au tac (séjour au collège, on part le matin et on rentre le soir), il n’y a pas de thème précis, nous nous contentons de faire des activités que les jeunes n’ont pas l’habitude de faire. En séjour, (voyage hors de paris) il y a généralement un thème et il tourne souvent autour du sport.
  • La nourriture est-elle pris en charge par le centre?

Au tac, on doit rapporter son repas tout les jours et aux séjours, l’on paye tout en même temps (activité, nourriture…)

  • Quelles sont les mesures sanitaires ?

Elle ne sont pas (pour la plupart) différentes du collège (porter le masque, distanciation sociale…) Nous attribuons des groupes, nous essayons de faire en sorte qu’ils ne se mélangent pas.

  • Qui anime le centre?

Ce sont les animateurs des primaires des centres de loisir.

  • Quel est ton rôle?

C’est moi qui organise les centre mais je ne peux pas animer les tac et les secours en même temps. Habituellement, je choisis les séjours mais cette année, j’ai choisi les tac car j’avais envie de travailler pour la collaboration primaire/collège et je préfère être avec plus de personnes. Je ne peux emmener que 8 élèves du collège Valmy et qu’au tac, nous sommes une quarantaine.

  • Aimes-tu ton métier? Pourquoi?

Oui, j’aime travailler avec les collégiens pour les aider dans leur période difficile : l’adolescence. Certains peuvent avoir des bonnes notes en primaire et baisser d’un coup. Cette période peut être très difficile et j’ai envie de les aider. Je dirais même, qu’il faudrait un éducateur dans chaque collège.

Magdalena et Saly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *